Les albums

6,49 €

Musique vocale sacrée - Paru le 5 juin 2003 | harmonia mundi

Distinctions Choc de Classica
4,99 €

Classique - Paru le 8 avril 2014 | Outhere - Rewind

Livret Distinctions Choc de Classica
" La nouvelle collection "Rewind" de rééditions de Outhere propose pour quelques sous de véritables bijoux dont cet album. Patrick Cohen-Akenine et Les Folies Françoises ont la finesse, l'exigence, le goût, le feu sans ostentation qu'appelle la musique de Jean-Marie Leclair. Le disque culmine avec un Concerto en sol mineur où l'archet soliste se joue des pièges tendus par Leclair, bien relayé par un orchestre aux intentions nettement exprimées." (Classica, octobre 2014 / Bertrand Dermoncourt)
3,99 €
2,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica - Qobuzissime - Hi-Res Audio
Un premier essai qui est un coup de maître. C'est le premier enregistrement du jeune B'Rock Orchestra de Gand qui se hisse d'emblée parmi les meilleurs du genre. Non, René Jacobs ne quitte pas son label historique Harmonia Mundi, mais cet enregistrement, écho d'une production très remarquée à La Monnaie de Bruxelles en 2012, paraît exceptionnellement sous l'étiquette argentée d'Archiv Produktion à l'occasion de l'anniversaire de ce prestigieux sous-label de DG. Sous la baguette théâtrale fiévreuse et enjouée de René Jacobs, ce Handel est gorgé de sève, d'originalité et de sortilèges inspirés de l'Arioste, avec un orchestre aux fortes couleurs, pas toujours prévues par le compositeur et qui risquent bien de faire tousser certains puristes. Mais qu'importe, c'est l'esprit inventif et exubérant du baroque qui est bien là, avec des chanteurs fabuleux. Sophie Karthäuser est une éblouissante magicienne Angelica et on se demande bien qui pourra maintenant arriver à la cheville de Bejun Mehta qui campe un Orlando paré des mille couleurs de la fantaisie et des tourments, dans une forme vocale exceptionnelle. Un nouvel enregistrement qui est une réussite absolue et une bande son idéale pour que chacun puisse réaliser son propre spectacle mental. FH
4,99 €

Classique - Paru le 8 avril 2014 | Outhere - Rewind

Livret Distinctions Choc de Classica
" La nouvelle collection "Rewind" de rééditions de Outhere propose pour quelques sous de véritables bijoux dont "An Clara" par Eric Le Sage réunissant des œuvres diversement liées à l'amour fou que Robert Schumann éprouvait pour son épouse, Clara. Ces pages d'une merveilleuse poésie évoquent les rêves de bonheur futur, les souffrances de la séparation, les luttes et les tourments. " (Classica, octobre 2014 / Bertrand Dermoncourt)
6,49 €

Musique vocale sacrée - Paru le 14 juillet 2014 | harmonia mundi

Distinctions Choc de Classica
6,49 €

Oratorios sacrés - Paru le 1 avril 2016 | harmonia mundi

Livret Distinctions Diapason d'or - Choc de Classica
« À l'occasion du retour des Arts Florissants chez Harmonia Mundi, reparaissent en complément du nouvel enregistrement (Bien que l'amour) plusieurs disques qui ont marqué l'histoire de l'ensemble comme la redécouverte du répertoire baroque. La musique française y occupe logiquement une bonne place, notamment grâce à Charpentier et ses emblématiques Arts florissants, sortis du silence par la première génération Arts Flo : Feldman, Mellon, Laurens, Visse, Cantor. Du même début de ces années 1980 datent le Cantique de Moÿse et autres Motets d'Etienne Moulinié, superbes d'originalité et de science polyphonique, deux oratorios aux accents douloureux de Luigi Rossi suivis de cet Oratorio pour la Semaine Sainte à l'intensité dramatique caravagesque. En plus du XVIIe siècle qu'ils ont si bien servi, William Christie et ses Arts Florissants ont également contribué à la redécouverte de la cantate française, qu'elle soit signée Campra ou Montéclair. » (Classica, mai 2016)
6,49 €

Opéra - Paru le 1 avril 2016 | harmonia mundi

Livret Distinctions Choc de Classica
4,99 €

Récitals vocaux - Paru le 25 octobre 2010 | Naive

Livret Distinctions Choc de Classica
Airs de Berlioz, Bizet, Cherubini, Halévy, Massenet, Offenbach, Saint-Saëns, Thomas, Wormser / Marie-Nicole Lemieux, contralto - Jeune Chœur de Paris - Orchestre National de France - Fabien Gabel, direction
4,95 €

