Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD8,99 €

Rap - Paru le 17 janvier 2020 | La bulle corporation

CD2,49 €

Rap - Paru le 1 mai 2020 | La bulle corporation

Le confinement dû au Covid-19 aura eu le mérite, s’il fallait en trouver un, de permettre à certains artistes d’être plus prolifiques que jamais, depuis chez eux. Demi Portion est de cette catégorie. Avec 1990, son nouvel EP entièrement composé durant cette période, le rappeur sétois continue son cheminement hors des cadres stricts qu’imposent les tendances actuelles. Il y a des textes qui reviennent aux bases, parlent de rap, des samples de paroles d’ouvriers, de Fabe, des guitares qui sentent la Méditerranée…Mais pas seulement. Les sonorités house de Trophée, l’influence jamaïcaine pas toujours heureuse de Phénoménal, le boom bap de La Vie montrent que Demi Portion est un rappeur totalement libre. Libre de paraître parfois dépassé (pourquoi pas après tout?), libre d’aborder des thèmes boudés par la nouvelle génération comme le FN ou le terme « hip-hop ». Mais toujours avec une sincérité à toute épreuve. © Brice Miclet/Qobuz
CD8,99 €

Rap - Paru le 20 janvier 2017 | Demi Portion

Avec son flow chirurgical, ses productions soignées et des textes loin d’être de simples faire-valoir, Demi-Portion est loin de faire... dans la demi-mesure. Lui fait du rap sans céder aux sirènes d’une trap auto-tunée hautement prévisible. La flûte envoûtante et la section rythmique gentiment chaloupée de « 2 chez moi » placent d’entrée les débats très au-dessus de la mêlée. « Demi Pablo » multiplie les références aux grands frères d’IAM et démontre, tout comme le subtil « Pardonner » ou le magnifique « Mon dico IV », que le rap hexagonal sait s’attarder avec réussite sur l’utilisation des mots plus que sur les artifices techniques pour convaincre. Demi-Portion analyse avec lucidité les problèmes de la société : « Réfugiés, je crois qu’on est tous concernés, on va tous nous virer un jour sans faire la marche au Pas-de-Calais ». Il évoque aussi les attentats, le contexte anxiogène, toujours à base de sentiments profonds et d’instrumentaux légers et inspirés. Dire que Kery James, Oxmo Puccino, Scylla, Davodka, Swift Guad et bien d’autres ont collaboré à ce nouveau recueil, qui fait suite au déjà très bon Dragon Rash, est nécessaire mais pas indispensable, tant le talent du rappeur sétois est écrasant. Rempli d’ondes positives, il remonte à contre-courant avec grâce, comme sur le galvanisant « Magnifique », en duo avec Oxmo Puccino. Varié dans ses arrangements, 2 Chez Moi surprend par sa minutie, comme avec les guitares somptueuses de « Ici la terre » et son besoin irrépressible de compter sur des refrains efficaces. La seconde moitié de l'album de dix-huit plages s’avère plus sombre, plus grave. La bascule se fait avec l’interlude intitulé « Interlutte ». Une certaine mélancolie s’installe, comme sur « Un jour viendra », brillante collaboration avec le rappeur toulousain Furax Barbarossa et la colère sous-jacente ne tarde pas à s’exprimer sur « Besoin d’air ». Sur le magnifique « Autopsie », les mots toujours, sont l’indispensable ciment de cet opus qui s’achève sur les plus graves « Danse avec les loups » et « Une fin heureuse », sans que les rares temps faibles ne viennent gâcher la fête. © Music-Story
CD8,99 €

Rap - Paru le 19 janvier 2015 | Demi Portion

Révélé par Artisan du Bic en 2011, Demi-Portion n'a pas forcé sa nature pour essayer de devenir un gros vendeur de disques couvert de bimbeloteries en or et entouré d'une suite de courtisans dévoués. La priorité du Sétois reste l'écriture, le plaisir de raconter des histoires bien troussées, un hip-hop où l'intelligence et l'émotion passent avant la testostérone et la rancoeur.Pour Dragon Rash, Demi-Portion décide de faire un bond en arrière d'une vingtaine d'années lorsque la série de manga japonais Dragon Ball Z forgeait l'esprit d'une génération de bambins télévores. Bourré de référence à la sagesse bouddhiste et aux nobles valeurs des arts martiaux, Dragon Ball Z ne les préparait certainement pas à vivre dans un monde qui a perdu le sens commun pour se focaliser exclusivement sur l'aspect matériel.Ce sont cette sagesse et ces valeurs que Demi-Portion fait remonter à la surface avec Dragon Rash. Ici, il faut lire entre les lignes de l'écriture serrée de Demi-Portion, un artiste qui sait aussi traiter les sujets avec recul et humour. Avec « Demi-parrain », il se moque en finesse des apprentis gangsters de cages d'escalier, Demi-Portion et Oxmo Puccino devisent sur les aléas de la réussite sociale autour d'« Une Chaise pour deux », puis le Sétois devise seul sur la relativité des situations dans « Jusqu'ici tout va bien ». Voici dix-huit chansons tout en subtilité traitant de la France actuelle et non des personnages d'un manga emblématique.Dragon Rash est à cette date le plus abouti des albums d'un conteur hors-pair qui se sert de la fiction pour mieux faire partager sa vision du quotidien. Comme les mangas dont il s'inspire d'une certaine façon, Dragon Rash est bien moins futile et enfantin qu'il ne le laisse paraitre. © Francois Alvarez / Music-Story
CD11,99 €

