Artistes similaires

Les albums

16,99 €
11,49 €

Rap - Paru le 17 juillet 2015 | Epic - Freebandz - A1

Hi-Res Distinctions Pitchfork: Best New Music
Avec son troisième album studio, Future confirme qu’il est bien l’un des maître du rap d’Atlanta. Toujours aussi porté sur les drogues en tous genres (les substances suintent de sa plume comme de son flow), le rappeur sudiste peaufine ici ce style qui lui est propre, sombre et langoureux (pour ne pas dire lent tout court), enfumé et cynique. Comme une fusion entre trap-music et son d’Atlanta propre aux 90’s avec quelques embardées de R&B. DS2 n’apporte pas spécialement de nouveauté à l’univers de Future mais confirme l’efficacité de sa formule et la singularité de son art. Unique featuring de l’album, Drake épaule Future sur un titre (Where Ya At). Quant à la prod’, elle est principalement l’œuvre de son complice Metro Boomin qui rend l’ensemble impeccablement homogène, moite, urbain et surtout surpuissant. © MD/Qobuz
2,99 €
1,99 €

Pop - Paru le 5 novembre 2013 | Epic - Freebandz - A1

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
15,99 €

Rap - Paru le 18 janvier 2019 | Epic - Freebandz

Le rap est un sport de haut niveau et Future est un compétiteur né. Au sommet depuis son deuxième album Honest, sorti il y a déjà cinq ans, le roi d'Atlanta n'a que très rarement donné l'occasion à ses challengers (qui, pour la plupart, sont des disciples revendiqués) de mettre en doute sa suprématie. Mais 2018 aura été une année calme pour Nayvadius Wilburn et il se devait de frapper un grand coup pour récupérer sa ceinture. Accompagnée d'un documentaire à sa gloire, la sortie de The WIZRD, septième album studio de Future, est l'un des événements rap de ce début d'année. En 20 courts morceaux qui ne laissent guère de répit à l'auditeur, Future – avec un pool de producteurs renouvelé (l'illustre inconnu ATL Jacob, à peine 20 ans, signe 7 titres) – excelle une fois de plus dans ce mélange si particulier de rap triomphant et matérialiste (les arrogants Crushed Up ou Krazy but True) et de blues sous Auto-Tune (la déchirante intro Never Stop) qui a fait sa légende. Maître de son art, il est loin de se contenter de dérouler et s’accommode sans problème d'un beat qui change en plein milieu du morceau (F&N), rivalise de fulgurances avec un Young Thug très en verve (Unicorn Purp) et s'amuse à sampler son propre répertoire sur Temptation et Baptiize. Quant à la concurrence des jeunes pousses, qu'il ne rechigne pas à adouber au passage (Lil Baby, Gunna ou Juice Wrld ont ses faveurs), il ne semble guère s'en inquiéter : "You can be the wave, I'm the ocean". © Damien Besançon/Qobuz
16,99 €
11,49 €

Rap - Paru le 17 février 2017 | Epic - Freebandz - A1

Hi-Res
Mission accomplie ! Avec cet album éponyme, Future fait son Future. Le rappeur d’Atlanta qui ne s’arrête jamais et enchaine mixtapes sur mixtapes livre ici des beats sombres qui lui ressemblent, un flow reconnaissable entre mille et des punchlines dont il a le secret. Surtout, ce cinquième album est un 100% Future puisque, pour une fois, aucun featuring ne vient brouiller les pistes ou impressionner la galerie. Une manière sans doute pour Future de concentrer son art sur son propre ADN. Un disque sans surprise mais assez virtuose pour ravir les fans du maître de Georgie. © MD/Qobuz
14,49 €