Musique vocale sacrée - Paru le 3 mars 2017 | Coro

Livret Distinctions Diapason d'or de l'année - Diapason d'or - Choc de Classica - Choc Classica de l'année
World Premiere Recording« James MacMillan a façonné une des partitions sacrées les plus abouties de ce début de siècle, fresque taillée sur mesure pur Harry Christophers et ses Sixteen. [...] le Stabat Mater de James MacMillan deviendra-t-il un classique (du XXIe siècle) comme jadis ceux de Pergolèse, Haydn, Rossini, Dvorak ? Gageons en tout cas qu'une œuvre aussi parfaitement tournée, au propos sans cesse renouvelé pendant les cinquante-cinq minutes que prend le compositeur pour incarner la douleur de Marie au pied de la croix, gagnera vite au concert la place de choix qu'elle mérite. [...] La perfection de l'interprétation nous fait pencher, comme d'ailleurs nos collègues de Gramophone, vers la récompense suprême. » (Diapason, septembre 2017 / Benoît Fauchet)« Du Stabat Mater, texte multiséculaire [...], l’Écossais James MacMillan propose une vision stimulante, dérangeante, mais avant tout poignante. [...] Les cordes époustouflantes du Britten Sinfonia et les voix des Sixteen donnent corps, avec une extrême sensibilité, aux vertigineuses variations de climats de l’œuvre. Une interprétation majeure, et un compositeur à découvrir.» (Classica, novembre 2017)
6,49 €

Classique - Paru le 14 septembre 2018 | La Dolce Volta

Livret Distinctions Diapason d'or - 4F de Télérama - Grand Prix de l'Académie Charles Cros - Choc de Classica
Inséparable de l’œuvre d’Olivier Messiaen qu’il a superbement enregistrée pour Calliope au début des années 1970 sur le grand orgue Metzler de la Cathédrale Saint-Pierre de Genève et qui est ici remastérisée et rééditée par le label La Dolce Volta, Louis Thiry fut l’élève de Jeanne Demessieux au Conservatoire de Nancy et du grand André Marchal à Paris, qui est resté son modèle. Il a également suivi l’enseignement de Rolande Falcinelli au Conservatoire National Supérieur de Paris où il obtient un premier prix d’orgue et d’improvisation. Louis Thiry est ensuite titulaire à Baccarat, à Metz et à Rouen. On ne compte plus ses nombreux élèves dont le jeune Bernard-Marie Koltès, qui se passionne alors pour la musique de Bach avant de devenir l’auteur dramatique que l’on connaît, et de nombreux claviéristes tels que Benjamin Alard ou Céline Frisch. La version de Louis Thiry (dont Messiaen lui-même a écrit : « Louis Thiry est un organiste extraordinaire. Un virtuose accompli, un musicien total, dôté d'une mémoire et d'un savoir-faire sans pareil, il peut être classé parmi les héros de la musique ! ») est frappante par son inspiration grandiose et sa spiritualité intense. Il se joue de toutes les difficultés accumulées par le compositeur. Il va encore plus loin en recréant admirablement la richesse de cette musique fortement colorée et contrastée. Son secret ? Une maîtrise absolue de l’instrument, une rayonnante chaleur humaine et peut-être, avant tout, une vision émerveillée du monde qui l’entoure. © François Hudry/Qobuz
6,49 €

Classique - Paru le 14 septembre 2018 | La Dolce Volta

Livret Distinctions Diapason d'or - 4F de Télérama - Grand Prix de l'Académie Charles Cros - Choc de Classica
Inséparable de l’œuvre d’Olivier Messiaen qu’il a superbement enregistrée pour Calliope au début des années 1970 sur le grand orgue Metzler de la Cathédrale Saint-Pierre de Genève et qui est ici remastérisée et rééditée par le label La Dolce Volta, Louis Thiry fut l’élève de Jeanne Demessieux au Conservatoire de Nancy et du grand André Marchal à Paris, qui est resté son modèle. Il a également suivi l’enseignement de Rolande Falcinelli au Conservatoire National Supérieur de Paris où il obtient un premier prix d’orgue et d’improvisation. Louis Thiry est ensuite titulaire à Baccarat, à Metz et à Rouen. On ne compte plus ses nombreux élèves dont le jeune Bernard-Marie Koltès, qui se passionne alors pour la musique de Bach avant de devenir l’auteur dramatique que l’on connaît, et de nombreux claviéristes tels que Benjamin Alard ou Céline Frisch. La version de Louis Thiry (dont Messiaen lui-même a écrit : « Louis Thiry est un organiste extraordinaire. Un virtuose accompli, un musicien total, dôté d'une mémoire et d'un savoir-faire sans pareil, il peut être classé parmi les héros de la musique ! ») est frappante par son inspiration grandiose et sa spiritualité intense. Il se joue de toutes les difficultés accumulées par le compositeur. Il va encore plus loin en recréant admirablement la richesse de cette musique fortement colorée et contrastée. Son secret ? Une maîtrise absolue de l’instrument, une rayonnante chaleur humaine et peut-être, avant tout, une vision émerveillée du monde qui l’entoure. © François Hudry/Qobuz

Le genre

Classique dans le magazine