Rap - Paru le 18 mai 2018 | Universal Music Distribution Deal

Publié en 2018 et succédant à 2 chez moi, paru l'année précédente, Super héros constitue le cinquième album studio du rappeur sétois Demi Portion. Porté par les singles "La Sirène", "Salam" et "Super héros", ce nouvel effort propose quatorze nouveaux titres évoluant entre tradition et modernité, livrant un hip-hop aux accents à la fois pop rap et boom bap servant de canevas à l'approche humaine et non belliqueuse d'un MC traçant discrètement mais sûrement sa route en marge de la scène trap du moment. © TiVo
CD1,69 €

Rap - Paru le 25 octobre 2019 | La bulle corporation

CD3,99 €

Rap - Paru le 18 août 2012 | L'arrière plan

Artiste peu prolixe dans un milieu du rap qui l'est parfois un peu trop, Demi-Portion livre ses titres régulièrement mais avec économie. Alors que son deuxième album Les Histoires est plus qu'attendu, le Sétois prend un malin plaisir à faire rôtir ses fans à petit feu avec l'EP Sous le Choc, Vol. 2.Sept titres dont certains comme « Hip-Hop » et « Ne t'inquiète pas » sont sortis peu avant en singles, constituent donc cette offrande à la consistance inégale. « Hip-Hop » vaut plus par son flow parfait que pour sa rengaine sur le milieu du rap tout aussi dur que le reste de la société. Au rayon des thèmes rebattus, « Juste avant les histoires... » parle de la galère des cités, heureusement que la voix pleine d'humour de Demi-Portion sauve le titre de l'indifférence.Avec son instru soigné, « Aujourd'hui » parle lui de belle façon du destin. Là on retrouve pleinement toute la qualité qui fait la réputation justifiée de Demi-Portion. « Ne t'inquiète pas » brille aussi de toutes ses nuances, avec pour le coup une vraie originalité. « Dans la légende » fait appel à Koma pour faire un cours sur le rap, ses illusions, ses dérives, et l'amour que lui portent les deux MCs.Sous le Choc, Vol. 2 tient en haleine et permet d'attendre une livraison un peu plus lourde d'un MC qui aime lézarder sous le soleil d'un port typique et charmant. © Francois Alvarez / Music-Story
CD1,99 €

Rap - Paru le 20 avril 2019 | Universal Music Distribution Deal

CD2,49 €

Rap - Paru le 12 juillet 2013 | Demi Portion

CD4,99 €

Rap - Paru le 3 novembre 2010 | L'arrière plan

CD8,99 €

Rap - Paru le 25 novembre 2013 | Demi Portion

​Les Histoires, Demi-Portion sait les raconter comme on avait pu s'en apercevoir avec Artisan du Bic en 2011. Sa verve de conteur est loin d'être éteinte, son inspiration loin d'être tarie et sa soif de répandre son flow toujours inextinguible. Demi-Portion régale de nouveau avec quinze histoires qui se déroulent en bas de la rue, réalistes et proches de chacun de nous sans sacrifier au sensationnel.Demi-Portion c'est en quelque sorte le hip-hop terre-à-terre, le rap de voisinage, la chronique de petites villes sans histoires et de quartiers pacifiques malgré la présence de quelques perturbateurs. Avec sa nonchalance tranquille, le Sètois débite ses récits avec toujours cet art de faire danser les phrases sans que l'on y prenne gare. Bien sûr il y a partout des petits caïds, alors pourquoi ne pas les capturer dans une chanson « Les Mauvais garçons » qui ne sont pas forcément si méchants ? « La Grande vie » c'est celle que l'on ne peut pas mener quand la possibilité de gagner de fortes sommes est impossible à la majorité d'entre nous. Rien ne vaut la complicité d'un couple, la force de l'union de ceux qui se sentent « Demi and Clyde » comme les amants unis jusqu'à la mort.Demi-Portion reprend son souffle pour s'engouffrer dans les neuf minutes qui constituent le final « Les Histoires », freestyle tout en souplesse qui résume les chapitres précédents. Les Histoires est loin de la frime de Marseille ou de la dureté de Paris, Demi-Portion ne cherche pas à devenir une star, seulement à nous faire partager son sens aigu de l'observation qu'il sait rendre de sa tchatche de titi méditerranéen. © Francois Alvarez / Music-Story
CD3,99 €

Rap - Paru le 15 juin 2009 | CLM

CD1,69 €

Rap - Paru le 20 décembre 2019 | La bulle corporation

CD1,69 €

Rap - Paru le 15 novembre 2019 | La bulle corporation

CD1,99 €

Rap - Paru le 6 avril 2018 | Universal Music Distribution Deal

CD1,99 €

Rap - Paru le 16 mai 2018 | Universal Music Distribution Deal

CD1,99 €

Rap - Paru le 27 avril 2018 | Universal Music Distribution Deal

CD1,69 €

Rap - Paru le 20 avril 2019 | La bulle corporation

CD1,29 €

Rap - Paru le 20 mars 2013 | L'arrière plan

CD1,29 €

Rap - Paru le 6 novembre 2011 | L'arrière plan