La Discothèque Idéale Qobuz sélectionne des albums originaux non compilés pour en respecter la saveur et le geste artistique, qui ont marqué l'histoire du disque ou qui constituent des enregistrements essentiels de chaque genre musical. En téléchargeant ces albums, ou en les écoutant avec votre abonnement, vous choisirez le meilleur de l'histoire du disque.

Les albums

15,99 CHF

Rap - Paru le 8 septembre 2017 | Melee - Wild Pitch

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
27,49 CHF

Rap - Paru le 24 juin 2016 | Epic

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
21,49 CHF

Rap - Paru le 13 septembre 1994 | Bad Boy Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
25,49 CHF
17,99 CHF

Rap - Paru le 1 janvier 2011 | Universal Music

Hi-Res Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Music - Sélection Les Inrocks
Lorsque les deux poids lourds du rap contemporain, Jay-Z et Kanye West, se retrouvent sur un même ring, le match ne peut qu’être surpuissant. Et ce Watch The Throne l’est ! Une fois oubliés le strass et les paillettes de cette double tête d’affiche, reste un bel exercice de soul urbaine et de hip hop futuriste. La rime est riche, la production éclectique dans ses textures sonores et aucun des deux ne cherche à tirer à lui la couverture. Un vrai festin pour les fans de hip hop. © MD/Qobuz
14,49 CHF

Rap - Paru le 13 novembre 1990 | Tommy Boy Music, LLC

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
30,99 CHF
21,99 CHF

Rap - Paru le 13 novembre 2015 | Jive - Legacy

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Reissue
Le panthéon, le marbre, le walk of fame et dans plein d’autres lieux tout aussi saints : là se trouve à jamais A Tribe Called Quest, considéré à juste titre comme l’un des groupes les plus importants de l’histoire du rap. Et les années qui défilent ne font que confirmer l’importance de la révolution musicale lancée par Q-Tip, Phife Dawg et Ali Shaheed Muhammad. Tout est donc parti de ce People's Instinctive Travels and the Paths of Rhythm paru en avril 1990. Un an plus tôt, De la Soul et son tout aussi essentiel 3 Feet High and Rising avait prouvé que le rap pouvait évoluer, grandir, mûrir et s’enrichir, tant dans sa prose que dans ses sons. Avec le premier album du trio du Queens, l’affaire se fait plus abstraite et plus épurée. Ali Shaheed Muhammad construit des pyramides de groove à coup de samples savamment choisis surtout dans l’histoire du jazz et de la soul mais pas que (de Gene McDaniels à Jimmy Smith en passant par Les McCann, Donald Byrd, Stevie Wonder, Sly Stone, Rufus Thomas, Little Feat, Carly Simon, Ian Dury, Grace Jones, les Isley Brothers et des dizaines d’autres). Reste à Q-Tip et Phife de faire glisser leur flow soyeux et leurs rimes plus que riches sur ce tapis rythmique d’une classe folle… En 2015, People's Instinctive Travels and the Paths of Rhythm fête donc ses 25 ans dans cette réédition remastérisée disponible en Hi-Res 24-bit et agrémentée de trois remix. Et c’est son côté less is more, sa production épurée à l’extrême, qui ne l’ont pas fait vieillir d’un poil ! On écoute, réécoute et réréécoute I Left My Wallet In El Segundo, Bonita Applebum et bien entendu le magique Can I Kick It reprenant le Walk On The Side Side de Lou Reed. Et dire que le deuxième album d’A Tribe Called Quest, The Low End Theory, fera encore mieux que ce déjà chef d’œuvre si influent à (re)découvrir de toute urgence. © MZ/Qobuz
30,99 CHF

