Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

David El-Malek - Music from source vol.II

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Music from source vol.II

David El-Malek

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

N’omettant pas de préciser que Music from Source est – avant tout ? – une structure à but non lucratif dont le but essentiel reste de faire connaître le travail du saxophoniste, saluons la sortie du deuxième tome des aventures de David El-Malek au royaume de racines inventées ou pas (le jazzman a grandi en Israël), dans une joyeuse réinvention du groove initial, et dans un souci permanent de ponts jetés entre jazz et vibrations orientales.

Souhaitant manifestement renouveler les plaisirs et les découvertes, le leader a considérablement renouvelé le casting du premier tome, s’entourant ici d’une phalange plus franchement hors des sentiers usuellement battus par la note bleue : octet il y a toujours mais s’imposent désormais oud (Thierry di Filiippo), darbouka (Ali Alaoui, percussionniste mais également directeur de l’orchestre), bendir (Thibault Laurent) ainsi qu’un quatuor à cordes en ordre de bataille au grand complet.

Car le soliste a choisi un ensemble marocain pour l’accompagner dans cette déambulation sur les berges de la Méditerranée, dans laquelle la tradition judéo-maghrébine, chants profanes et festifs, ou liturgiques et plus recueillis, trouve la plus belle de ses expressions au cœur de chants, interprétés à parités en hébreu et en arabe. On goûtera évidemment le panorama mélodique que dresse l’album sur la place du Juif dans l’orientalisme. Mais, au-delà de toutes considérations ethno-musicales, la saveur, parfumée, mélancolique ou plus exubérante de cette musique se suffira à elle-même dans la richesse du voyage immobile qu’elle distille.

Enregistré à Toulouse, l’ensemble de ces quinze pièces (toutes compositions originales à l’exception des chants traditionnels «Adir Hou » et « Hinë Matov ») confirment la prééminence de David El-Malek sur la scène du jazz européen. Mieux encore : il atteste la capacité de ce dernier à négliger l’artificialité des frontières esthétiques, pour mieux capter l’universalité de son inspiration musicale. Une authentique réussite.
© Christian Larrède / Music-Story

Plus d'informations

Music from source vol.II

David El-Malek

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Awis
00:04:16

David El-Malek, Main Artist, Artist, Composer, Lyricist

2012 naïve 2012 naïve

2
Hinë Matov
00:05:32

David El-Malek, Main Artist, Artist - Traditional, Composer, Lyricist

2012 naïve 2012 naïve

3
Bereshit Baha
00:11:12

David El-Malek, Main Artist, Artist, Composer, Lyricist - All Rights Reserved, Music Publisher

2012 naïve 2012 naïve

4
Les temps primitifs
00:01:58

David El-Malek, Main Artist, Artist, Composer, Lyricist - All Rights Reserved, Music Publisher

2012 naïve 2012 naïve

5
Tehilim 150 part I
00:01:50

David El-Malek, Main Artist, Artist, Composer, Lyricist - All Rights Reserved, Music Publisher

2012 naïve 2012 naïve

6
Tehilim 150 part II
00:02:21

David El-Malek, Main Artist, Artist, Composer, Lyricist - All Rights Reserved, Music Publisher

2012 naïve 2012 naïve

7
Tehilim 150 part III
00:02:47

David El-Malek, Main Artist, Artist, Composer, Lyricist - All Rights Reserved, Music Publisher

2012 naïve 2012 naïve

8
Tehilim 150 part IV
00:02:35

David El-Malek, Main Artist, Artist, Composer, Lyricist - All Rights Reserved, Music Publisher

2012 naïve 2012 naïve

9
Tehilim
00:03:04

David El-Malek, Main Artist, Artist, Composer, Lyricist - All Rights Reserved, Music Publisher

2012 naïve 2012 naïve

10
Adon Olam
00:04:59

David El-Malek, Main Artist, Artist, Composer, Lyricist - All Rights Reserved, Music Publisher

2012 naïve 2012 naïve

11
Berosh Hachana
00:02:28

David El-Malek, Main Artist, Artist, Composer, Lyricist - All Rights Reserved, Music Publisher

2012 naïve 2012 naïve

12
Hamadouchi
00:06:06

David El-Malek, Main Artist, Artist, Composer, Lyricist - All Rights Reserved, Music Publisher

