Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Metallica - Ride The Lightning

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Ride The Lightning

Metallica

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Après avoir écrit un pan d’histoire avec leur précédent album Kill ‘Em All, la bande à Hetfield et Ulrich ne s’est pas pour autant reposée sur ses lauriers. Metallica pouvait être bien plus, et les Californiens voulaient le prouver. Sans renier la fougue du premier opus, les Four Horsemen reviennent un an plus tard en juillet 1984 avec Ride The Lightning. Reprenant les bases de Kill ‘Em All, le groupe laisse encore plus d’espace à son bassiste et musicien de génie, Cliff Burton. Ce dernier, véritable affamé de découvertes, passe des heures chaque jour à écouter de la musique de tous horizons, constituant un vaste éventail d’influences. C’est ainsi que l’introduction se révèle beaucoup plus mélodique que prévu sur le premier morceau de la galette, Fight Fire With Fire, avant de laisser les décibels se déchaîner.

Plus matures, les compositions sont sublimées par le travail du guitariste soliste Kirk Hammett, avec des passages très mélodiques et inspiré, même si l’élève de Satriani sait aussi faire parler la poudre. On pense notamment à Fade to Black (classique parmi les classiques) qui, au-delà de son agressivité de façade, parvient à se mouvoir dans des territoires plus nébuleux, offrant une vraie plus-value à la musique du groupe. The Call of Ktulu, morceau instrumental qui conclut l’album, est né des pérégrinations musicales de Dave Mustaine (Megadeth) à l’époque de son court passage dans Metallica. Il est ici repris de main de maître par Cliff Burton, qui restructure le morceau, entremêlant le côté épique de Metallica et ce mélodisme totalement nouveau mais si bénéfique au storytelling des morceaux. Ceux qui sont à la recherche de sensations fortes ne resteront cependant pas sur la touche, avec de belles pièces de virulence comme Ride the LightningTrapped Under Ice ou encore l’incroyable et tyrannique For Whom the Bell Tolls et son introduction jouée à la basse avec un son supersaturé. Ce second opus est un must-have bien plus représentatif de ce que deviendra le groupe, symbolisant les derniers errements avant l’affirmation et la grandeur. © Maxime Archambaud/Qobuz

Plus d'informations

Ride The Lightning

Metallica

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Fight Fire With Fire Remastered
00:04:44

Howie Weinberg, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Flemming Rasmussen, Producer, Engineer, StudioPersonnel - Greg Fidelman, Editor, StudioPersonnel - Cliff Burton, AssociatedPerformer, ComposerLyricist, Bass (Vocal) - James Hetfield, Guitar, Vocals, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Kirk Hammett, Guitar, AssociatedPerformer - Lars Ulrich, Drums, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Metallica, Producer, MainArtist - Kent Matcke, Editor, StudioPersonnel - Mark Whitaker, Producer

℗ 2016 Blackened Recordings, under exclusive licence to Universal Music International BV

2
Ride The Lightning Remastered
00:06:36

Dave Mustaine, ComposerLyricist - Howie Weinberg, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Flemming Rasmussen, Producer, Engineer, StudioPersonnel - Greg Fidelman, Editor, StudioPersonnel - Cliff Burton, AssociatedPerformer, ComposerLyricist, Bass (Vocal) - James Hetfield, Guitar, Vocals, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Kirk Hammett, Guitar, AssociatedPerformer - Lars Ulrich, Drums, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Metallica, Producer, MainArtist - Kent Matcke, Editor, StudioPersonnel - Mark Whitaker, Producer

℗ 2016 Blackened Recordings, under exclusive licence to Universal Music International BV

3
For Whom The Bell Tolls Remastered
00:05:09

Howie Weinberg, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Flemming Rasmussen, Producer, Engineer, StudioPersonnel - Greg Fidelman, Editor, StudioPersonnel - Cliff Burton, AssociatedPerformer, ComposerLyricist, Bass (Vocal) - James Hetfield, Guitar, Vocals, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Kirk Hammett, Guitar, AssociatedPerformer - Lars Ulrich, Drums, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Metallica, Producer, MainArtist - Kent Matcke, Editor, StudioPersonnel - Mark Whitaker, Producer

℗ 2016 Blackened Recordings, under exclusive licence to Universal Music International BV

4
Fade To Black Remastered
00:06:57

Howie Weinberg, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Flemming Rasmussen, Producer, Engineer, StudioPersonnel - Greg Fidelman, Editor, StudioPersonnel - Cliff Burton, AssociatedPerformer, ComposerLyricist, Bass (Vocal) - James Hetfield, Guitar, Vocals, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Kirk Hammett, Guitar, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Lars Ulrich, Drums, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Metallica, Producer, MainArtist - Kent Matcke, Editor, StudioPersonnel - Mark Whitaker, Producer

℗ 2016 Blackened Recordings, under exclusive licence to Universal Music International BV

5
Trapped Under Ice Remastered
00:04:04

Howie Weinberg, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Flemming Rasmussen, Producer, Engineer, StudioPersonnel - Greg Fidelman, Editor, StudioPersonnel - Cliff Burton, AssociatedPerformer, Bass (Vocal) - James Hetfield, Guitar, Vocals, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Kirk Hammett, Guitar, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Lars Ulrich, Drums, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Metallica, Producer, MainArtist - Kent Matcke, Editor, StudioPersonnel - Mark Whitaker, Producer

℗ 2016 Blackened Recordings, under exclusive licence to Universal Music International BV

6
Escape Remastered
00:04:23

Howie Weinberg, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Flemming Rasmussen, Producer, Engineer, StudioPersonnel - Greg Fidelman, Editor, StudioPersonnel - Cliff Burton, AssociatedPerformer, Bass (Vocal) - James Hetfield, Guitar, Vocals, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Kirk Hammett, Guitar, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Lars Ulrich, Drums, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Metallica, Producer, MainArtist - Kent Matcke, Editor, StudioPersonnel - Mark Whitaker, Producer

℗ 2016 Blackened Recordings, under exclusive licence to Universal Music International BV

7
Creeping Death Remastered
00:06:35

Howie Weinberg, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Flemming Rasmussen, Producer, Engineer, StudioPersonnel - Greg Fidelman, Editor, StudioPersonnel - Cliff Burton, AssociatedPerformer, ComposerLyricist, Bass (Vocal) - James Hetfield, Guitar, Vocals, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Kirk Hammett, Guitar, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Lars Ulrich, Drums, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Metallica, Producer, MainArtist - Kent Matcke, Editor, StudioPersonnel - Mark Whitaker, Producer

℗ 2016 Blackened Recordings, under exclusive licence to Universal Music International BV

8
The Call Of Ktulu Remastered
00:08:53

Dave Mustaine, ComposerLyricist - Howie Weinberg, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Flemming Rasmussen, Producer, Engineer, StudioPersonnel - Greg Fidelman, Editor, StudioPersonnel - Cliff Burton, AssociatedPerformer, ComposerLyricist, Bass (Vocal) - James Hetfield, Guitar, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Kirk Hammett, Guitar, AssociatedPerformer - Lars Ulrich, Drums, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Metallica, Producer, MainArtist - Kent Matcke, Editor, StudioPersonnel - Mark Whitaker, Producer

℗ 2016 Blackened Recordings, under exclusive licence to Universal Music International BV

Descriptif de l'album

Après avoir écrit un pan d’histoire avec leur précédent album Kill ‘Em All, la bande à Hetfield et Ulrich ne s’est pas pour autant reposée sur ses lauriers. Metallica pouvait être bien plus, et les Californiens voulaient le prouver. Sans renier la fougue du premier opus, les Four Horsemen reviennent un an plus tard en juillet 1984 avec Ride The Lightning. Reprenant les bases de Kill ‘Em All, le groupe laisse encore plus d’espace à son bassiste et musicien de génie, Cliff Burton. Ce dernier, véritable affamé de découvertes, passe des heures chaque jour à écouter de la musique de tous horizons, constituant un vaste éventail d’influences. C’est ainsi que l’introduction se révèle beaucoup plus mélodique que prévu sur le premier morceau de la galette, Fight Fire With Fire, avant de laisser les décibels se déchaîner.

Plus matures, les compositions sont sublimées par le travail du guitariste soliste Kirk Hammett, avec des passages très mélodiques et inspiré, même si l’élève de Satriani sait aussi faire parler la poudre. On pense notamment à Fade to Black (classique parmi les classiques) qui, au-delà de son agressivité de façade, parvient à se mouvoir dans des territoires plus nébuleux, offrant une vraie plus-value à la musique du groupe. The Call of Ktulu, morceau instrumental qui conclut l’album, est né des pérégrinations musicales de Dave Mustaine (Megadeth) à l’époque de son court passage dans Metallica. Il est ici repris de main de maître par Cliff Burton, qui restructure le morceau, entremêlant le côté épique de Metallica et ce mélodisme totalement nouveau mais si bénéfique au storytelling des morceaux. Ceux qui sont à la recherche de sensations fortes ne resteront cependant pas sur la touche, avec de belles pièces de virulence comme Ride the LightningTrapped Under Ice ou encore l’incroyable et tyrannique For Whom the Bell Tolls et son introduction jouée à la basse avec un son supersaturé. Ce second opus est un must-have bien plus représentatif de ce que deviendra le groupe, symbolisant les derniers errements avant l’affirmation et la grandeur. © Maxime Archambaud/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
À découvrir également
Par Metallica
S&M2 Metallica
Metallica Metallica
Master Of Puppets Metallica
Metallica Metallica
S&M Metallica

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Metallica, le sentier de la gloire

Avec 125 millions d’albums vendus à travers le monde, dont une trentaine de millions pour le “Black Album”, Metallica est l’un des phénomènes pop les plus inattendus des 50 dernières années. Comment un groupe de metal aux chansons structurées de manière aussi alambiquée est-il parvenu à se jucher au niveau des produits de Madonna ou Michael Jackson ? Avec de l’intuition et beaucoup de détermination. Retour aux sources du groupe de metal le plus important de l’histoire.

Le trip hop en 10 albums

A l’aube des années 90, la vague trip hop submerge la Grande-Bretagne avec une électro influencée par la musique jamaïcaine et les beats rap. Rythmiques chloroformées et ambiances oppressantes, Massive Attack, Portishead, Tricky, Morcheeba et quelques autres inventent une sorte de soul music sombre, futuriste et parfois très cinématographique. Coup de zoom en 10 albums sur un genre aux frontières floues mais à l’influence nette.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée quarante-cinq ans après sa sortie.

Dans l'actualité...