Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD25,99 CHF

R&B - Paru le 14 mai 2001 | Atlantic Records - ATG

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Miss E… So Addictive est avant tout l’album d’un single – un titre unique, mutant, monstrueux : « Get Ur Freak On », improbable série de breaks incongrus, de rythmiques concassées et de vocaux hirsutes, que domine un gimmick minimaliste et inquiétant, sur fond de tablas et de nappes de synthés saturés de plus en plus menaçantes. A côté de ce morceau proprement époustouflant, qui reste l’un des moments les plus forts de la musique populaire du début des années 2000, le reste de l’album fait forcément pâle figure. On ne peut pas dire pour autant qu’il démérite : entre productions électro-futuristes destructurées (« One Minute Man », « Lick Shots »), hommage au funk des années 1970 (« Old School Joint »), ballade R&B rehaussée de vocoder (« Take Away ») et virée dancefloor (« 4 My People »), Missy Elliott et Timbaland varient les plaisirs… Et pourtant, dans cette succession trop longue, mais globalement réussie, d’instantanés hip-hop/R&B, on ne trouve rien qui soit aussi fou et aussi… addictif que « Get Ur Freak On ». Ce qui fait de cet album, écrasé par le poids d’un seul morceau, un exemple assez rare de disque tout à la fois totalement déséquilibré – et rigoureusement indispensable. © ©Copyright Music Story Thibaut Losson 2015
CD25,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 11 novembre 2002 | Atlantic Records - ATG

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Si le titre du quatrième album de Missy Elliott reprend le vocabulaire du bâtiment (Under Construction), c’est sans doute moins pour s’excuser par avance d’une quelconque défaillance ou vice caché (le vice, d’ailleurs, ne reste jamais caché très longtemps chez Missy Elliott, comme le prouve, au hasard, la moite ballade « Pussycat ») qu’en référence à la manière dont le disque est construit : des fondations solides, mais une architecture moderne et audacieuse. Les fondations, ce sont bien sûr ces multiples clins d’œil aux débuts du hip hop, évoqués ici aussi bien dans la forme (les samples de Frankie Smith ou de Run DMC) que dans le fond (« Back In The Day », ode à l’esprit des pionniers et au bon vieux temps). La solidité de cette base permet aux architectes d’imaginer les constructions les plus audacieuses dans les étages supérieurs : sonorités saturées, breaks en rafale, percussions discrètes (« Go To The Floor », une entrée en matière qui, d’emblée, envoie effectivement au tapis), groove sale et textes salaces (« Work It »), voix affolées et samples d’origine inconnue (« Gossip Folks »)… Pas de doute : nous sommes bien ici dans une production signée Timbaland, et celui-ci ne s’est visiblement pas assagi avec le temps. Les pieds dans la tradition, mais la tête dans les étoiles : c’est dans ce mélange de classicisme et de modernité, bien mieux dosé que sur Miss E… So Addictive, que réside la force de Under Construction. Résultat : si l’album n’évite pas toujours redites et longueurs (une petite baisse de régime à mi-parcours, assez peu étonnante sur un album d’une heure), il n’en reste pas moins, aujourd’hui encore, le disque le plus équilibré de Missy Elliott. © ©Copyright Music Story Thibaut Losson 2016
CD25,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 11 juillet 1997 | Atlantic Records - ATG

HI-RES9,99 CHF
CD8,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 23 août 2019 | Goldmind - Atlantic

Hi-Res
CD25,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 31 mars 1998 | Atlantic Records - ATG

CD2,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 12 novembre 2015 | Goldmind - Atlantic

CD24,49 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 4 septembre 2006 | Atlantic Records - ATG

Vidéos
CD22,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 4 juillet 2005 | Atlantic Records - ATG

CD25,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 4 septembre 2006 | Atlantic Records - ATG

CD25,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 4 septembre 2006 | Atlantic Records

CD22,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 1 novembre 2003 | EastWest

Décidément, quelle drôle de chose que l’ « avis général »… Si l’on ne se fiait qu’à lui, on n’aurait sans doute jamais pris la peine d’écouter This Is Not A Test !, le cinquième album de Missy Elliott, puisque « de l’avis général », il s’agissait là de l’album de trop, celui qui faisait la part belle au remplissage, au détriment des titres forts – avis confirmé par les dires de la chanteuse elle-même, qui avoua plus tard avoir été forcée de sortir ce disque plus rapidement qu’elle ne l’aurait souhaité… Et pourtant, pour peu que l’on s’obstine à se faire son propre avis sur la question, l’écoute de l’album vient percuter ces a priori de manière plutôt frontale : à peu de choses près, This Is Not A Test ! est l’album de Missy Elliott que l’on aurait rêvé d’entendre à l’époque de Miss E… So Addictive. Sombre, urbain et plutôt dur de prime abord, l’album sait ménager des temps de pause au sein de son univers claustrophobe ; mais la légèreté de « Ragtime Interlude », le funk élastique de « Toyz » ou la ballade soul « It’s Real » ne sont que des paliers précédant de nouvelles plongées en apnée dans les productions grinçantes de Timbaland. Car c’est bien lui la véritable star de l’album : plus génial que jamais, il n’a ici de cesse d’empiler rythmes métalliques compressés (« Wake Up »), sonorités rouillées (« Pump It Up ») et râles synthétiques (« Spelling Bee ») pour composer une sorte de symphonie noirâtre, sans issue. Signe évident de cette prise de pouvoir du producteur : les invités, habituellement bien mis en valeur au sein des chansons de Missy Elliott, semblent ici se dissoudre un par un dans le chaudron de Timbaland (R. Kelly, assez peu audible sur « Dats What I’m Talkin’ About » ; Monica, méconnaissable sur le noir « Don’t Be Cruel »…) ; et la maîtresse de maison elle-même semble parfois faire de la figuration sur son propre disque ! Les réactions de rejet provoquées par This Is Not a Test ! s’expliquent dès lors assez facilement : en tant qu’album de Missy Elliott, il s’agit en effet d’un disque assez moyen. En revanche, en tant que disque de Timbaland, il s’agit d’un chef-d’œuvre. N’entrons pas dans une vaine polémique ; ignorons le nom inscrit sur la pochette et tranchons de la façon suivante : grand disque, tout simplement. © ©Copyright Music Story Thibaut Losson 2016
CD4,49 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 20 juin 2005 | Elektra Records

CD2,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 27 janvier 2017 | Goldmind - Atlantic

CD2,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 2 juin 2017 | Goldmind - Atlantic

CD2,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 1 juillet 2004 | EastWest America

HI-RES2,99 CHF
CD2,99 CHF

R&B - Paru le 17 janvier 2020 | Goldmind - Atlantic

Hi-Res
HI-RES2,99 CHF
CD2,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 21 avril 2020 | Goldmind - Atlantic

Hi-Res
HI-RES2,99 CHF
CD2,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 12 novembre 2015 | Goldmind - Atlantic

Hi-Res
HI-RES2,99 CHF
CD2,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 18 octobre 2019 | Goldmind - Atlantic

Hi-Res
CD7,49 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 22 avril 2016 | Goldmind - Atlantic

L'interprète

Missy Elliott dans le magazine
  • Missy aime Paris
    Missy aime Paris Le 9 juillet, Missy Elliott, la reine du hip hop, versera son flow unique sur la scène de l’Elysée Montmartre.