Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Avishai Cohen (tp)

Les homonymies sont parfois terribles. Surtout lorsqu’on agit dans le même domaine que plus célèbre que soit. Pour le grand public, Avishai Cohen ne peut être que contrebassiste de jazz. Pourtant, cet Avishai Cohen-là est lui aussi israélien, jazzman également, mais son arme de prédilection est une trompette. A seulement 10 ans, il commence à se produire en public jouant dans des big-band mais aussi en tournée avec le Young Israeli Philharmonic Orchestra dirigé par des baguettes telles que Zubin Mehta, Kurt Masur et Kent Nagano. Si aucun lien de parenté ne lie les deux Avishai Cohen, ils ont tous deux opté pour l’exil new-yorkais. C’est au cœur de Big Apple où il s’installe en 1997 que le trompettiste né à Tel Aviv en 1978 a commencé à briller professionnellement. Après des études à la Berklee College of Music de Boston, il a écumé les clubs new-yorkais où son nom a buzzer pour commencer à faire de l’ombre à son illustre compatriote.


En 2003, lorsque le trompettiste Avishai Cohen publie son premier opus en tant que leader, il ne peut s’empêcher de l’intituler, The Trumpet Player. Côté style, le bonhomme s’inscrit dans l’épure de Miles Davis, son idole. Mais son art s’inscrit aussi sur les traces des grands stylistes du post-bop et du hard bop, qu’il s’agisse d’Art Farmer ou de Freddie Hubbard. Avec son trio Triveni composé du contrebassiste Omer Avital et du batteur Nasheet Waits ou en compagnie des 3 Cohens, un groupe formé avec ses deux aînés, sa sœur clarinettiste Anat et son frère saxophoniste Yuval, il développe son style ample et beau. Depuis plus de dix ans, Avishai Cohen a joué avec des musiciens aussi divers qu’Anat Cohen, l’ensemble Mingus Dynasty, Yuval Cohen, Jason Lindner et même la chanteuse Keren Ann.


C'est en entendant jouer Avishai Cohen lors des séances d'enregistrement de l’album Lathe Of Heaven de Mark Turner que Manfred Eicher d’ECM, impressionné par sa contribution, a véritablement pris la mesure du talent du trompettiste et l’a signé comme leader… Avec le bien nommé Into The Silence, enregistré au studio de la Buissonne durant l’été 2015, Cohen rend hommage à la mémoire de son défunt père. Les compositions originales aux mélodies profondément émouvantes évoquant les derniers jours de l'existence de son géniteur, et les magnifie par la sonorité si singulière et personnelle de son instrument, jouant avec virtuosité et profondeur des effets de sourdine. Pour l’aider dans cet exercice touchant et beau, Avishai Cohen est épaulé par le pianiste Yonathan Avishai, le contrebassiste Eric Revis, un fidèle du quartet de Branford Marsalis depuis vingt ans, le saxophoniste ténor Bill McHenry et le batteur Nasheet Waits, son complice batteur depuis plusieurs années. Un disque qui fera sans doute beaucoup pour qu’Avishai Cohen cesse enfin d’être l’autre Avishai Cohen…


© MD/Qobuz

Lire plus

Discographie

6 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 1
1 sur 1

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums