Votre panier est vide

Catégories :

Les albums

A partir de :
CD4,99 €

Rock - Paru le 5 avril 2021 | Midnight special records

A partir de :
CD4,99 €

Pop - Paru le 19 février 2021 | Midnight special records

A partir de :
CD1,79 €

Alternatif et Indé - Paru le 19 janvier 2021 | Midnight special records

A partir de :
CD1,79 €

Alternatif et Indé - Paru le 24 novembre 2020 | Midnight special records

A partir de :
CD1,79 €

Pop - Paru le 3 juillet 2020 | Midnight special records

A partir de :
CD4,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 5 juin 2020 | Midnight special records

A partir de :
CD1,79 €

Alternatif et Indé - Paru le 12 mai 2020 | Midnight special records

A partir de :
CD4,99 €

Chanson française - Paru le 30 avril 2020 | Midnight special records

Enregistré dans des conditions live, dans les anciens studios mythiques de Vogue, cet EP hautement rafraîchissant est le prolongement naturel de Tropi-Cléa, sorti en 2017. Écrit et composé dans le cocon hivernal de Cléa Vincent, il exprime au premier abord le désir de chaleur et de voyage de la chanteuse, tandis que dehors, la lumière tombait et les températures baissaient. Mais derrière cette idée a priori superficielle, elle en profite pour disséquer, avec une pointe d’humour, ses contemporains, notamment dans leur rapport au sentiment amoureux : on notera le thème de la rencontre dans Sans dec, ou celui des stéréotypes de genre dans Poupée canapé. Elle invoque également le droit à la paresse dans N’allez pas travailler, une chanson où sa voix enfantine, associée à des rythmes tropicaux et des synthés sautillants, font d’elle une petite sœur de Lio, Pascale Borel, voire Rosette (pour les plus initiés). Arrangé par Raphaël Léger, Tropi-Cléa 2 met l’accent sur les cuivres et les percussions, afin d’enrichir la formule pop du premier EP. Ce format court a le mérite d’être en accord parfait avec la spontanéité totale et la simplicité apparente des chansons. ©Nicolas Magenham/Qobuz
A partir de :
CD1,79 €

Chanson française - Paru le 15 avril 2020 | Midnight special records

A partir de :
CD1,79 €

Alternatif et Indé - Paru le 9 avril 2020 | Midnight special records

A partir de :
CD3,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 3 avril 2020 | Midnight special records

A partir de :
CD1,79 €

Alternatif et Indé - Paru le 30 mars 2020 | Midnight special records

A partir de :
CD1,79 €

Chanson française - Paru le 26 mars 2020 | Midnight special records

A partir de :
CD1,79 €

Alternatif et Indé - Paru le 10 mars 2020 | Midnight special records

A partir de :
CD1,79 €

Alternatif et Indé - Paru le 11 février 2020 | Midnight special records

A partir de :
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 29 mars 2019 | Midnight special records

Hi-Res
A partir de :
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Chanson française - Paru le 1 mars 2019 | Midnight special records

Hi-Res
Avec son mélange de mélodie désenchantée et de rythmes dansants, la chanson qui ouvre (et donne son nom à) ce second album de Cléa Vincent synthétise parfaitement l’ambiance générale du disque. Finalement, la Parisienne ne fait que développer une esthétique et un langage dont elle a fait l’acquisition en 2014, année de sortie de son premier EP (Non mais oui) – lequel sera rapidement suivi par un album (Retiens mon désir, toujours chez Midnight Special Records). C’est d’ailleurs cette cohérence stylistique qui frappe le plus à l’écoute de ces 11 titres : outre la mélancolie dansante évoquée plus haut, on trouve d’autres obsessions de la chanteuse dans Nuits sans sommeil, à commencer par, précisément, la nuit (Femme est la nuit), laquelle est à l’origine de toutes sortes de désinhibitions (Laisse-toi aller) et de paysages magiques (Le Soleil dans la mer).La sensualité est également au cœur de l’album, celle d’une jeune femme des années 2010 qui s’affirme avec élégance et une pointe de romantisme. Cléa Vincent possède un outil de taille pour mettre en valeur cette qualité : une voix de femme-enfant apparemment fragile mais qui cache bien son jeu. Pour parfaire ce disque atypique, la chanteuse s’est entourée de Raphaël Léger, qui n’est autre que le batteur du groupe rouennais Tahiti 80. On peut aussi repérer une autre petite célébrité « nordique » au générique de cet album, le chanteur d’origine lilloise Voyou, qui prête sa voix au morceau Maldonne, dont les mélodies et les arrangements rappellent assez l’univers de The Pirouettes. Tous ces artistes sensibles et rayonnants forment petit à petit une famille synth-pop à la française, avec cette touche si particulière de tendre mélancolie, de fausse naïveté et de groove solaire. © Nicolas Magenham/Qobuz
A partir de :
HI-RES2,59 €
CD1,79 €

Alternatif et Indé - Paru le 12 février 2019 | Midnight special records

Hi-Res
A partir de :
CD8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 février 2019 | Midnight special records

Si on ne savait pas que cet album de Laure Briard était sorti chez Midnight Special Records (Clea Vincent, Baptiste W. Hamon...), on jurerait qu’il s’agit d’une signature du label Tricatel, tant la légèreté alambiquée des compositions de la chanteuse toulousaine, ainsi que son humour nonsensique, cochent toutes les cases de la maison de disques fondée par Bertrand Burgalat. Entre variété léchée (Someone), valse jazz (Love Across the Sea) et bossa pop (Marin solitaire), Un peu plus d’amour s’il vous plaît convoque les icônes françaises 60's (Françoise Hardy en tête), tout en y injectant un certain second degré (façon Philippe Katerine des débuts), ainsi qu’une bonne dose de psychédélisme. Cette ancienne étudiante en lettres et en criminologie (!) est donc non seulement bien calée dans un sofa musical parfaitement confectionné et molletonné, mais elle est également très inspirée lorsqu’il s’agit de pondre des paroles drôles et émouvantes, sur la déception amoureuse notamment (Idéal, Changer d’avis…). Le troisième album de Laure Briard ressemble à un prototype de pop solaire, un objet beau et souvent étrange, dans les interstices duquel viendrait s’immiscer une douce folie mélancolique – certes à peine perceptible, mais pourtant omniprésente. © Nicolas Magenham/Qobuz 
A partir de :
HI-RES2,59 €
CD1,79 €

Chanson française - Paru le 24 janvier 2019 | Midnight special records

Hi-Res