Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Isabelle Faust|Schumann: Piano Quartet - Piano Quintet

Schumann: Piano Quartet - Piano Quintet

Isabelle Faust, Anne-Katharina Schreiber, Antoine Tamestit, Jean-Guihen Queyras, Alexander Melnikov

Livret numérique

Disponible en
24-Bit/192 kHz Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Avec l’emploi d’un pianoforte Pleyel de 1851 et une perspective sonore très fondue, cette nouvelle version du Quatuor et du Quintette avec piano de Robert Schumann vient remettre en question nos habitudes d’écoute, d’autant que l’interprétation qu’en donnent Isabelle Faust au violon (avec Anne Katharina Schreiber au second violon pour le Quintette), Antoine Tamestit à l’alto, Jean-Guihen Queyras au violoncelle et Alexander Melnikov au pianoforte semble ancrer l’oeuvre dans l’esprit du début du classicisme dans une ambiance de « Hausmusik » (Musique à la maison) nous éloignant de la salle de concert.


Une fois cette conception admise, on ne peut qu’adhérer à l’ivresse produite par le dynamisme de l’ensemble et à l’esprit concertant des interprètes. Nulle grandiloquence dans ce jeu ressemblant à une conversation passionnée entre personnes raffinées et espiègles. Dans le merveilleux Quintette en mi b majeur, le Finale, Vivace passe souvent pour être le mouvement le plus faible avec ses redites et sa longue fugue pouvant paraître académique. Rien de tel ici grâce au tempo très vif et à la construction soulignant les éléments rythmiques qui nous tiennent sans cesse en haleine.


Le Quatuor avec piano Op. 47, dans cette même tonalité de mi b majeur, bénéficie lui aussi de cette relecture « historiquement informée », avec des cordes sans vibrato systématique autour d’un pianoforte cristallin ne tirant jamais la couverture à lui de part sa sonorité ténue. Si cette interprétation jette une lumière plus douce sur deux œuvres bien connues, celle des lampes à pétrole d’un salon au XIXe siècle, elle ne nous fera cependant pas oublier une approche plus romantique de l’univers schumannien. ©François Hudry/QOBUZ/2023

Plus d'informations

Schumann: Piano Quartet - Piano Quintet

Isabelle Faust

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 100 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 100 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,49€/mois

Piano Quartet in E-Flat Major, Op. 47 (Robert Schumann)

1
I. Sostenuto assai - Allegro ma non troppo
00:08:40

Robert Schumann, Composer - Antoine Tamestit, Viola, MainArtist - Isabelle Faust, Violin, MainArtist - Jean-Guihen Queyras, Cello, MainArtist - Alexander Melnikov, MainArtist

2023 harmonia mundi 2023 harmonia mundi

2
II. Scherzo. Molto vivace
00:03:33

Robert Schumann, Composer - Antoine Tamestit, Viola, MainArtist - Isabelle Faust, Violin, MainArtist - Jean-Guihen Queyras, Cello, MainArtist - Alexander Melnikov, MainArtist

2023 harmonia mundi 2023 harmonia mundi

3
III. Andante cantabile
00:06:21

Robert Schumann, Composer - Antoine Tamestit, Viola, MainArtist - Isabelle Faust, Violin, MainArtist - Jean-Guihen Queyras, Cello, MainArtist - Alexander Melnikov, MainArtist

2023 harmonia mundi 2023 harmonia mundi

4
IV. Finale. Vivace
00:07:25

Robert Schumann, Composer - Antoine Tamestit, Viola, MainArtist - Isabelle Faust, Violin, MainArtist - Jean-Guihen Queyras, Cello, MainArtist - Alexander Melnikov, MainArtist

2023 harmonia mundi 2023 harmonia mundi

5
Piano Quintet in E-Flat Major, Op. 44: I. Allegro brillante
00:08:52

Robert Schumann, Composer - Antoine Tamestit, Viola, MainArtist - Isabelle Faust, Violin, MainArtist - Jean-Guihen Queyras, Cello, MainArtist - Alexander Melnikov, MainArtist - Anne-Katharina Schreiber, Violin, MainArtist

2023 harmonia mundi 2023 harmonia mundi

6
Piano Quintet in E-Flat Major, Op. 44: II. In modo d'una Marcia. Un poco largamente
00:07:50

Robert Schumann, Composer - Antoine Tamestit, Viola, MainArtist - Isabelle Faust, Violin, MainArtist - Jean-Guihen Queyras, Cello, MainArtist - Alexander Melnikov, MainArtist - Anne-Katharina Schreiber, Violin, MainArtist

2023 harmonia mundi 2023 harmonia mundi

7
Piano Quintet in E-Flat Major, Op. 44: III. Scherzo. Molto vivace
00:04:47

Robert Schumann, Composer - Antoine Tamestit, Viola, MainArtist - Isabelle Faust, Violin, MainArtist - Jean-Guihen Queyras, Cello, MainArtist - Alexander Melnikov, MainArtist - Anne-Katharina Schreiber, Violin, MainArtist

2023 harmonia mundi 2023 harmonia mundi

8
Piano Quintet in E-Flat Major, Op. 44: IV. Allegro ma non troppo
00:07:08

Robert Schumann, Composer - Antoine Tamestit, Viola, MainArtist - Isabelle Faust, Violin, MainArtist - Jean-Guihen Queyras, Cello, MainArtist - Alexander Melnikov, MainArtist - Anne-Katharina Schreiber, Violin, MainArtist

2023 harmonia mundi 2023 harmonia mundi

Chronique

Avec l’emploi d’un pianoforte Pleyel de 1851 et une perspective sonore très fondue, cette nouvelle version du Quatuor et du Quintette avec piano de Robert Schumann vient remettre en question nos habitudes d’écoute, d’autant que l’interprétation qu’en donnent Isabelle Faust au violon (avec Anne Katharina Schreiber au second violon pour le Quintette), Antoine Tamestit à l’alto, Jean-Guihen Queyras au violoncelle et Alexander Melnikov au pianoforte semble ancrer l’oeuvre dans l’esprit du début du classicisme dans une ambiance de « Hausmusik » (Musique à la maison) nous éloignant de la salle de concert.


Une fois cette conception admise, on ne peut qu’adhérer à l’ivresse produite par le dynamisme de l’ensemble et à l’esprit concertant des interprètes. Nulle grandiloquence dans ce jeu ressemblant à une conversation passionnée entre personnes raffinées et espiègles. Dans le merveilleux Quintette en mi b majeur, le Finale, Vivace passe souvent pour être le mouvement le plus faible avec ses redites et sa longue fugue pouvant paraître académique. Rien de tel ici grâce au tempo très vif et à la construction soulignant les éléments rythmiques qui nous tiennent sans cesse en haleine.


Le Quatuor avec piano Op. 47, dans cette même tonalité de mi b majeur, bénéficie lui aussi de cette relecture « historiquement informée », avec des cordes sans vibrato systématique autour d’un pianoforte cristallin ne tirant jamais la couverture à lui de part sa sonorité ténue. Si cette interprétation jette une lumière plus douce sur deux œuvres bien connues, celle des lampes à pétrole d’un salon au XIXe siècle, elle ne nous fera cependant pas oublier une approche plus romantique de l’univers schumannien. ©François Hudry/QOBUZ/2023

À propos

Distinctions :

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?