Rap - Paru le 1 janvier 1995 | The Bicycle Music Company

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
27,49 CHF

Rap - Paru le 1 janvier 2005 | Island Records (The Island Def Jam Music Group / Universal Music)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Lorsque parait Entroducing… fin 1996, le rap boucle son âge d’or et commence à toucher le très grand public DJ californien de 24 ans et grand fan du genre, Josh Davies révolutionne l’affaire en construisant son album exclusivement à l’aide de samples. Armé de sa MPC60 et de ses deux platines, il construit un collage géant totalement fascinant et riche de tous les genres musicaux possibles et imaginables. A bord d’Entroducing…, on croise ainsi Stanley Clarke, Beastie Boys, Metallica, Don Covay, Alan Parsons Project, Giorgio Moroder, T. Rex, les Isley Brothers et même Nirvana. Mais la force de Shadow réside dans la puissance narrative de ses collages instrumentaux. Car derrière la virtuosité de ses doigts d’or et l’intelligence de ses assemblages, le Californien réussit à écrire sa propre musique. Faire du neuf avec du vieux en quelque sorte. Et accoucher de l’acte de naissance du hip hop instrumental aux fulgurances électroniques. Un album qui influencera et influence encore des hordes de bidouilleurs en tous genres… A noter que cette Deluxe Edition publiée en 2005 comprend de nombreuses alternate takes, remixes, démos et même un court live capté à Oxford en Angleterre en octobre 1997. © MZ/Qobuz
17,99 CHF

Rap - Paru le 8 août 1988 | Universal Music

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
20,49 CHF

Rap - Paru le 1 janvier 1999 | Interscope

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Le premier opus d'Eminem aura notamment eu pour effet de relancer la réputation de producteur de Dr Dre, générant une énorme attente pour le second opus solo de ce dernier, 2001. Sur ce successeur au classique West Coast que constitue The Chronic, tremplin de la carrière d'un certain Snoop Dogg, Dre repousse ses propres limites, s'ouvrant de nouveaux horizons avec l'utilisation de sources musicales plus variées. Côté vocal, c'est le trio Dre, Snoop et Eminem qui domine largement un album porté par les singles imparables que sont "Still Dre", "Forgot About Dre" ou "The Next Episode".
21,99 CHF25,49 CHF
15,49 CHF17,99 CHF

Rap - Paru le 19 mars 2015 | Universal Music

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Music - Grammy Awards
Kendrick Lamar n’est pas juste l’auteur du chef d’œuvre good kid, m.A.A.d city paru en 2012. Non, le Californien est simplement le rappeur le plus important de sa génération. Haut la main même ! Rares sont en effet ceux aussi bien vénérés par l’undergound du hip hop que les anciens, les nouveaux mais aussi le grand public. Kendrick est sans doute le seul à réunir tous les suffrages. Tous. Et ce troisième album, To Pimp A Butterfly et son titre clin d’œil au To Kill A Mockingbird de Harper Lee, ne fait que conforter ce roi dans son trône. Un opus d’une densité impressionnante dans le fond comme dans la forme, dans ses productions comme dans ses textes. Un disque à écouter en boucle pour en savourer les centaines de subtilités. Loin d’avoir joué la carte de la facilité en surfant sur le succès de son précédant album, le MC de Compton brasse ici une multitude de styles, parfois même osés. G-funk, jazz, boom bap, nu soul, électro, blaxploitation, funk, P-Funk, dirty South, tout y passe ! Le soul train de Kendrick regarde aussi bien dans le rétroviseur de la Great Black Music que droit devant lui ; dans le turfu comme dirait l’autre… Quant à sa plume, son agilité est elle aussi affolante. Trip introspectif, commentaire sociétal, second degré, parenthèse politique, trait d’humour, prose du bitume ou ego trip, Kendrick Lamar sait et peut tout faire. Côté featurings enfin, c’est là aussi le grand jeu avec des piges du parrain George Clinton, du régional de l’étape Snoop Dogg, de Pharrell ‘Je suis partout’ Williams, de Ronald Isley des Isley Brothers, de Bilal, de la rappeuse Rapsody, du génial saxophoniste Kamasi Washington et même de l’allumé Thundercat ! A se demander si avec cet album, Kendrick Lamar ne livre pas aux années 2010 ce que Nas offrit aux années 90 avec son mythique Illmatic. Ambitieux et déjà historique, To Pimp A Butterfly est déjà… un classique ? © MZ/Qobuz
21,99 CHF

Rap - Paru le 13 février 2015 | Jive

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Ne vous fiez pas à ses airs de classique pour initiés, de disque préféré des backpackers esthètes et pointus : 93 til' Infinity des Californiens Souls of Mischief est un vrai grand album de rap qui a toutes les qualités du vrai grand album de rap (dont la capacité à résister au passage du temps n'est pas la moindre) et un document de la première importance. Enregistré par des gamins de 18 ans qui se sont rencontrés dans un lycée d'Oakland, le premier album de cette faction du crew Hieroglyphics (le collectif de Del the Funky Homosapien et Casual) est à la West Coast ce que Midnight Marauders d'A Tribe Called Quest est à New York : un sommet de rap érudit (autant pour les textes que pour les références musicales – Freddie Hubbard, Curtis Mayfield, Les McCann, George Benson y sont allègrement samplés –, à la fois rough et abstrait, techniquement très en avance sur son temps et qui n'oublie jamais d'être funky. Le tout avec un supplément d'âme, une fantaisie et une extravagance toutes californiennes que A-Plus, Opio, Phesto et Tajai partagent avec leurs condisciples de Freestyle Fellowship ou du Likwit Crew. Avec en son centre l'un des morceaux les plus extraordinaires de l'histoire du rap (celui qui lui donne son titre), 93 til' Infinity est une énième preuve que le hip-hop californien des années 90 était loin de se résumer au G-funk. © Damien Besançon/Qobuz
42,99 CHF

Rap - Paru le 24 novembre 2014 | WM France

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Certains albums ont fait grandir pour ne pas dire fait entrer le rap français dans l’âge adulte. Paru en 1993, Ombre est lumière est de ceux-là. Non seulement le chef d’œuvre d’IAM fut une véritable secousse sismique à sa sortie mais il reste encore aujourd’hui, deux décennies plus tard, une œuvre fascinante. Au micro, Shurik'n et Akhenaton font d’impressionnantes étincelles qu’ils posent sur les constructions instrumentales riches et denses d’Imhotep et de DJ Kheops. Et qu’il abatte la carte du social, du politique ou de l’humour, le gang phocéen rafle la mise à chaque titre. Le flow est élastique, les punchlines d’une richesse rare et les sons funky à souhait mais surtout IAM réussit à créer un hip hop purement français, une musique qui bien qu’ancrée dans la tradition américaine reste originale, insolite et totalement atypique. Cette réédition deluxe propose, en plus de l’album original, des remix, des inédits et une bonne flopée d’instru’ imparables. Essentiel. A noter qu’un livret numérique de 80 pages est inclus dans cette version. © MD/Qobuz
29,99 CHF

Rap - Paru le 24 novembre 2014 | Def Jam Recordings

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Lorsque parait son troisième album en avril 1990, Public Enemy est déjà considéré comme le plus grand groupe de l’histoire du rap. Avec Yo ! Bum Rush The Show en 1987 et surtout It Takes A Nation Of Millions To Hold Us Back en 1988, le groupe emmené par Chuck D et Flavor Flav a imposé son style, auscultant chaque recoin de la société américaine à coup de rimes (très) riches et de millefeuilles de samples lettrés et carnassiers. Si Fear Of A Black Planet applique les mêmes recettes que son prédécesseurs, il le fait avec un brin plus de polish sur la carrosserie. Côté musique, la claque est donc à nouveau puissante et Public Enemy impose encore un peu plus ses sons. Une approche agressive de la production (la Bomb Squad pilotée par le producteur Hank Schocklee) qui fait à nouveau des miracles sonores : le tsunami peut être ultra-violent comme sur Brothers Gonna Work It Out et Welcome To The Terrordome ou plus humoristique comme avec 911 Is A Joke. C’est surtout sa richesse qui caractérise Fear Of A Black Planet. Richesse de la prose qui ne se contente jamais d’être une diatribe anti-establishment bas du front mais au contraire une critique fine, précise et implacable des maux de la société américaine. Et richesse des sons tant chaque composition de ce troisième album est une vraie mine qu’on peut explorer sans fin. Un quart de siècle après sa sortie, un chef d’œuvre qui reste une arme vraiment fatale. © MZ/Qobuz
29,99 CHF

