Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES24,99 CHF
CD21,49 CHF

Funk - Paru le 10 juin 2014 | Rhino - Warner Records

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
L’un des plus grands bassistes de l’histoire du funk n’a pas uniquement agi en home de l’ombre. Car s’il a évidemment excellé derrière James Brown et autres George Clinton, Bootsy Collins a également fait des étincelles sous son nom. Pour preuve ce Ahh...The Name Is Bootsy, Baby! paru en janvier 1977 et qui réussira à se hisser à la première place des charts R’n’/Soul, chose qu’aucun disque venu de la galaxie P-Funk n’avait réussi à faire jusqu’ici… Produit par George Clinton et Bootsy, ce deuxième album solo est un feu d’artifice de funk 100% seventies. Tout est là : le groove tout puissant, les cuivres bouillonnants, les chœurs sexy, les paroles aussi bien humoristiques que très portées sur la chose et, évidemment, la basse maousse du maître des lieux, plus élastique que jamais. Dire que le dancefloor est en feu avec un tel opus est un doux euphémisme… © MD/Qobuz
A partir de :
CD11,79 CHF

Funk - Paru le 23 octobre 2020 | Sweetwater Sounds

Ce nom, ce titre, cette pochette… Pas trop de doute quant au contenu de ce énième album du grand gourou du funk, toujours droit dans ses platform boots à 69 ans. Comme souvent avec Bootsy, les disques sont des prétextes pour rameuter quelques amis et plonger direct dans l’orgie funky de la jam session XXL. Ce Power of the One ne déroge pas à la règle avec au minimum un invité par chanson ! Snoop Dogg dont le flow colle à merveille à la ligne de basse maousse du maître de maison est venu, tout comme une flopée de bassistes cinq étoiles comme l’autre géant de la quatre cordes groovy Larry Graham, Christian McBride et Victor Wooten. Sans oublier le saxophoniste Branford Marsalis, le guitariste George Benson et même le philosophe et écrivain Cornel West. Pandémie oblige, la plupart de ces collaborations s’est faite à distance sans que cela n’anesthésie l’esprit fiesta de la réunion… Les années défilent mais le Bootsy 2020 sonne comme celui des 70’s et des 80’s, slalomant dans des compositions ressemblant davantage à des jams funk’n’soul’n’jazz’n’rap qu’à de véritables compositions. Avec ses paroles alimentées de délires SF, de caricatures sociétales et de party spirit, ce funk-là reste ancré dans celui de la galaxie P-Funk d’uncle George Clinton et dans une certaine tradition qu’il n’oublie jamais de citer, notamment lorsque sur WantMe2Stay, Bootsy revisite If You Want Me to Stay de Sly and the Family Stone. © Marc Zisman/Qobuz
A partir de :
CD15,99 CHF

Funk - Paru le 15 janvier 1977 | Warner Records

L’un des plus grands bassistes de l’histoire du funk n’a pas uniquement agi en home de l’ombre. Car s’il a évidemment excellé derrière James Brown et autres George Clinton, Bootsy Collins a également fait des étincelles sous son nom. Pour preuve ce Ahh...The Name Is Bootsy, Baby! paru en janvier 1977 et qui réussira à se hisser à la première place des charts R’n’/Soul, chose qu’aucun disque venu de la galaxie P-Funk n’avait réussi à faire jusqu’ici… Produit par George Clinton et Bootsy, ce deuxième album solo est un feu d’artifice de funk 100% seventies. Tout est là : le groove tout puissant, les cuivres bouillonnants, les chœurs sexy, les paroles aussi bien humoristiques que très portées sur la chose et, évidemment, la basse maousse du maître des lieux, plus élastique que jamais. Dire que le dancefloor est en feu avec un tel opus est un doux euphémisme… © MD/Qobuz
A partir de :
CD21,49 CHF

