Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Pierre Hantaï - Händel: Suites pour clavecin

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Händel: Suites pour clavecin

Pierre Hantai

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Nouvelle livraison de Pierre Hantaï qui s'éloigne momentanément de son cher Scarlatti, nouveau bijou ! Le claveciniste français ouvre ce récital magistralement enregistré en janvier 2020 à Haarlem (Pays-Bas) par l’équipe de Nicolas Bartholomée et dédié à quatre suites de Georg Friedrich Haendel par l'une des moins connues, la HWV 426, la première issue du Livre I de 1720. Immédiatement, ses doigts immergent cet univers hétéroclite, cosmopolite, ou l’Italie voisine sans heurts avec la France, dans un soleil resplendissant. Une nouvelle fois, l’art des phrasés éblouit autant que la science que déploie le digne héritier de Gustav Leonhardt à saisir la diversité des caractères comme à peindre des décors aux éclairages changeants.

La Suite en fa majeur, HWV 427 est ici un miracle. Bouleversant Adagio initial, d’une plénitude mélancolique inouïe, où « l’art de toucher le clavecin », de chanter, de faire resplendir la polyphonie est porté haut. À tel point que le mouvement perpétuel de l’Allegro qui suit pourra initialement vous faire sursauter, Pierre Hantaï y est étonnant de régularité métrique, même dans les reprises, plus ornementées. Pourtant, les lignes ne sonnent jamais strictes, et à force regardent du côté de la chorégraphie, reproduisant sans doute les lignes d’une Gavotte imaginaire : sensation inoubliable ! Le second Adagio est une sorte de prélude, avant une Fugue claironnante, pas si lointaine ici des fugues les plus joyeuses du Clavier bien tempéré de J. S. Bach.
Le centre du récital présente l’ample et plutôt sombre Suite en ré mineur, HWV 428 ; au début, les traditionnels Präludium, Allemande, Courante, puis soudain un Air long, au thème déployé avec tendresse, et se transformant en un monde étrange de divagations « harmoniques », comme improvisées, lancées telles des fusées par le claveciniste - une œuvre à part entière que cet Air et Variations.

À tous niveaux, un récital enchanteur, à thésauriser, qui donnera à beaucoup l'occasion d'aimer à nouveau les Suites pour clavecin de Haendel. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz

Plus d'informations

Händel: Suites pour clavecin

Pierre Hantaï

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Suite in A Major, HWV 426: I. Prélude
00:02:27

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

2
Suite in A Major, HWV 426: II. Allemande
00:04:21

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

3
Suite in A Major, HWV 426: III. Courante
00:02:31

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

4
Suite in A Major, HWV 426: IV. Gigue
00:03:20

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

5
Suite in F Major, HWV 427: I. Adagio
00:03:05

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

6
Suite in F Major, HWV 427: II. Allegro
00:02:43

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

7
Suite in F Major, HWV 427: III. Adagio II
00:01:59

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

8
Suite in F Major, HWV 427: IV. Allegro (Fugue)
00:02:46

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

9
Suite in D Minor, HWV 428: I. Präludium. Allegro (Fugue)
00:04:00

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

10
Suite in D Minor, HWV 428: II. Allemande
00:04:49

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

11
Suite in D Minor, HWV 428: III. Courante
00:01:58

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

12
Suite in D Minor, HWV 428: IV. Air & 5 variations
00:09:32

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

13
Suite in D Minor, HWV 428: V. Presto
00:05:00

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

14
Fugue in C Minor, HWV 610
00:03:43

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

15
Suite in E Minor, HWV 429: I. Allegro (Fugue)
00:04:13

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

16
Suite in E Minor, HWV 429: II. Allemande
00:03:21

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

17
Suite in E Minor, HWV 429: III. Courante
00:02:14

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

18
Suite in E Minor, HWV 429: IV. Sarabande
00:03:35

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

19
Suite in E Minor, HWV 429: V. Gigue
00:02:00

George Frideric Handel, Composer - PUBLIC DOMAIN, MusicPublisher - Pierre Hantai, MainArtist, AssociatedPerformer

