Les albums

14,99 €
9,99 €

Latin jazz - Paru le 20 avril 2018 | PASCHENrecords

Hi-Res Livret

Latin jazz - Paru le 10 avril 2018 | Trevol Music

14,99 €
9,99 €

Latin jazz - Paru le 23 février 2018 | Mack Avenue Records

Hi-Res
Alfredo Rodriguez s’est installé aux Etats-Unis en janvier 2009. Une forme de déracinement qui n’a pourtant jamais coupé de ses origines et de son patrimoine le pianiste cubain trentenaire. « Lorsque vous vivez dans votre propre pays, vous êtes immergé dans la réalité locale et n’êtes pas nécessairement conscient de tous les différents éléments qui façonnent cette réalité. Moi, j’ai respiré la musique cubaine. Etre loin de cette réalité me donne une perspective différente. Créer et jouer cette musique a été comme découvrir à nouveau qui je suis, encore une fois. »  Qui est ce protégé doué de Quincy Jones, on le savait déjà. Mais son quatrième album pour Mack Avenue permet d’appréhender encore mieux sa capacité à glisser entre les genres, à slalomer entre les époques et les paysages. Le jazz résolument pluriel de Rodriguez est toujours impressionnant même quand il s’attaque à une scie comme Bésame Mucho. Avec le batteur Michael Olivera et le bassiste Munir Hossn, il façonne un jazz à tiroirs logiquement ancré dans la tradition de sa terre natale, musicalement riche au possible, Mais c’est quand son jeu est ailleurs qu’il se fait plus poète que jamais. La force narrative de son piano prend alors le dessus, reste juste à le suivre, les yeux fermés… A noter que Quincy, encore lui, a ressorti sa casquette de producteur, pour rendre ce Little Dream encore plus accompli. © Clotilde Maréchal/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Latin jazz - Paru le 23 février 2018 | Mack Avenue Records

Hi-Res
Alfredo Rodriguez s’est installé aux Etats-Unis en janvier 2009. Une forme de déracinement qui n’a pourtant jamais coupé de ses origines et de son patrimoine le pianiste cubain trentenaire. « Lorsque vous vivez dans votre propre pays, vous êtes immergé dans la réalité locale et n’êtes pas nécessairement conscient de tous les différents éléments qui façonnent cette réalité. Moi, j’ai respiré la musique cubaine. Etre loin de cette réalité me donne une perspective différente. Créer et jouer cette musique a été comme découvrir à nouveau qui je suis, encore une fois. » Qui est ce protégé doué de Quincy Jones, on le savait déjà. Mais son quatrième album pour Mack Avenue permet d’appréhender encore mieux sa capacité à glisser entre les genres, à slalomer entre les époques et les paysages. Le jazz résolument pluriel de Rodriguez est toujours impressionnant même quand il s’attaque à une scie comme Bésame Mucho. Avec le batteur Michael Olivera et le bassiste Munir Hossn, il façonne un jazz à tiroirs logiquement ancré dans la tradition de sa terre natale, musicalement riche au possible, Mais c’est quand son jeu est ailleurs qu’il se fait plus poète que jamais. La force narrative de son piano prend alors le dessus, reste juste à le suivre, les yeux fermés… A noter que Quincy, encore lui, a ressorti sa casquette de producteur, pour rendre ce Little Dream encore plus accompli. © Clotilde Maréchal/Qobuz
3,99 €

Latin jazz - Paru le 4 janvier 2018 | Andale

1,29 €

Latin jazz - Paru le 4 janvier 2018 | Andale

8,99 €

Latin jazz - Paru le 16 novembre 2017 | Irka Mateo

Latin jazz - Paru le 2 novembre 2017 | Irka Mateo

Latin jazz - Paru le 17 octobre 2017 | Raksha Records

Latin jazz - Paru le 17 octobre 2017 | Raksha Records

Latin jazz - Paru le 17 octobre 2017 | Raksha Records

Latin jazz - Paru le 12 octobre 2017 | Indiefy Records

16,99 €
11,49 €

Latin jazz - Paru le 22 septembre 2017 | RCA Victor - Legacy

Hi-Res
0,99 €

Latin jazz - Paru le 19 septembre 2017 | Black Market Records

17,99 €
11,99 €

Latin jazz - Paru le 15 septembre 2017 | Motema

Hi-Res
Sans le pianiste Bebo Valdés et le trompettiste Chico O'Farrill, la musique afro-cubaine et le jazz n’auraient pas offert le même visage. Et leurs jeux, comme leurs compositions et leurs arrangements pour big-bands ont influencé des hordes de musiciens. Leur histoire est aussi le reflet des solides liens artistiques unissant Cuba et les Etats-Unis, loin des querelles diplomatiques et politiques… Leurs fils Chucho Valdés et Arturo O'Farrill, deux géants eux-aussi, célèbrent ici cet héritage. Avec Familia: Tribute To Bebo And Chico, les deux pianistes prennent surtout garde à ce que leur célébration ne sente jamais la naphtaline. Au contraire ! Ils embarquent la tradition du jazz afro-cubain vers des ailleurs harmoniques et rythmiques assez jouissifs. Le niveau des autres membres des deux familles est surtout renversant : la pianiste Leyanis Valdés, les batteur Jessie Valdés et Adam O'Farrill et le trompettiste Zack O'Farrill livrent des prestations virtuoses, mêlant la musique de leurs grands-pères à des compositions originales. Et pour souligner un peu plus l’ouverture d’esprit de ces brillants protagonistes, Familia: Tribute To Bebo And Chico se referme sur un titre accueillant la sitariste Anoushka Shankar ! Bref, une pure merveille. © MZ/Qobuz

Le genre

Latin jazz dans le magazine