Funk - Paru le 27 octobre 2017 | Mascot Records

Grand gourou du funk dès son plus jeune âge, Bootsy Collins est à la basse électrique ce que Jimi Hendrix est à la guitare, électrique elle aussi. Aux côtés de James Brown ou des deux vaisseaux spatiaux de George Clinton (Parliament et Funkadelic) mais aussi en solo, Bootsy est un incendie de groove sans égal. Un maître es-funk toujours aussi habité à 65 ans passés. Avec World Wide Funk qu’il a enregistré dans son Re-Hab studio à Cincinnati, sa ville natale, le bassiste bariolé signe une orgie funk’n’soul’n’rap à laquelle il a convié un renversant casting de stars : Doug E. Fresh, Buckethead, Alissia Benveniste, Snoop Dogg, Victor Wooten, Manou Gallo, Stanley Clarke, Dennis Chambers, Eric Gales, Musiq Soulchild, Big Daddy Kane, Chuck D de Public Enemy, MC Eiht et même feu Bernie Worrell. Bootsy ne réinvente ici rien de son art mais il offre un énième tour de manège groovy auquel il est assez difficile de résister. Funkster un jour, funkster toujours ! © CM/Qobuz
A partir de :
CD27,99 CHF

Funk - Paru le 27 octobre 1997 | WM Germany

A partir de :
CD27,99 CHF

Funk - Paru le 5 juin 2001 | Rhino - Warner Records

A partir de :
CD12,99 CHF

Funk - Paru le 12 juin 2007 | Rhino - Warner Records

A partir de :
CD21,49 CHF

Funk - Paru le 23 septembre 2002 | WM Germany

A partir de :
HI-RES24,99 CHF
CD21,49 CHF

Funk - Paru le 5 juin 2007 | Rhino - Warner Records

Hi-Res
A partir de :
HI-RES24,99 CHF
CD21,49 CHF

Funk - Paru le 16 octobre 2007 | Rhino - Warner Records

Hi-Res
A partir de :
HI-RES24,99 CHF
CD21,49 CHF

Funk - Paru le 28 août 2007 | Rhino - Warner Records

Hi-Res
A partir de :
CD21,49 CHF

Funk - Paru le 16 octobre 2007 | Rhino - Warner Records

A partir de :
CD25,99 CHF

Funk - Paru le 22 avril 2011 | Mascot Records

A partir de :
CD9,99 CHF

Funk - Paru le 22 mars 2005 | WM Germany

A partir de :
CD1,59 CHF

Funk - Paru le 12 juin 2020 | Sweetwater Sounds

A partir de :
CD12,99 CHF

Funk - Paru le 1 janvier 1978 | Warner Records

Ecouter un disque de Bootsy Collins n'est pas une expérience commune : c'est accepter d'être pris dans une fête perpétuelle dès l'entrée, de vouloir prendre le train en marche avec « Radioactive: Bootsy? (What's the Name of This Town) » et ses effluves roulantes du saxophone de Maceo Parker, ses choeurs en joie, sa flûte guillerette, son rythme lourd et les interventions bavardes du maître de cérémonie. « May the Force Be With You » et « Very Yes » calment le jeu pour un funk langoureux et synthétisé, équilibrant un disque où les pièces de résistance comme « Bootzilla », « Hollywood Squares » ou « Roto-Rooter » figurent parmi les plus brillants morceaux du P-Funk.Bootsy Collins a été élevé à la bonne école avec James Brown. Il a ensuite trouvé un style avec Parliament. Il délivre sous sa bannière un funk atomique dont Bootsy? Player of the Year est le meilleur résultat. Classique et sans rides. © ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2017
A partir de :
CD18,49 CHF

Funk - Paru le 28 janvier 2014 | Rhino - Warner Records

A partir de :
CD2,99 CHF

Funk - Paru le 16 février 2018 | Mascot Records

A partir de :
CD24,49 CHF

Funk - Paru le 3 décembre 2013 | Ryko - Rhino

A partir de :
CD21,99 CHF

Funk - Paru le 7 mars 1988 | Columbia

L'interprète

Bootsy Collins dans le magazine