Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Leo Dam - Te Mueres por Mi (Remix)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Te Mueres por Mi (Remix)

Leo Dam, Acento Golpiao, Doc Jalo, Farhy, Jota L

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Te Mueres por Mi (Remix)

Leo Dam

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Te Mueres por Mi (Remix) 00:04:36

Ricardo González, Composer, Lyricist, Producer - Farhy, FeaturedArtist - Doc Jalo, FeaturedArtist - Joha Records Latin, MusicPublisher - Joha Records, MusicPublisher - Leo Dam, MainArtist - Acento Golpiao, FeaturedArtist - Jota L, FeaturedArtist

2017 Joha Records Latin 2017 Joha Records Latin

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Playlists

Dans la même thématique...
Sahari Aziza Brahim
Amadjar Tinariwen
Je suis africain Rachid Taha
Kaya Bob Marley & The Wailers
DNA Flavia Coelho
Les Grands Angles...
Le flamenco : danse inépuisable, chant inépuisé

Le 16 novembre 2010, l’Unesco attribuait au flamenco le statut d'art universel en l’inscrivant au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité. L’Organisation des Nations unies donnait ainsi au <i>canto jondo</i> (le chant profond, ancêtre du flamenco) une envergure contemporaine, dépassant ses origines historiques et ethniques.

Stan Getz à l’heure brésilienne

En mars 1964, le label Verve publie un chef-d’œuvre cosigné par l’Américain Stan Getz et le Brésilien João Gilberto, qui popularisera la bossa-nova aux quatre coins du monde et relancera la carrière du saxophoniste. Le disque reste encore aujourd’hui le sommet de la fusion entre jazz et musique brésilienne.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée quarante-cinq ans après sa sortie.

Dans l'actualité...