Les albums

21,99 CHF
15,49 CHF

Jazz - Paru le 8 septembre 2017 | Universal Music Division Decca Records France

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Choc de Classica
Un an après Note From New York, Bill Charlap enfonce un peu plus le clou de son identité new-yorkaise pure et dure avec un brillant Uptown Downtown. Discret autant que raffiné, le pianiste de la Grosse Pomme se concentre depuis des années sur la transmission et la célébration d’un jazz éternel. Avec lui, le voyage dans les années 40 et 50 est garanti sans vice de forme. Le Great American Songbook qui agita les planches de Broadway comme les écrans en cinémascope made in Hollywood ne pouvaient trouver meilleur ambassadeur. Et à chaque fois, la magie opère ! Même sur des standards archi-revisités comme Sophisticated Lady qui boucle cet album ! Epaulé par sa rythmique en or massif (Peter Washington à la contrebasse et Kenny Washington à la batterie), Bill Charlap en fait du nectar de swing, une merveille d’épure et de bon goût. Et puis il y a la chaleur de ce son sooooo new-yorkais. Cette façon unique de jouer une mélodie. Un art en soi. Art qui nécessite à la fois humilité et attention, expérience et intuition. Une approche qui fait de Charlap l’héritier impérial d’une certaine tradition du piano jazz, dont Hank Jones, Tommy Flanagan ou Shirley Horn (qu’il a connus tous trois) furent des figures essentielles, au même titre que Teddy Wilson, Art Tatum, Ahmad Jamal ou Sonny Clark… Un disque d’une classe folle. © CM/Qobuz
15,99 CHF

Jazz - Paru le 16 septembre 2016 | Resonance Records

Distinctions 4F de Télérama
Ce live inédit de la grande Shirley Horn, disparue en 2005, est une pure merveille. Enregistré au 4 Queens Hotel de Las Vegas le 2 mai 1988, il rappellera à ceux qui l’aurait malencontreusement oublié que le jazz vocal ne se limite pas à la Sainte Trinité Billie/Ella/Sarah… Surtout que comme les bons vins, les voix traversent parfois le temps pour le meilleur et pas nécessairement le pire. A 54 ans passés, Horn offrait tout au long de ce Live At The 4 Queens un organe arc-en-ciel porté par un sens du swing démentiel et un art de l’emprise sur le temps, qu’elle aimait tant étirer, dont elle restera la plus grande ambassadrice. Enregistré un an après son comeback discographique avec I Thought About You paru chez Verve (elle avait mis sa carrière entre parenthèse durant vingt ans pour élever sa fille), ce concert de Vegas a évidemment été réalisé avec ses vieux complices Charles Ables à la basse et Steve Williams à la batterie. Tout est raffinement, grandeur de l’intime et bon goût permanant. Et puis il est aussi bon de rappeler que Shirley Horn était une pianiste savoureuse. Ce disque indispensable le rappelle également… © MZ/Qobuz
44,99 CHF
38,99 CHF

Jazz - Paru le 18 septembre 2015 | Columbia - Legacy

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz - Indispensable JAZZ NEWS
Il y a des albums d’une discothèque dite idéale qui font l’unanimité. Concert By The Sea d’Erroll Garner est l’un d’entre eux. Le by the sea en question – au bord de mer –se situe à Carmel, en Californie. Le 19 septembre 1955, le pianiste Erroll Garner et sa démentielle rythmique en béton armée – Eddie Calhoun à la contrebasse et Denzil Best à la batterie – déroulent un jazz au swing magnifié. Offrir une telle palette de couleurs, à trois seulement, relève du miracle. On passe d’une intimité chambriste à un feu d’artifices virtuose, de subtilités d’épures à des uppercuts rythmiques. Garner en général et Garner à Carmel en particulier c’est évidemment un style, surtout, dont l’épicentre (ce très léger décalage entre main gauche et main droite) regorge de ce swing volubile et communicatif. Les doigts de cet autodidacte caressent à peine le clavier que son univers si personnel et reconnaissable en un claquement de doigts est déjà là. Et quelle virtuosité spontanée ! Cette impeccable réédition propose non seulement l’album d’origine remasterisé mais surtout l’intégralité du concert. Une embardée de plus de deux heures et demi d’un jazz sans âge, que tous les pianistes (pas seulement jazz) devraient écouter au moins une fois dans leur vie. Deux fois même. Dix ! Cent ! © MZ/Qobuz
12,79 CHF

Jazz - Paru le 23 septembre 2014 | Cristal records

Livret Distinctions 4F de Télérama - TSF - CHOC de JAZZmagazine-jazzman
C'est un coup de maître, un de plus, que réussit la le directeur du département jazz du CNSMDP (Conservatoire Supérieur de Musique de la ville de Paris). Riccardo Del Fra se retourne avec amour et tendresse sur ses années où il fut, dix ans durant, le contrebassiste de Chet Baker. Dans My Chet My Song, Riccardo Del Fra réunit des standards qu’il aime et des musiques originales. Son expérience avec Chet Baker est ici transmutée dans un monde musical où romantisme et onirisme, simplicité et recherche, tradition et modernité s'interpénètrent pour créer un chant magnétique et sensuel. © JMP/Qobuz
27,99 CHF

Jazz - Paru le 21 février 2011 | Nonesuch

Livret Distinctions 4F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz - Indispensable JAZZ NEWS - Qobuz Référence
Ce nouvel album fut réalisé au festival de jazz de Marciac en France et inclut des compositions originales de Mehldau mais également des interprétations de chansons de Kurt Cobain, Lennon/McCartney, Cole Porter, Radiohead & others…

Le genre

Jazz dans le magazine