Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Sabine Devieilhe

Sabine Devieilhe, une grande star lyrique, mais en toute simplicité. Née le 12 décembre 1985 à Ifs près de Caen, la soprano colorature française Sabine Devieilhe force l’admiration non seulement par la qualité de sa voix virtuose mais aussi par ses talents de musicienne et de comédienne qui lui ont permis de tracer un parcours sans faute qu’elle poursuit en artiste complète pouvant se targuer d’avoir pratiqué la musique au sein d’un orchestre et d’un chœur avant de devenir soliste.


Toujours en train de fredonner lorsqu’elle est enfant, elle se destine pourtant au violoncelle qu’elle commence à étudier dès l’âge de sept ans à l’école de musique de sa ville. Cinq ans plus tard, elle entre au Conservatoire de Caen pour y poursuivre sa formation (notamment le violoncelle baroque). Après le bac, on la retrouve en musicologie sur les bancs de l’université de Rennes quand, au fil des mois, elle décide de rejoindre les chœurs de l’Opéra où son talent vocal se révèle dans Le Vaisseau Fantôme de Wagner. C’est le déclic : sur le conseil de ses professeurs, elle décide en 2008 de partir à Paris pour entrer dans la classe de chant de Pierre Mervant au Conservatoire National de Musique de Paris après avoir obtenu sa licence d’ethnomusicologie.


Dès sa sortie du Conservatoire de Paris en 2011 avec un Premier prix à l’unanimité et félicitations de jury, sa carrière s’emballe. Si elle commence par enregistrer Rameau en 2013, c’est qu’il s’impose sur son chemin d'élève du Conservatoire de Paris lorsque Alexis Kossenko lui demande sa participation à des concerts, sa musique étant, dit-elle, « un pont rêvé » entre sa vie de violoncelliste baroque et celle de soprano léger. Elle y montre un chant d’une grande agilité vocale aux aigus clairs, tout en nuances et subtilités selon les héroïnes qu’elle incarne. Dans d’autres répertoires, sa voix répond avec autant d’aisance — même dans des rôles mettant à l’épreuve toute la tessiture (Lakmé, La Reine de la Nuit, Mélisande) —, toujours densifiée par le poids qu’elle donne aux mots dans une diction parfaite et par la tension dramatique qu’elle dispense sans compter.


Il paraît que Sabine Devieilhe aime le jazz (« Mais vous ne m’entendrez pas en chanter ! ») et la création contemporaine qui, selon elle, a de l’avenir. Mais elle a une autre corde à son arc : celle de cuisiner, surtout pour des grandes tablées.


© Qobuz 2015 (GG)


 


 

Lire plus

Discographie

12 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 1
1 sur 1

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums