Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Ensemble Philomèle - Music in Bologna around 1660 (Cazzati & Cossoni)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Music in Bologna around 1660 (Cazzati & Cossoni)

Ensemble Philomèle

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

« Avec dix recueils publiés de pièces instrumentales, neuf de cantates, et quarante-trois autres de musique religieuse, Maurizio Cazzati fut l’un des compositeurs les plus prolixes du Seicento. [...] il fut consacré Maestro di cappella en l’éminente basilique San Petronio de Bologne. [...] Une jeune phalange strasbourgeoise, issue de la Schola Cantorum de Bâle et du CNSM de Lyon, prend la relève et associe à Cazzati un auteur encore plus obscur, Carlo Donato Cossoni (1623-1700), organiste à Côme puis à Milan, avant que Cazzati ne l’introduise à San Petronio. Le groupe de continuo, aussi attentif qu’inventif, assure l’unité d’une interprétation foisonnante, qui se distingue par la souplesse de ses tempos, le renouvellement et la gradation de ses effets. [...] La voix d’Alice Borciani, d’une rare limpidité, est particulièrement convaincante dans les délicieuses canzonette (volubiles et malicieux Occhi belli), grâce à son articulation incisive, sa vocalisation agile et précise. [...] » (Diapason, mars 2019 / Denis Morrier)

Plus d'informations

Music in Bologna around 1660 (Cazzati & Cossoni)

Ensemble Philomèle

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Terzo libro de motetti a voce sola, Op. 12 (Carlo Donato Cossoni)

1
"Suspirat in dolore"
Alice Borciani
00:09:00

Ensemble Philomèle (Alice Borciani, Soprano - Etienne Galletier, Theorbo & Baroque Guitar - Julie Dessaint, Viola da gamba - Gwennaëlle Alibert, Organ) - Carlo Donato Cossoni, Composer

(C) 2018 Claves Records (P) 2018 Claves Records

Suonate a due violini e basso continuo, Op. 18 (Maurizio Cazzati)

2
"La Martinenga"
Clémence Schaming
00:03:11

Ensemble Philomèle (Clémence Schaming, Violin - Etienne Galletier, Theorbo & Baroque Guitar - Julie Dessaint, Viola da gamba - Marie Schneider & Liselotte Emery, Cornetto) - Maurizio Cazzati, Composer

(C) 2018 Claves Records (P) 2018 Claves Records

Inni a voce sola, Op. 4 (Carlo Donato Cossoni)

3
"Salve Regina"
Alice Borciani
00:07:03

Ensemble Philomèle (Alice Borciani, Soprano - Etienne Galletier, Theorbo & Baroque Guitar - Julie Dessaint, Viola da gamba - Marie Schneider & Liselotte Emery, Cornetto - Gwennaëlle Alibert, Organ) - Carlo Donato Cossoni, Composer

(C) 2018 Claves Records (P) 2018 Claves Records

Quinto libro delle canzonette a voce sola con violini a beneplacito, Op. 46 (Maurizio Cazzati)

4
"Amante che mirato"
Alice Borciani
00:03:04

Ensemble Philomèle (Alice Borciani, Soprano - Etienne Galletier, Theorbo & Baroque Guitar - Julie Dessaint, Viola da gamba - Marie Schneider & Liselotte Emery, Recorder - Gwennaëlle Alibert, Harpsichord) - Maurizio Cazzati, Composer

(C) 2018 Claves Records (P) 2018 Claves Records

Suonate a due violini e basso continuo, Op. 18 (Maurizio Cazzati)

5
"La Calcagnina"
Gwennaëlle Alibert
00:04:03

Ensemble Philomèle (Marie Schneider & Liselotte Emery, Cornetto - Etienne Galletier, Theorbo & Baroque Guitar - Julie Dessaint, Viola da gamba - Gwennaëlle Alibert, Organ) - Maurizio Cazzati, Composer

(C) 2018 Claves Records (P) 2018 Claves Records

Primo libro delle canzonette amorose, Op. 7 (Carlo Donato Cossoni)

6
"Occhi belli"
Alice Borciani
00:03:05

Ensemble Philomèle (Alice Borciani, Soprano - Etienne Galletier, Theorbo & Baroque Guitar - Julie Dessaint, Viola da gamba - Gwennaëlle Alibert, Harpsichord) - Carlo Donato Cossoni, Composer

(C) 2018 Claves Records (P) 2018 Claves Records

7
"Mesto amatore"
Alice Borciani
00:02:26

Ensemble Philomèle (Alice Borciani, Soprano - Etienne Galletier, Theorbo & Baroque Guitar - Julie Dessaint, Viola da gamba) - Carlo Donato Cossoni, Composer

(C) 2018 Claves Records (P) 2018 Claves Records

8
"Fino all’ultimo respiro"
Alice Borciani
00:01:43

Ensemble Philomèle (Alice Borciani, Soprano - Etienne Galletier, Theorbo & Baroque Guitar - Julie Dessaint, Viola da gamba - Gwennaëlle Alibert, Harpsichord) - Carlo Donato Cossoni, Composer

(C) 2018 Claves Records (P) 2018 Claves Records

Inni a voce sola, Op. 4 (Carlo Donato Cossoni)

9
"Crudelis Herodes"
Alice Borciani
00:04:58

Ensemble Philomèle (Alice Borciani, Soprano - Clémence Schaming, Violin - Marie Schneider & Liselotte Emery, Cornetto - Gwennaëlle Alibert, Organ) - Carlo Donato Cossoni, Composer

(C) 2018 Claves Records (P) 2018 Claves Records

Secondo libro de motetti a voce sola, Op. 10 (Carlo Donato Cossoni)

10
"Ecce Jesu mi"
Alice Borciani
00:06:02

Ensemble Philomèle (Alice Borciani, Soprano - Etienne Galletier, Theorbo & Baroque Guitar - Julie Dessaint, Viola da gamba - Gwennaëlle Alibert, Organ) - Carlo Donato Cossoni, Composer

(C) 2018 Claves Records (P) 2018 Claves Records

Diporti spirituali, Op. 49 (Maurizio Cazzati)

11
Peccator penitente. "O mie luci dolenti"
Alice Borciani
00:06:12

Ensemble Philomèle (Alice Borciani, Soprano - Clémence Schaming, Violin - Etienne Galletier, Theorbo & Baroque Guitar - Julie Dessaint, Viola da gamba - Marie Schneider & Liselotte Emery, Cornetto - Gwennaëlle Alibert, Organ) - Maurizio Cazzati, Composer

(C) 2018 Claves Records (P) 2018 Claves Records

Arie e cantate a voce sola, Op. 11 (Maurizio Cazzati)

12
Amor bugiardo. "Non vi fidate"
Alice Borciani
00:04:31

Ensemble Philomèle (Alice Borciani, Soprano - Etienne Galletier, Theorbo & Baroque Guitar - Julie Dessaint, Viola da gamba - Gwennaëlle Alibert, Harpsichord) - Maurizio Cazzati, Composer

(C) 2018 Claves Records (P) 2018 Claves Records

Suonate a due violini e basso continuo, Op. 18 (Maurizio Cazzati)

13
"La Bulgarina"
Clémence Schaming
00:03:51

Ensemble Philomèle (Clémence Schaming, Violin - Etienne Galletier, Theorbo & Baroque Guitar - Julie Dessaint, Viola da gamba - Marie Schneider & Liselotte Emery, Cornetto - Gwennaëlle Alibert, Harpsichord) - Maurizio Cazzati, Composer

(C) 2018 Claves Records (P) 2018 Claves Records

Quarto libro di canzonette a voce sola, Op. 43 (Maurizio Cazzati)

14
"L’amante musico"
Alice Borciani
00:01:51

Ensemble Philomèle (Alice Borciani, Soprano - Etienne Galletier, Theorbo & Baroque Guitar - Julie Dessaint, Viola da gamba - Gwennaëlle Alibert, Harpsichord) - Maurizio Cazzati, Composer

(C) 2018 Claves Records (P) 2018 Claves Records

Quinto libro delle canzonette a voce sola con violini a beneplacito, Op. 46 (Maurizio Cazzati)

15
Lodasi il tacere. "Se parlate o se tacete"
Alice Borciani
00:04:23

Ensemble Philomèle (Alice Borciani, Soprano - Clémence Schaming, Violin - Etienne Galletier, Theorbo & Baroque Guitar - Julie Dessaint, Viola da gamba - Marie Schneider & Liselotte Emery, Recorder & Cornetto - Gwennaëlle Alibert, Harpsichord) - Maurizio Cazzati, Composer

(C) 2018 Claves Records (P) 2018 Claves Records

Descriptif de l'album

« Avec dix recueils publiés de pièces instrumentales, neuf de cantates, et quarante-trois autres de musique religieuse, Maurizio Cazzati fut l’un des compositeurs les plus prolixes du Seicento. [...] il fut consacré Maestro di cappella en l’éminente basilique San Petronio de Bologne. [...] Une jeune phalange strasbourgeoise, issue de la Schola Cantorum de Bâle et du CNSM de Lyon, prend la relève et associe à Cazzati un auteur encore plus obscur, Carlo Donato Cossoni (1623-1700), organiste à Côme puis à Milan, avant que Cazzati ne l’introduise à San Petronio. Le groupe de continuo, aussi attentif qu’inventif, assure l’unité d’une interprétation foisonnante, qui se distingue par la souplesse de ses tempos, le renouvellement et la gradation de ses effets. [...] La voix d’Alice Borciani, d’une rare limpidité, est particulièrement convaincante dans les délicieuses canzonette (volubiles et malicieux Occhi belli), grâce à son articulation incisive, sa vocalisation agile et précise. [...] » (Diapason, mars 2019 / Denis Morrier)

Détails de l'enregistrement original : Recorded in Abbaye des Dominicains de Haute-Alsace, Guebwiller (France), August 2016

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

The Number of the Beast

Iron Maiden

Nights of the Dead, Legacy of the Beast: Live in Mexico City

Iron Maiden

Tubular Bells

Mike Oldfield

Tubular Bells Mike Oldfield
Dans la même thématique...

Scarlatti: Stabat Mater

The Zurich Chamber Singers

Scarlatti: Stabat Mater The Zurich Chamber Singers

Mahler: Das Lied von der Erde

Lucile Richardot

Pergolesi : Stabat Mater - Laudate pueri - Confitebor

Philippe Jaroussky

And Love Said...

Jodie Devos

And Love Said... Jodie Devos

I Owe It All To You

Shirley Bassey

I Owe It All To You Shirley Bassey
Les Grands Angles...
Bruno Walter, souvenirs d’un esprit disparu

Écouter les enregistrements de Bruno Walter à la lumière des splendides remastérisations publiées par Sony Classical, c’est s’abreuver à une culture humaniste. Immense chef d’orchestre, la musique est pour lui un sacerdoce, un art de vivre et un art de penser. Ses enregistrements ont conservé son art du chant, intense mais jamais sentimental, grâce à une ligne claire animée d’un rythme souple, assurant clarté, cohérence et vitalité.

Jordi Savall : la musique, la vie, l'enregistrement

Il pleuvait à seaux en cette nuit d’octobre dans le Bugey, où il pleut d’ailleurs très souvent à cette époque de l’année. Il était autour de minuit. Nous étions une cinquantaine de passionnés à attendre dans le silence, l’humidité et le froid au Festival d’Ambronay. Puis, sans aucun bruit, Jordi Savall est arrivé, sanglé dans un imperméable blanc et trempé, façon Humphrey Bogart dans “Casablanca”, serrant une caisse en forme de corps humain contre lui. Avec des gestes lents, il en a extrait, non pas une mitraillette, mais une viole de gambe qu’il a commencé à manier et à accorder avec d’infinies précautions. Puis, le miracle est descendu sur l’auditoire.

Dans l'actualité...