Les albums

1,49 €
0,99 €

Raï - Paru le 3 août 2018 | Bluesound Diffusion

Hi-Res
6,93 €

Raï - Paru le 19 février 2018 | La Fa Mi Productions

0,99 €

Raï - Paru le 15 janvier 2018 | La Fa Mi

1,49 €
0,99 €

Raï - Paru le 6 janvier 2018 | La Fa Mi Productions

Hi-Res
7,92 €

Raï - Paru le 20 octobre 2017 | Bluesound Diffusion

0,99 €

Raï - Paru le 15 octobre 2017 | Bluesound Diffusion

0,99 €

Raï - Paru le 9 octobre 2017 | Bluesound Diffusion

9,99 €

Raï - Paru le 1 octobre 2017 | AVM

15,49 €

Raï - Paru le 1 janvier 1999 | Barclay

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Le 26 septembre 1998, le Parc omnisports de Paris-Bercy (aujourd’hui AccorHotels Arena) ouvrait ses portes à un genre musical jusqu’alors plus ou moins restreint aux événements communautaires : le raï algérien. Toutefois, depuis 92, son tube Didi et l’album Khaled, produit par l’Américain Don Was, ont transformé Khaled en star célébrée à travers le monde. En 97, le benjamin de l’équipée, Faudel, a obtenu un tube conséquent avec Tellement n’brick et le même été, la France a dansé et s’est époumonée sur la reprise du classique d’Abderrahmane Amrani Ya Rayah par Rachid Taha. C’est le Britannique Steve Hillage, le complice de ce dernier, qui est aux commandes d'un aréopage de musiciens qui accompagne le trio à Bercy. L’ex-guitariste du groupe de pop hachichine Gong, reconverti en producteur d’ambient et réalisateur tout terrain éclairé, a réuni une base de 22 musiciens arabo-anglais, parmi lesquels la bassiste fétiche des dernières tournées de David Bowie, Gail Ann Dorsey, renforcé par un orchestre égyptien de 17 cordes et un ensemble français de 10 cordes. De quoi faire décoller la salle archibondée. Vingt ans plus tard, le double CD, qui a épongé les dettes engrangées par l‘organisation de cet événement pharaonique, fait renaître, sans aucune perte, la ferveur de l’instant. Mélange fluide de deux civilisations, de deux façons de célébrer la fête du son, le tracklisting aligne les tubes des trois vocalistes, qui ont gravé ici l’un des temps forts de leur carrière. Le roi Khaled, l’alors petit prince Faudel, et le trublion magnifique Taha ont depuis poursuivi, avec plus ou moins de visibilité, des parcours parfois chaotiques, mais cet 1,2,3 Soleils témoigne pour longtemps de l’alignement exceptionnel que les trois astres ont connu ce soir-là. © Benjamin MiNiMuM/ Qobuz
2,49 €

Raï - Paru le 15 décembre 2011 | Jasmine

9,99 €

Raï - Paru le 21 mars 2011 | Charly Records

1,99 €

Raï - Paru le 18 octobre 2010 | UGOP

11,99 €

Raï - Paru le 16 septembre 2010 | Creative source

5,99 €

Raï - Paru le 5 août 2010 | Blaricum CD Company (B.C.D.) B.V.

8,99 €

Raï - Paru le 30 juillet 2010 | Creative source

9,99 €

Raï - Paru le 4 juillet 2010 | Creative source

1,69 €

Raï - Paru le 19 mai 2010 | Domina Productions

5,99 €

Raï - Paru le 3 mars 2010 | Creative source

1,69 €

Raï - Paru le 4 septembre 2009 | Synkop Production

9,99 €

Raï - Paru le 22 juillet 2009 | Creative source

Le genre

Raï dans le magazine
  • King Taha
    King Taha Quand Rachid Taha, roi du rock'n'raï, revisite Elvis...
  • Bonjour Rachid !
    Bonjour Rachid ! Un nouvel album pour Rachid Taha, vrai rebelle punk’n’raï…
  • Cheb Mami au tribunal
    Cheb Mami au tribunal La star du raï comparaitra au tribunal correctionnel de Bobigny le 2 juillet pour « violence volontaire en réunion et complicité d'administration de substance nuisible sur une personne particulière...