Catégories :

Les albums

8852 albums triés par Date : du plus récent au moins récent et filtrés par Opéra
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Opéra - À paraître le 12 juin 2020 | Naxos

Hi-Res Livret
CD9,99 €

Opéra - À paraître le 29 mai 2020 | Warner Classics

HI-RES30,78 €
CD21,98 €

Opéra - À paraître le 29 mai 2020 | CAvi-music

Hi-Res Livret
CD19,99 €

Opéra - À paraître le 29 mai 2020 | Chandos

Livret
Ce nouvel enregistrement de l’opéra de Massenet a été capté par Chandos au cours des répétitions et de deux concerts donnés en novembre 2019 au Thomson Hall de Toronto, ce qui contribue à donner à l’œuvre une allure de grand oratorio baigné de sensualité orchestrale. Connu dans le monde entier grâce à sa Méditation avec violon solo, qui fit les beaux jours des kiosques à musique comme des orchestres de grands hôtels ou de stations thermales à la mode, Thaïs n’est plus guère représenté aujourd’hui. Pas d’airs « à l’italienne » dans cet opéra, mais de longs passages déclamatoires dont Debussy se souviendra pour son Pelléas créé huit ans plus tard. Le personnage principal de ce nouvel enregistrement est sans conteste le Toronto Symphony Orchestra et le Toronto Mendelssohn Choir dont le chef Sir Andrew Davis exploite toutes les ressources sonores et expressives, laissant un peu les solistes sur le bord du chemin du point de vue de l’équilibre sonore. Une mention spéciale pour la belle sonorité et l’intense expression mais sans aucune mièvrerie du violon solo Jonathan Crow dans la fameuse Méditation, en réalité simple interlude au cœur de l’Acte I. Cette histoire orientalisante mettant en scène le conflit entre paganisme et christianisme dans l’Alexandrie du IVe siècle est défendue par le baryton Joshua Hopkins au timbre puissant dans le rôle d’Athanaël, aux prises avec la soprano Erin Wall campant une Thaïs exemplaire, et le ténor Andrew Staples incarnant idéalement le rôle de Nicias, le riche ami d’Athanaël. Le reste de la distribution étant d’un même niveau. Sir Andrew Davis connaît bien cet ouvrage qu’il a déjà dirigé à plusieurs reprises, notamment aux Festivals d’Edimbourg et de Melbourne avec la même Erin Wall en Thaïs qu’il qualifie de « Thaïs de ses rêves ». © François Hudry/Qobuz
CD15,99 €

Opéra - Paru le 23 mai 2020 | RakhmonovFilms Company

CD1,69 €

Opéra - Paru le 23 mai 2020 | RakhmonovFilms Company

CD1,69 €

Opéra - Paru le 23 mai 2020 | RakhmonovFilms Company

HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Opéra - Paru le 22 mai 2020 | Aparté

Hi-Res Livret
Élisabeth Duparc, surnommée « La Francesina » – la petite française –, fut l’une des cantatrices phares des dernières œuvres de Haendel. Pour sa voix légère et agile, le maître composa pas moins de douze rôles principaux, aussi prestigieux que Semele, Michal (Saul) ou encore Nitocris (Belshazzar). De sa vie on ne sait rien : ne restent que les œuvres de Haendel pour témoigner de son talent et de son aura. Ils revivent ici par la voix brillante et virtuose de Sophie Junker, accompagnée par Le Concert de l’Hostel Dieu de Franck-Emmanuel Comte : tantôt espiègle ("Myself I shall adore"), tantôt pénétrante ("In sweetest harmony they lived"), la soprano ressuscite son modèle et creuse magnifiquement toutes les nuances du génie handelien. Cet enregistrement rend ainsi hommage à la muse française du plus anglais des compositeurs allemands. © Aparté
CD9,99 €

Opéra - Paru le 22 mai 2020 | Bongiovanni

Livret
CD9,99 €

Opéra - Paru le 22 mai 2020 | Supraphon a.s.

CD1,69 €

Opéra - Paru le 17 mai 2020 | RakhmonovFilms Company

HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Opéra - Paru le 15 mai 2020 | PentaTone

Hi-Res Livret
Vinceró!, « je vaincrai ». Tout un programme se cache derrière la fameuse et péremptoire injonction que se donne Calaf pour conquérir l’amour de l’intraitable princesse Turandot. C’est sous cette bannière en forme de pari que Piotr Beczala place son premier récital Pentatone, illustrant son évolution du répertoire de ténor lyrique vers les rôles dramatiques du vérisme. Puccini est évidemment en bonne place sur cet album avec les airs fameux de Tosca, Manon Lescaut, La Fanciulla del West, Edgar, Gianni Schicchi, Madame Butterfly et, bien sûr, Turandot que le ténor polonais adoubé au rang de star n’a pas encore abordé en scène. Enregistré en 2019 au Palais des Arts de la Reine Sofia à Valence avec l’Orquestra de la Comunitat Valenciana dirigé par Marco Boemi, ce récital aborde aussi quelques compositeurs véristes de la fin du XIXe siècle : Cilea, Mascagni, Giordano et Leoncavallo. Un nouveau tournant pour Piotr Beczala qui va continuer à incarner Radamès ou Lohengrin à Zurich comme à New York. © François Hudry/Qobuz
CD79,99 €

Opéra - Paru le 15 mai 2020 | Profil

Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Opéra - Paru le 15 mai 2020 | Dynamic

Hi-Res Livret
CD2,29 €

Opéra - Paru le 15 mai 2020 | Warner Classics

CD9,99 €

Opéra - Paru le 15 mai 2020 | Albany

Livret

Le genre

Opéra dans le magazine