Rap - Paru le 14 octobre 2014 | Def Jam Recordings

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Reissue
Pour beaucoup, ce deuxième album de Public Enemy est le plus grand disque de l’histoire du rap. Et lorsqu’il débarque dans les bacs des disquaires en 1988, It Takes A Nation Of Millions To Hold Us Back consacre la bande de Chuck D comme les Rolling Stones du hip hop. Véritable uppercut qui chamboula l'histoire du genre, Public Enemy demeure grâce à ce disque LA référence en matière d'engagement idéologique ET musical. Offrant une version black et sans langue de bois de CNN, auscultant chaque recoin de la société américaine à coup de rimes (très) riches et de millefeuilles de samples lettrés et souvent carnassiers, PE impose ses mots mais aussi ses sons. Une approche agressive de la production (la Bomb Squad pilotée par le producteur Hank Schocklee) qui fait des miracles sonores. Un tsunami électrique et groovy, à des années lumières du rap bling bling qui prendra le contrôle d’un genre musical qui vit alors, en 1988, son âge d’or créatif. Cette Deluxe Edition comprend un second disque de treize bonus incluant notamment la version No Noise de Bring The Noise, des instrus de Rebel Without a Pause, Night Of The Living Baseheads et Black Steel In The Hour of Chaos et la version B.O. du titre Fight The Power du film éponyme de Spike Lee. © MZ/Qobuz
15,99 CHF

Rap - Paru le 24 octobre 2014 | Mass Appeal Records

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Music
Pas le temps de souffler qu’El-P et Killer Mike remettent en branle leur duo Run The Jewels, dont le premier album paru en 2013 (et sur lequel figuraient tout de même Prince Paul et Big Boi d'OutKast) avait impressionné. Pour ce volume 2, la recette a beau rester la même, difficile d’être rassasié ou écœuré. Au contraire. L’album dense et intelligent est un nouvel attentat de rap à tiroirs, strié de soul futuriste, de bribes d’électro funky, d’humour ravageur et de sonorités plus ovni les unes que les autres. Cette fois encore, quelques featurings viennent embellir ce furieux joujou sonore : Boots, Travis Barker de Blink-182, Gangsta Boo, Diane Coffee et même le pas content Zack de la Rocha de Rage Contre La Machine ! Un disque 100% hip hop underground, for B Boys only et qui livre un peu plus ses secrets à chaque nouvelle écoute. © MZ/Qobuz
17,99 CHF

Rap - Paru le 1 janvier 1994 | Island Records (The Island Def Jam Music Group / Universal Music)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Paru au printemps 1994, ce premier album de Jeru The Damaja reste, plus de deux décennies après sa parution, un pur chef d’œuvre de rap east coast. En plein âge d’or du hip hop (le début des années 90), ce nouveau MC né à Brooklyn lâche ici son flow original et limpide qui colle à la perfection à la production signée DJ Premier sans qui cet album n’aurait sans doute pas la même saveur… Le style du DJ/Producteur de Gang Starr, reconnaissable entre mille, a rarement été aussi sombre, épuré, funky et efficace que sur ce The Sun Rises In The East. Un album surpuissant. © MZ/Qobuz
17,99 CHF

Rap - Paru le 1 janvier 1996 | Island Records (The Island Def Jam Music Group / Universal Music)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Lorsque parait Entroducing… fin 1996, le rap boucle son âge d’or et commence à toucher le très grand public DJ californien de 24 ans et grand fan du genre, Josh Davies révolutionne l’affaire en construisant son album exclusivement à l’aide de samples. Armé de sa MPC60 et de ses deux platines, il construit un collage géant totalement fascinant et riche de tous les genres musicaux possibles et imaginables. A bord d’Entroducing…, on croise ainsi Stanley Clarke, Beastie Boys, Metallica, Don Covay, Alan Parsons Project, Giorgio Moroder, T. Rex, les Isley Brothers et même Nirvana, le groupe anglais des sixties et leur Love Suite. Mais la force de Shadow réside dans la puissance narrative de ses collages instrumentaux. Car derrière la virtuosité de ses doigts d’or et l’intelligence de ses assemblages, le Californien réussit à écrire sa propre musique. Faire du neuf avec du vieux en quelque sorte. Et accoucher de l’acte de naissance du hip hop instrumental aux fulgurances électroniques. Un album qui influencera et influence encore des hordes de bidouilleurs en tous genres…© MZ/Qobuz
21,99 CHF

Rap - Paru le 25 septembre 2014 | RCA Records Label

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
27,49 CHF

Rap - Paru le 16 septembre 2014 | Def Jam Recordings

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz