Votre panier est vide

Catégories :

Les albums

A partir de :
CD12,99 CHF

Tango - À paraître le 9 juillet 2021 | Claves Records

Livret
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Classique - À paraître le 25 juin 2021 | Claves Records

Hi-Res
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 11 juin 2021 | Claves Records

Hi-Res
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Musique concertante - Paru le 4 juin 2021 | Claves Records

Hi-Res Livret
A partir de :
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 16 avril 2021 | Claves Records

Livret
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Messes, Passions, Requiems - Paru le 26 mars 2021 | Claves Records

Hi-Res Livret
La Messe en si avec un ensemble de dix chanteurs par souci d’authenticité, ni pour affirmer notre point de vue sur la manière dont les choses devraient être faites ou pas. On oublie parfois dans la quête de l’authenticité que les musiciens, autrefois comme aujourd’hui, ont toujours été pragmatiques et ont toujours accepté de s’adapter à des contraintes : budgets, diapasons, effectifs, instruments à disposition, etc. La seule réalité historique n’est donc pas systématiquement une notion aussi pertinente que cela et nous n’avons pas l’ambition de nous inscrire dans les débats souvent passionnants que suscitent ces recherches. [...] Un musicien peut être conforté dans son besoin de légitimer ses choix esthétiques par ses connaissances de l’histoire, mais si la recherche de l’authenticité devient le seul moteur de son travail, il peut s’égarer. C’est donc un autre phénomène qui nous attire et nous motive. À l’époque de Bach, les chanteurs à Leipzig, quels qu’aient été leurs effectifs précis, chantaient devant les instrumentistes et non derrière. La musique religieuse existait en fonction du verbe qu’elle magnifiait, les instrumentistes et chanteurs partageant à l’époque une même langue et une même culture. Mettre la voix devant les instruments aujourd’hui comme nous le faisons avec Gli Angeli Genève, c’est redonner à la parole la place qui doit être la sienne : la première, celle qui fonde et suscite cette musique vocale. Et si le chœur chante devant les instruments, il n’a pas besoin d’être nombreux tant l’équilibre entre voix et orchestre est facilité. [...] » Stephan MacLeod (extr. du texte du livret) Que penser de ce cercle intimiste sous la direction du chef et chanteur genevoix Stéphan MacLeod dont la conception homogène de l'œuvre est le fil conducteur, sinon qu'il nous étonne en réussissant à préserver, grâce au relief et à la parfaite cohésion de son mince effectif, l'esprit de la Messe en si* et son imposante puissance — la prise de son y aidant un peu. Cependant, on se prend à ressentir de la frustration d'être privé de la douceur et de la somptuosité vocales irremplaçables d'un grand chœur. Ce sont néanmoins dans les parties chorales, d'une belle tenue vocale et instrumentale, que se libère la ferveur souveraine du chef et de l'ensemble — la splendeur magistrale de la Messe ne peut que la susciter. (Qobuz / GG)  * C'est sans doute la tonalité du premier Kyrie qui a conduit au XIXe siècle à donner à la messe de Bach le titre de Messe en si mineur, bien que la majorité des morceaux soit en ré majeur, tonalité dans laquelle elle se termine.
A partir de :
CD12,99 CHF

Musique de chambre - Paru le 12 mars 2021 | Claves Records

A partir de :
CD12,99 CHF

Tango - Paru le 11 mars 2021 | Claves Records

A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Musique de chambre - Paru le 7 février 2021 | Claves Records

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 15 janvier 2021 | Claves Records

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 18 décembre 2020 | Claves Records

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Piano solo - Paru le 4 décembre 2020 | Claves Records

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
« L’Espagne sur un plateau ! Les doigts de Teo Gheorghiu virevoltent, de traits claquants en zones d’ombres, partout bluffants de subtilités. La salle à l’acoustique légendaire de La Chaux-de-Fonds en Suisse, les reflets mordorés d’un Steinway de 1966, celui-là même qu’y utilisa Claudio Arrau pour l’enregistrement de ses Images de Debussy : le pianiste suisso-canadien de vingt-huit ans a mis toutes les chances de son côté pour qu’opère la magie du "duende", ce génie créateur, cette flamme à laquelle s’abandonne l’interprète pour atteindre des zones mystérieuses, et nous envoûter. Dès une Jeune Fille et le rossignol de Granados comme improvisée, virevoltant au gré d’insaisissables notes rapides, nous voici fixés : une forte personnalité est au clavier. [...] Voilà un artiste qui ose et ne se sent pas intimidé par les multiples exigences du compositeur, notées avec précision sur la partition. [...] Teo Gheorghiu ne fait rien comme tout le monde. Et ce camaïeu hispanisant s’en porte à merveille. Dans une image sonore à la réverbération généreuse, le piano reste toujours précis et sa couleur "embuée" plaisante.» (Diapason, mars 2021 / Bertrand Boissard) « Il existe une dualité entre la répétition de l'enregistrement et la spontanéité et l'imprévisibilité du duende — et pour convoquer le duende, le processus devait être aussi libre et fluide que possible : toutes les sessions, jusqu'au "récital" complet final, ont visé à capturer l'esprit de la création vivante. Ce récital a été magistralement enregistré par Jean-Martial Golaz — un magicien du son qui a joué sans effort sur l'acoustique intemporelle de la Salle de Musique de La Chaux-de-Fonds pour créer un paysage sonore d'un autre temps. Nous avons intuitivement trouvé la balance en or pour faire ressortir les murmures du vent brûlant aux cris du flamenco du vieux Steinway datant de 1966 — le même piano sur lequel le grand pianiste chilien Claudio Arrau a enregistré les Images de Debussy en 1979. L'âme du piano a été à la fois évoquée et apprivoisée par Corinne Wieland — une technicienne du piano accomplie. Ma gratitude va à tous les deux — cette équipe m'a donné les ailes pour décoller et être libre". Teo Gheorghiu / © Claves Records
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Musique concertante - Paru le 4 décembre 2020 | Claves Records

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 27 novembre 2020 | Claves Records

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 23 octobre 2020 | Claves Records

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 25 septembre 2020 | Claves Records

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 11 septembre 2020 | Claves Records

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Opéra - Paru le 4 septembre 2020 | Claves Records

Hi-Res Livret
Créateur du « Grand opéra à la française », le berlinois Giacomo Meyerbeer a commencé sa brillante carrière de compositeur dans le sillage de son contemporain Rossini, dont il copie le style et la virtuosité de l’écriture vocale. Il a vingt-cinq ans lorsqu’il compose, en 1816, Gli Amori di Teolinda, cantate pastorale sur un livret de Gaetano Rossi qui écrira aussi pour Rossini. C’est une des nombreuses histoires de bergers et de bergères dont le public du XVIIIe siècle était si friand. Mais sa mise en musique par le jeune Meyerbeer recèle une étonnante particularité puisque le berger est incarné par… une clarinette, en l’occurrence celle de Davide Bandieri, clarinettiste solo de l’Orchestre de Chambre de Lausanne qui fait valoir ici une virtuosité assez ébouriffante. L’habileté de l’écriture appartient encore au XVIIIe siècle et n’annonce en rien les « grosses machines » que Meyerbeer écrira plus tard. Enregistré live à l’Opéra de Lausanne (Suisse) en novembre 2019 par la Radio Télévision Suisse (RTS), ce mini-opéra, dirigé avec une légèreté véloce par Diego Fasolis, confirme le talent de la soprano Lenneke Ruiten, formée aux Pays-Bas et en Allemagne. Invitée dans de nombreux festivals, elle fut une Pamina (La Flûte enchantée) remarquée à l’Opéra de Lausanne qui l’invite régulièrement. Si le minutage est un peu chiche (38’52), il est compensé par la découverte d’une oeuvre assez insolite. © François Hudry/Qobuz
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 25 juin 2020 | Claves Records

Hi-Res
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 12 juin 2020 | Claves Records

Hi-Res Livret

Le label

Claves Records dans le magazine
  • Harp attacks !
    Harp attacks ! 170 ans de harpe concertante superbement servies par la jeune Anaïs Gaudemard...