Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

La Rêveuse|Brossard: Oratorios & Leandro (La Rêveuse, Benjamin Perrot & Florence Bolton)

Brossard: Oratorios & Leandro (La Rêveuse, Benjamin Perrot & Florence Bolton)

La Rêveuse, Benjamin Perrot & Florence Bolton

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Sébastien de Brossard, collectionneur de musique passionné, pédagogue et auteur du premier dictionnaire de musique était également un compositeur très talentueux. Champion de la musique italienne, et grand connaisseur de la musique de Carissimi, Brossard s’est vraisemblablement inspiré du maître romain pour ses deux oratorios. Leandro, oeuvre dramatique en italien, est un petit chef-d’oeuvre et l’une des premières cantates composées par un Français. Une surprise de l'ensemble La Rêveuse.

Plus d'informations

Brossard: Oratorios & Leandro (La Rêveuse, Benjamin Perrot & Florence Bolton)

La Rêveuse

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
I. Sonatina
00:01:59

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Eugénie Warnier, voice - Isabelle Druet, voice - Vincent Bouchot, voice

2
II. Recitativo : Ecce, Palestinæ lachrymas
00:01:10

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Eugénie Warnier, voice - Isabelle Druet, voice - Vincent Bouchot, voice

3
III. Aria : Non dumne tempus advenit
00:01:58

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Eugénie Warnier, voice - Isabelle Druet, voice - Vincent Bouchot, voice

4
IV. Recitativo : Jam Deus
00:00:33

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Eugénie Warnier, voice - Isabelle Druet, voice - Vincent Bouchot, voice

5
V. Aria : Exaudi, exaudi Pater optime
00:02:34

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Eugénie Warnier, voice - Isabelle Druet, voice - Vincent Bouchot, voice

6
VI. Duo : Sordes abluæ noxias
00:04:03

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Eugénie Warnier, voice - Isabelle Druet, voice - Vincent Bouchot, voice

7
VII. Recitativo : Luceat
00:00:33

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Eugénie Warnier, voice - Isabelle Druet, voice - Vincent Bouchot, voice

8
VIII. Aria : Prodi, prodi, merces amantium
00:02:35

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Eugénie Warnier, voice - Isabelle Druet, voice - Vincent Bouchot, voice

9
IX. Trio : Victor retunde Tartarum
00:02:01

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Eugénie Warnier, voice - Isabelle Druet, voice - Vincent Bouchot, voice

10
X. Symphonia Infernalis & Trio : Heu ! Nos miseros
00:01:41

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Eugénie Warnier, voice - Isabelle Druet, voice - Vincent Bouchot, voice

11
XI. Recitativo : Omnis ab extremo
00:00:25

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Eugénie Warnier, voice - Isabelle Druet, voice - Vincent Bouchot, voice

12
XII. Preludio & Recitativo : Hei mihi !
00:01:31

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Eugénie Warnier, voice - Isabelle Druet, voice - Vincent Bouchot, voice

13
XIII. Aria : His nos appropera
00:03:06

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Eugénie Warnier, voice - Isabelle Druet, voice - Vincent Bouchot, voice

14
I. Allegro – Adagio
00:01:51

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Stéphan Dudermel, viola da gamba - Benjamin Chénier, violin

15
II. Allegro – Adagio
00:01:18

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Stéphan Dudermel, viola da gamba - Benjamin Chénier, violin

16
III. Adagio – Presto – Lentissimo – Adagio
00:01:48

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Stéphan Dudermel, viola da gamba - Benjamin Chénier, violin

17
I. Preludio / Stese la notte
00:01:41

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Isabelle Druet, voice - Jeffrey Thompson, contralto - Benoit Arnould, bass

18
II. Ahi ! troppo audace !
00:00:29

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Isabelle Druet, voice - Jeffrey Thompson, contralto - Benoit Arnould, bass

19
III. Mà più splendeano assai / Hebbe lo Dio possente
00:00:55

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Isabelle Druet, voice - Jeffrey Thompson, contralto - Benoit Arnould, bass

20
IV. Onde co’l gran tridente
00:01:07

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Isabelle Druet, voice - Jeffrey Thompson, contralto - Benoit Arnould, bass

21
V. Inver l’amato segno / I sospiri fur questi
00:02:01

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Isabelle Druet, voice - Jeffrey Thompson, contralto - Benoit Arnould, bass

22
VI. O Dea fi lia del mar
00:01:57

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Isabelle Druet, voice - Jeffrey Thompson, contralto - Benoit Arnould, bass

23
VII. E voi siate ancor
00:02:38

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Isabelle Druet, voice - Jeffrey Thompson, contralto - Benoit Arnould, bass

24
VIII. Anzi più crebbè
00:01:21

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Isabelle Druet, voice - Jeffrey Thompson, contralto - Benoit Arnould, bass

25
IX. Poi che s’avide al fi ne / O rive amate / Volea più dir
00:03:24

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Isabelle Druet, voice - Jeffrey Thompson, contralto - Benoit Arnould, bass

26
X. Tosto che scosse in tutto
00:02:03

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Isabelle Druet, voice - Jeffrey Thompson, contralto - Benoit Arnould, bass