2012 naïve 2012 naïve

13
Adir Hou
00:01:49

David El-Malek, Main Artist, Artist - Traditional, Composer, Lyricist - All Rights Reserved, Music Publisher

2012 naïve 2012 naïve

14
Neïla
00:04:41

David El-Malek, Main Artist, Artist, Composer, Lyricist - All Rights Reserved, Music Publisher

2012 naïve 2012 naïve

15
Allawi
00:05:48

David El-Malek, Main Artist, Artist, Composer, Lyricist - All Rights Reserved, Music Publisher

2012 naïve 2012 naïve

Descriptif de l'album

N’omettant pas de préciser que Music from Source est – avant tout ? – une structure à but non lucratif dont le but essentiel reste de faire connaître le travail du saxophoniste, saluons la sortie du deuxième tome des aventures de David El-Malek au royaume de racines inventées ou pas (le jazzman a grandi en Israël), dans une joyeuse réinvention du groove initial, et dans un souci permanent de ponts jetés entre jazz et vibrations orientales.

Souhaitant manifestement renouveler les plaisirs et les découvertes, le leader a considérablement renouvelé le casting du premier tome, s’entourant ici d’une phalange plus franchement hors des sentiers usuellement battus par la note bleue : octet il y a toujours mais s’imposent désormais oud (Thierry di Filiippo), darbouka (Ali Alaoui, percussionniste mais également directeur de l’orchestre), bendir (Thibault Laurent) ainsi qu’un quatuor à cordes en ordre de bataille au grand complet.

Car le soliste a choisi un ensemble marocain pour l’accompagner dans cette déambulation sur les berges de la Méditerranée, dans laquelle la tradition judéo-maghrébine, chants profanes et festifs, ou liturgiques et plus recueillis, trouve la plus belle de ses expressions au cœur de chants, interprétés à parités en hébreu et en arabe. On goûtera évidemment le panorama mélodique que dresse l’album sur la place du Juif dans l’orientalisme. Mais, au-delà de toutes considérations ethno-musicales, la saveur, parfumée, mélancolique ou plus exubérante de cette musique se suffira à elle-même dans la richesse du voyage immobile qu’elle distille.

Enregistré à Toulouse, l’ensemble de ces quinze pièces (toutes compositions originales à l’exception des chants traditionnels «Adir Hou » et « Hinë Matov ») confirment la prééminence de David El-Malek sur la scène du jazz européen. Mieux encore : il atteste la capacité de ce dernier à négliger l’artificialité des frontières esthétiques, pour mieux capter l’universalité de son inspiration musicale. Une authentique réussite.
© Christian Larrède / Music-Story

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
After The Fall Keith Jarrett
Songs In The Key Of Life Stevie Wonder

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Betty Davis, la panthère funk

Sans elle, point de Macy Gray, Erykah Badu, Amy Winehouse ou Janelle Monáe ! Disparue des radars depuis des années, Betty Davis reste la pionnière des soul sisters félines. La déesse funk par excellence. Egalement celle qui offrit l’électricité à un certain Miles Davis, dont elle sera l’éphémère épouse. Mais qui es-tu Betty ?

ECM en 10 albums

Le plus beau son après le silence. C’est la formule qui colle à la peau d’ECM depuis cinquante ans et la sortie du séminal « Free at Last » du Mal Waldron Trio, en novembre 1969. Manfred Eicher, le charismatique fondateur du label munichois, ne vit pas « hors du temps » mais plus précisément dans « un temps parallèle » à celui de la société, faisant d’ECM une planète de toute beauté où le jazz résonne autrement. Et c’est souvent pour ECM que Keith Jarrett, Charles Lloyd, Jan Garbarek, Chick Corea et tant d’autres ont enregistré leurs disques les plus intenses. Plus encore que pour Blue Note ou Impulse!, se limiter à 10 albums pour raconter toute l’histoire de ce label hors-norme est mission impossible. Aussi, les 10 sélectionnés raconteront « une » histoire d’ECM.

La nouvelle scène jazz anglaise en 10 albums

Hard bop ou hip-hop, free ou groovy, électro ou calypso, expérimentale ou caribéenne, la scène jazz britannique contemporaine regorge d’aventuriers aux oreilles bien ouvertes. Des musiciens connaissant leurs classiques qu’ils embarquent sur tous les types de terrains possibles et dont voici 10 albums symbolisant l’éclectisme salvateur.

Dans l'actualité...