Rap - Paru le 19 octobre 2018 | Epic - Freebandz - Grade A - Interscope

Intéressante collaboration que celle entre le grand Future qui a déjà sorti cette année une formidable mixtape avec le producteur star Zaytoven (BEASTMODE 2) et le jeune rappeur de Chicago Juice WRLD qui n'en finit plus de surfer sur la vague de ses tubes All Girls Are The Same et Lucid Dreams envoyés en éclaireurs de son premier album Goodbye and Good Riddance sorti en grande pompe. Intéressante d'abord parce que Future n'a que très rarement accepté de partager tout un album avec un confrère (seuls Gucci Mane, Drake et Young Thug ont eu droit à cette faveur) mais aussi parce que les profils des deux rappeurs – qui n'ont pas moins de quinze ans d'écart – ont tout pour être complémentaires. De fait, sur WRLD ON DRUGS, le crooning écorché de Future et les mélodies de voix de Juice WRLD peuvent faire des miracles, comme sur le haut perché Fine China et la joute jubilatoire de Realer N Realer. Il est naturellement question de la drogue sous toutes ses formes – l'aîné campant ici le rôle de l'ex-dealer devenu une star qui vit dans l'opulence mais n'échappe jamais à ses démons (“If i'm sober I might be dead”, assène-t-il froidement), le cadet devisant sur son usage récréatif des substances à la mode que sont le lean et les anxiolytiques (“I don't sell drugs, I cop them”) – mais les deux rappeurs-narrateurs versent aussi volontiers dans un romantisme noir très imagé qui est l'apanage de Future. C'est tour à tour grave et absurde mais toujours d'une grande intensité et d'une impressionnante spontanéité qui laissent à penser que ces 16 titres ont été écrits et enregistrés en seulement quelques heures. © Damien Besançon/Qobuz

Rap - Paru le 6 juillet 2018 | Epic - Freebandz

Téléchargement indisponible
Même s'il serait exagéré de dire qu'il a disparu des radars (il a sorti coup sur coup deux grands albums début 2017 et une mixtape goûtue avec Young Thug et a honoré de sa présence les BO de Black Panther et Superfly), on peut dire que Future a pris son temps pour donner une suite à Beastmode. Au moment où sort du four le premier volume des aventures communes du rappeur solaire d'Atlanta et du producteur Zaytoven, fidèle accompagnateur de Gucci Mane, Future n'a pas de concurrence : entre la sortie de son deuxième album Honest au printemps 2014 et celle de son successeur DS2 à l'été 2015, Future a intercalé trois mixtapes de très grande classe qui ont entériné sa domination sur le rap d'Atlanta et sa transformation en star mondiale. À l'époque, tous les producteurs les plus en vue – de Southside à Metro Boomin en passant par Sonny Digital et donc Zaytoven – se mettent en quatre pour façonner des écrins à la hauteur de la puissance du rappeur formé dans le giron du collectif Dungeon Family (Outkast, Cee-Lo Green). En 2018, le paysage n'est plus le même et à 34 ans, Future est presque un vieux sage. Sur les neuf titres de BEASTMODE 2, il se présente à nous plus vulnérable et intime que jamais. De l'ouverture baroque WIFI LIT à l'apothéose finale de HATE THE REAL ME (l'un des plus beaux morceaux de l'année), c'est une succession de blues trap entre introspection, mea culpa et paranoïa. Future n'a peut-être jamais aussi bien chanté qu'ici et Zaytoven – qui a aidé à définir la trap et accompagné sa mutation (il a produit à la fois le Icy de Gucci Mane et Young Jeezy et le Versace de Migos), en offre un condensé extatique. © Damien Besançon/Qobuz
16,99 €
11,49 €

Rap - Paru le 24 février 2017 | Epic - Freebandz - A1

Hi-Res
11,49 €

Rap - Paru le 20 octobre 2017 | Epic - 300 - Atlantic Recording Corporation

Rap - Paru le 13 avril 2016 | Epic - Freebandz - A1

Téléchargement indisponible
2,49 €

Rap - Paru le 23 mai 2017 | Epic - Freebandz - A1

11,49 €

Rap - Paru le 13 avril 2012 | Epic

7,99 €

Rap - Paru le 23 août 2017 | MBE Records

15,99 €

Rap - Paru le 15 juin 2018 | Epic - Freebandz - A1

Rap - Paru le 28 juillet 2017 | Epic - Freebandz - A1

Téléchargement indisponible
16,99 €
11,49 €

Rap - Paru le 18 avril 2014 | Epic - Freebandz - A1

Hi-Res
2,99 €
2,49 €

Dance - Paru le 16 juin 2017 | Epic - Freebandz - A1

Hi-Res
7,99 €

Rap - Paru le 15 août 2017 | Gold Cartel Entertainment

Rap - Paru le 30 juin 2017 | Epic - Freebandz - A1

Téléchargement indisponible
7,99 €

Rap - Paru le 17 janvier 2012 | A-1 Recordings - Freebandz

2,99 €
2,49 €

Rap - Paru le 31 août 2015 | Epic - Freebandz - A1

Hi-Res

L'interprète

Future dans le magazine