Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Yann Tiersen|Kerber

Kerber

Yann Tiersen

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Promo - 30%

Depuis qu'il a quitté une première fois, avec l'album Dust Lane (2010), l'autoroute du "traditionnel-acoustique-bretonnant" qui avait - à juste titre - fait son succès et sa singularité depuis ses débuts dans les années 90, Yann Tiersen a passé la dernière décennie à tenter de nouvelles explorations sonores. Tel un artisan, Tiersen aime jouer avec les textures, et il ne s'en cache pas. Depuis 10 ans, chaque nouvel album est pour lui un terrain de jeu, une occasion de relancer les dés de la création. Durant cette période on a eu droit au meilleur - le son délicieusement crado aux accents post-rock de Skyline (2011) - comme au pire - l'incompréhensible Infinity (2014) mélangeant pléthore d'influences jusqu'à l'indigestion. Mais tel est le sel de la recherche expérimentale : il faut bien essuyer quelques ratés pour trouver le parfait dosage, n'est-ce pas ?


Disons-le d'emblée : Kerber est une pépite. Enregistré pour l'occasion à Ouessant, l'île d'élection de Tiersen où le musicien a construit L'Eskal son propre studio d'enregistrement, l'album signe bien davantage que le grand retour du compositeur. C'est aussi l'ouverture formidablement excitante d'un nouveau chapitre dans son parcours musical. Il semble ici que Tiersen ait trouvé le parfait point d'équilibre entre tous les éléments qui avaient fait sa signature : ritournelles naïves et entêtantes du piano, chants vernaculaires, nappes électro, field recordings (sons d'ambiance enregistrés directement sur le terrain). Jamais tous ces ingrédients n'avaient fusionné avec autant de fluidité. Le musicien construit pierre par pierre un nouveau territoire sonore d'une épure saisissante. Car c'est bien la notion de territoire qui traverse son oeuvre. Au sens géographique tout d'abord, avec la Bretagne et son infinité océane, toujours présentes en filigrane ; mais aussi un territoire plus physique, plus sensoriel. A ce titre, on reste sans voix devant le soin particulier accordé à l'enregistrement de la partie piano, puisqu'on peut y sentir toute la matière vivante de l'instrument : souffle de la pédale, rebonds des marteaux, résonance des cordes. Un écrin somptueux qui laisse la partie électronique prolonger librement des mélodies évoquant des horizons entre ciel et mer. Difficile dans ces conditions de résister à l'appel du large. Alors avant de mettre les voiles et rejoindre l'écume, prenez au moins le temps d'écouter Ar Maner Kozh (piste 2), qui constitue sans aucun doute le point culminant de grâce de cet opus. © Pierre Lamy/Qobuz

Plus d'informations

Kerber

Yann Tiersen

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de CHF 14,16/mois

1
Kerlann
00:06:32

Yann Tiersen, Composer, Producer - Gareth Jones, Producer, Mixing Engineer

2021 Everything's Calm under exclusive license to Mute Artists Ltd. 2021 Everything's Calm under exclusive license to Mute Artists Ltd.

2
Ar Maner Kozh
00:06:03

Yann Tiersen, Composer, Producer - Gareth Jones, Producer, Mixing Engineer

2021 Everything's Calm under exclusive license to Mute Artists Ltd. 2021 Everything's Calm under exclusive license to Mute Artists Ltd.

3
Kerdrall
00:05:31

Yann Tiersen, Composer, Producer - Gareth Jones, Producer, Mixing Engineer

2021 Everything's Calm under exclusive license to Mute Artists Ltd. 2021 Everything's Calm under exclusive license to Mute Artists Ltd.

4
Ker Yegu
00:04:34

Yann Tiersen, Composer, Producer - Gareth Jones, Producer, Mixing Engineer

2021 Everything's Calm under exclusive license to Mute Artists Ltd. 2021 Everything's Calm under exclusive license to Mute Artists Ltd.

5
Ker al Loch
00:06:49

Yann Tiersen, Composer, Producer - Gareth Jones, Producer, Mixing Engineer

2021 Everything's Calm under exclusive license to Mute Artists Ltd. 2021 Everything's Calm under exclusive license to Mute Artists Ltd.

6
Kerber
00:10:19

Yann Tiersen, Composer, Producer - Gareth Jones, Producer, Mixing Engineer

2021 Everything's Calm under exclusive license to Mute Artists Ltd. 2021 Everything's Calm under exclusive license to Mute Artists Ltd.

7
Poull Bojer
00:06:09

Yann Tiersen, Composer, Producer - Gareth Jones, Producer, Mixing Engineer

2021 Everything's Calm under exclusive license to Mute Artists Ltd. 2021 Everything's Calm under exclusive license to Mute Artists Ltd.