2020 Mirare 2020 Mirare

Descriptif de l'album

Nouvelle livraison de Pierre Hantaï qui s'éloigne momentanément de son cher Scarlatti, nouveau bijou ! Le claveciniste français ouvre ce récital magistralement enregistré en janvier 2020 à Haarlem (Pays-Bas) par l’équipe de Nicolas Bartholomée et dédié à quatre suites de Georg Friedrich Haendel par l'une des moins connues, la HWV 426, la première issue du Livre I de 1720. Immédiatement, ses doigts immergent cet univers hétéroclite, cosmopolite, ou l’Italie voisine sans heurts avec la France, dans un soleil resplendissant. Une nouvelle fois, l’art des phrasés éblouit autant que la science que déploie le digne héritier de Gustav Leonhardt à saisir la diversité des caractères comme à peindre des décors aux éclairages changeants.

La Suite en fa majeur, HWV 427 est ici un miracle. Bouleversant Adagio initial, d’une plénitude mélancolique inouïe, où « l’art de toucher le clavecin », de chanter, de faire resplendir la polyphonie est porté haut. À tel point que le mouvement perpétuel de l’Allegro qui suit pourra initialement vous faire sursauter, Pierre Hantaï y est étonnant de régularité métrique, même dans les reprises, plus ornementées. Pourtant, les lignes ne sonnent jamais strictes, et à force regardent du côté de la chorégraphie, reproduisant sans doute les lignes d’une Gavotte imaginaire : sensation inoubliable ! Le second Adagio est une sorte de prélude, avant une Fugue claironnante, pas si lointaine ici des fugues les plus joyeuses du Clavier bien tempéré de J. S. Bach.
Le centre du récital présente l’ample et plutôt sombre Suite en ré mineur, HWV 428 ; au début, les traditionnels Präludium, Allemande, Courante, puis soudain un Air long, au thème déployé avec tendresse, et se transformant en un monde étrange de divagations « harmoniques », comme improvisées, lancées telles des fusées par le claveciniste - une œuvre à part entière que cet Air et Variations.

À tous niveaux, un récital enchanteur, à thésauriser, qui donnera à beaucoup l'occasion d'aimer à nouveau les Suites pour clavecin de Haendel. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
Translation Black Eyed Peas
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
À découvrir également
Par Pierre Hantaï

Playlists

Dans la même thématique...
some kind of peace Ólafur Arnalds
Seasons: Orchestral Music of Michael Fine The Royal Scottish National Orchestra
Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson
Les Grands Angles...
Fabio Biondi & Europa Galante, 30 ans de liberté

Le violoniste et chef italien Fabio Biondi, célèbre notamment pour son interprétation des “Quatre Saisons” de Vivaldi avec son orchestre Europa Galante, est de ceux qui rejettent toute forme de cloisonnement dans la musique. Retour sur le parcours d’un musicien doté d’une grande souplesse d’esprit et figure incontournable du violon baroque.

Picasso & la Musique

Le génie moderniste de Picasso a très vite dépassé le cadre pictural pour irradier la musique et la danse, deux arts avec lesquels le peintre espagnol a toujours entretenu un rapport étroit, allant jusqu’à influencer ses amis compositeurs rencontrés en cours de route.

Le retour en grâce de Wilhelm Backhaus

Géant de la musique classique allemande, Wilhelm Backhaus (1884-1969) est souvent apparu comme un rigoriste dénué de fantaisie. Son immense legs discographique pour Decca, encore assez rare à l’époque, est réédité aujourd’hui dans d’excellentes conditions. Il permet de réévaluer à la hausse une réputation trop souvent injuste. Backhaus nous apparaît singulièrement plus moderne qu’autrefois grâce à son respect du texte et à ses interprétations sans esbroufe qui cernent au mieux les compositeurs, depuis le premier enregistrement jamais réalisé d’un concerto, celui de Grieg, sévèrement abrégé en 1909, jusqu’à son dernier concert quelques jours avant sa mort.

Dans l'actualité...