Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Emile Naoumoff - Ravel: Miroirs, Sonatine - Valses nobles et sentimentales

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Ravel: Miroirs, Sonatine - Valses nobles et sentimentales

Emile Naoumoff

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

« [...] Après une improvisation d'à peine deux minutes aux sinuosités et aux tournures ravéliennes en diable [...], charmante introduction, il faut un peu de temps pour s'adapter à une généreuse réverbération où les ff tendent à se mélanger — compensée par la beauté des timbres d'un splendide instrument. [...] Naoumoff fait la part belle aux nuances les plus délicates et aux jeux harmoniques. [...] Cet album d'un grand raffinement déploie des sonorités capiteuses auxquelles on ne peut résister. Si le brio n'est pas le fort de ce Ravel, il en est peu d'aussi sensuels.» (Diapason, avril 2020 / Bertrand Boissard)

Plus d'informations

Ravel: Miroirs, Sonatine - Valses nobles et sentimentales

Emile Naoumoff

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Improvisation (Paris, Juillet 2017) (Emile Naoumoff)

1
Souple et chanté
00:02:49

Emile Naoumoff, Composer & Piano

2020 Melism 2020 Melism

Valses nobles et sentimentales, M. 61 (Maurice Ravel)

2
I. Modéré, très franc - II. Assez lent, avec une expression intense - III. Modéré - IV. Assez animé - V. Presque lent, dans un sentiment intime - VI. Vif - VII. Moins vif - VIII. Épilogue. Lent
00:17:48

Emile Naoumoff, Piano - Maurice Ravel, Composer

2020 Melism 2020 Melism

Miroirs, M. 43 (Maurice Ravel)

3
I. Noctuelles
00:05:36

Emile Naoumoff, Piano - Maurice Ravel, Composer

2020 Melism 2020 Melism

4
II. Oiseaux tristes
00:04:24

Emile Naoumoff, Piano - Maurice Ravel, Composer

2020 Melism 2020 Melism

5
III. Une barque sur l'océan
00:08:52

Emile Naoumoff, Piano - Maurice Ravel, Composer

2020 Melism 2020 Melism

6
IV. Alborada del gracioso
00:07:06

Emile Naoumoff, Piano - Maurice Ravel, Composer

2020 Melism 2020 Melism

7
V. La vallée des cloches
00:06:56

Emile Naoumoff, Piano - Maurice Ravel, Composer

2020 Melism 2020 Melism

Pavane pour une infante défunte, M. 19 (Maurice Ravel)

8
Lent
00:07:25

Emile Naoumoff, Piano - Maurice Ravel, Composer

2020 Melism 2020 Melism

Sonatine, M. 40 (Maurice Ravel)

9
I. Modéré
00:04:36

Emile Naoumoff, Piano - Maurice Ravel, Composer

2020 Melism 2020 Melism

10
II. Mouvement de menuet
00:03:36

Emile Naoumoff, Piano - Maurice Ravel, Composer

2020 Melism 2020 Melism

11
III. Animé
00:04:45

Emile Naoumoff, Piano - Maurice Ravel, Composer

2020 Melism 2020 Melism

Descriptif de l'album

« [...] Après une improvisation d'à peine deux minutes aux sinuosités et aux tournures ravéliennes en diable [...], charmante introduction, il faut un peu de temps pour s'adapter à une généreuse réverbération où les ff tendent à se mélanger — compensée par la beauté des timbres d'un splendide instrument. [...] Naoumoff fait la part belle aux nuances les plus délicates et aux jeux harmoniques. [...] Cet album d'un grand raffinement déploie des sonorités capiteuses auxquelles on ne peut résister. Si le brio n'est pas le fort de ce Ravel, il en est peu d'aussi sensuels.» (Diapason, avril 2020 / Bertrand Boissard)

Détails de l'enregistrement original : Recorded 2017

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Emile Naoumoff

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Le retour en grâce de Wilhelm Backhaus

Géant de la musique classique allemande, Wilhelm Backhaus (1884-1969) est souvent apparu comme un rigoriste dénué de fantaisie. Son immense legs discographique pour Decca, encore assez rare à l’époque, est réédité aujourd’hui dans d’excellentes conditions. Il permet de réévaluer à la hausse une réputation trop souvent injuste. Backhaus nous apparaît singulièrement plus moderne qu’autrefois grâce à son respect du texte et à ses interprétations sans esbroufe qui cernent au mieux les compositeurs, depuis le premier enregistrement jamais réalisé d’un concerto, celui de Grieg, sévèrement abrégé en 1909, jusqu’à son dernier concert quelques jours avant sa mort.

Henry Mancini, stylé

Sophistication, humour, sensibilité… Tels sont les mots qu’on accole souvent à la musique d’Henry Mancini. Depuis sa disparition en 1994, il est toujours considéré comme un compositeur pop majeur et influent. Sans doute parce que, à côté des œuvres satinées et légères qui ont fait sa réputation (“Diamants sur canapé”, “La Panthère rose”…), il a su montrer la complexité de son langage à travers des compositions plus tourmentées.

Bruno Walter, souvenirs d’un esprit disparu

Écouter les enregistrements de Bruno Walter à la lumière des splendides remastérisations publiées par Sony Classical, c’est s’abreuver à une culture humaniste. Immense chef d’orchestre, la musique est pour lui un sacerdoce, un art de vivre et un art de penser. Ses enregistrements ont conservé son art du chant, intense mais jamais sentimental, grâce à une ligne claire animée d’un rythme souple, assurant clarté, cohérence et vitalité.

Dans l'actualité...