Descriptif de l'album

Depuis qu'il a quitté une première fois, avec l'album Dust Lane (2010), l'autoroute du "traditionnel-acoustique-bretonnant" qui avait - à juste titre - fait son succès et sa singularité depuis ses débuts dans les années 90, Yann Tiersen a passé la dernière décennie à tenter de nouvelles explorations sonores. Tel un artisan, Tiersen aime jouer avec les textures, et il ne s'en cache pas. Depuis 10 ans, chaque nouvel album est pour lui un terrain de jeu, une occasion de relancer les dés de la création. Durant cette période on a eu droit au meilleur - le son délicieusement crado aux accents post-rock de Skyline (2011) - comme au pire - l'incompréhensible Infinity (2014) mélangeant pléthore d'influences jusqu'à l'indigestion. Mais tel est le sel de la recherche expérimentale : il faut bien essuyer quelques ratés pour trouver le parfait dosage, n'est-ce pas ?


Disons-le d'emblée : Kerber est une pépite. Enregistré pour l'occasion à Ouessant, l'île d'élection de Tiersen où le musicien a construit L'Eskal son propre studio d'enregistrement, l'album signe bien davantage que le grand retour du compositeur. C'est aussi l'ouverture formidablement excitante d'un nouveau chapitre dans son parcours musical. Il semble ici que Tiersen ait trouvé le parfait point d'équilibre entre tous les éléments qui avaient fait sa signature : ritournelles naïves et entêtantes du piano, chants vernaculaires, nappes électro, field recordings (sons d'ambiance enregistrés directement sur le terrain). Jamais tous ces ingrédients n'avaient fusionné avec autant de fluidité. Le musicien construit pierre par pierre un nouveau territoire sonore d'une épure saisissante. Car c'est bien la notion de territoire qui traverse son oeuvre. Au sens géographique tout d'abord, avec la Bretagne et son infinité océane, toujours présentes en filigrane ; mais aussi un territoire plus physique, plus sensoriel. A ce titre, on reste sans voix devant le soin particulier accordé à l'enregistrement de la partie piano, puisqu'on peut y sentir toute la matière vivante de l'instrument : souffle de la pédale, rebonds des marteaux, résonance des cordes. Un écrin somptueux qui laisse la partie électronique prolonger librement des mélodies évoquant des horizons entre ciel et mer. Difficile dans ces conditions de résister à l'appel du large. Alors avant de mettre les voiles et rejoindre l'écume, prenez au moins le temps d'écouter Ar Maner Kozh (piste 2), qui constitue sans aucun doute le point culminant de grâce de cet opus. © Pierre Lamy/Qobuz

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?

Billie Eilish

The Dark Side Of The Moon

Pink Floyd

Wish You Were Here

Pink Floyd

Wish You Were Here Pink Floyd

The Wall

Pink Floyd

The Wall Pink Floyd
À découvrir également
Par Yann Tiersen

Kerber

Yann Tiersen

Kerber Yann Tiersen

11 5 18 2 5 18

Yann Tiersen

11 5 18 2 5 18 Yann Tiersen

Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain (Bande originale du film)

Yann Tiersen

EUSA

Yann Tiersen

EUSA Yann Tiersen

Avant la chute

Yann Tiersen

Avant la chute Yann Tiersen

Playlists

Dans la même thématique...

And In The Darkness, Hearts Aglow

Weyes Blood

Unlimited Love

Red Hot Chili Peppers

Unlimited Love Red Hot Chili Peppers

Will Of The People

Muse

Happier Than Ever (Explicit)

Billie Eilish

Alpha Zulu

Phoenix

Alpha Zulu Phoenix
Les Grands Angles...
Interpol, fondu au noir

À l’aube des années 2000, à l’heure où le garage était roi, le quatuor new-yorkais devenu trio détonnait en ravivant le romantisme au noir d’un post-punk 80’s.

Nick Cave, mauvaise graine de star

Nick Cave et ses Bad Seeds restent l’une des aventures les plus prolifiques de l’ère postpunk. Dès la fin des années 80, le magnétisme caverneux du chanteur australien atteignait un certain paroxysme, entre reprises furibardes, ballades au piano et rock’n’roll en sueur. Au fil des ans, le Cave s’est fait de plus en plus crooner, entre Frank Sinatra punk et Johnny Cash austère...

40 ans de post-punk en 10 albums

Au crépuscule des 70’s, les éclaboussures punk n’ont pas encore séché que la noirceur du mouvement déteint déjà sur de nouveaux groupes. Dans cette new wave, le courant post-punk offre une approche tourmentée, voire radicale. Des précurseurs Joy Division et The Fall aux contemporains Shame et Fontaines D.C., coup de zoom sur les albums phares d’un électrochoc qui n’a jamais cessé de fasciner l’underground rock’n’roll.

Dans l'actualité...