27
XI. Cosi cantò nel mar Licone assiso
00:02:14

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Isabelle Druet, voice - Jeffrey Thompson, contralto - Benoit Arnould, bass

28
I. Molto adagio
00:01:42

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Chantal Santon Jeffery, voice - Jeffrey Thompson, contralto

29
II. Deus, Deus meus
00:01:48

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Chantal Santon Jeffery, voice - Jeffrey Thompson, contralto

30
III. Recitativo : Pura mentis devotione
00:01:25

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Chantal Santon Jeffery, voice - Jeffrey Thompson, contralto

31
IV. Si te poeniteat ? / Ego sum pastor
00:01:21

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Chantal Santon Jeffery, voice - Jeffrey Thompson, contralto

32
V. Poenitet, poenitet / Cor contritum
00:02:15

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Chantal Santon Jeffery, voice - Jeffrey Thompson, contralto

33
VI. O ! Pater mi
00:01:40

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Chantal Santon Jeffery, voice - Jeffrey Thompson, contralto

34
VII. Veni, veni
00:00:52

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Chantal Santon Jeffery, voice - Jeffrey Thompson, contralto

35
VIII. O gaudium !
00:01:50

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Chantal Santon Jeffery, voice - Jeffrey Thompson, contralto

36
IX. O quas blanditias !
00:02:17

La Rêveuse - Benjamin Perrot, conductor - Chantal Santon Jeffery, voice - Jeffrey Thompson, contralto

Descriptif de l'album

Sébastien de Brossard, collectionneur de musique passionné, pédagogue et auteur du premier dictionnaire de musique était également un compositeur très talentueux. Champion de la musique italienne, et grand connaisseur de la musique de Carissimi, Brossard s’est vraisemblablement inspiré du maître romain pour ses deux oratorios. Leandro, oeuvre dramatique en italien, est un petit chef-d’oeuvre et l’une des premières cantates composées par un Français. Une surprise de l'ensemble La Rêveuse.

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

The Number of the Beast

Iron Maiden

From The Fires

Greta Van Fleet

From The Fires Greta Van Fleet

Powerslave

Iron Maiden

Powerslave Iron Maiden

Somewhere in Time

Iron Maiden

Somewhere in Time Iron Maiden
À découvrir également
Par La Rêveuse

Louis de Caix d'Hervelois, in the footsteps of Marin Marais

La Rêveuse

Buxtehude : Sonates en trio - Manuscrits d’Uppsala

La Rêveuse

London Circa 1700 - Purcell & his Generation

La Rêveuse

London circa 1720: Corelli's Legacy

La Rêveuse

Telemann : Trios & Quatuors

La Rêveuse

Dans la même thématique...

Pan's Anniversary

William Vann

Pan's Anniversary William Vann

Gesualdo: Madrigals

La Compagnia del Madrigale

Gesualdo: Madrigals La Compagnia del Madrigale

Brahms: Complete Songs, Vol. 1

Christoph Prégardien

Brahms: Complete Songs, Vol. 1 Christoph Prégardien

Pergolesi : Stabat Mater - Laudate pueri - Confitebor

Philippe Jaroussky

Scarlatti: Stabat Mater

The Zurich Chamber Singers

Scarlatti: Stabat Mater The Zurich Chamber Singers
Les Grands Angles...
L’Oratorio de Noël de Bach

Encore lui ! Chaque fin d’année, c’est simple : l’Oratorio de Noël (BWV 248) de J. S. Bach est indétrônable. Au vu du nombre de concerts, mais aussi d’enregistrements, aucune autre œuvre sacrée n’a atteint un tel niveau de popularité et de diffusion. Trois cents ans après, Qobuz revient sur la genèse d’une des œuvres les plus connues du compositeur allemand.

Bruno Walter, souvenirs d’un esprit disparu

Écouter les enregistrements de Bruno Walter à la lumière des splendides remastérisations publiées par Sony Classical, c’est s’abreuver à une culture humaniste. Immense chef d’orchestre, la musique est pour lui un sacerdoce, un art de vivre et un art de penser. Ses enregistrements ont conservé son art du chant, intense mais jamais sentimental, grâce à une ligne claire animée d’un rythme souple, assurant clarté, cohérence et vitalité.

Jordi Savall : la musique, la vie, l'enregistrement

Il pleuvait à seaux en cette nuit d’octobre dans le Bugey, où il pleut d’ailleurs très souvent à cette époque de l’année. Il était autour de minuit. Nous étions une cinquantaine de passionnés à attendre dans le silence, l’humidité et le froid au Festival d’Ambronay. Puis, sans aucun bruit, Jordi Savall est arrivé, sanglé dans un imperméable blanc et trempé, façon Humphrey Bogart dans “Casablanca”, serrant une caisse en forme de corps humain contre lui. Avec des gestes lents, il en a extrait, non pas une mitraillette, mais une viole de gambe qu’il a commencé à manier et à accorder avec d’infinies précautions. Puis, le miracle est descendu sur l’auditoire.

Dans l'actualité...