Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Cher|Dancing Queen

Dancing Queen

Cher

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Premier album de Cher en cinq ans, après Closer to the Truth (2013), Dancing Queen est entièrement consacré au répertoire du groupe suédois ABBA. C'est l'aboutissement d'une carrière réinventée par le biais du style dance pop au tournant des années 2000, à partir de l'album Believe (1998) et de son succès mondial. Le projet se situe également dans la foulée de sa participation au film Mamma Mia! Here We Go Again, pour lequel la chanteuse a enregistré la ballade « Fernando » et « Super Trouper ».

L'absence de « Super Trouper » au générique de Dancing Queen est compensée par dix autres succès du groupe suédois, dont la moitié masculine, à savoir Björn Ulvaeus et Benny Andersson, a veillé en personne au déroulement des séances, aux côtés de Cher, Judy Craymer et Mark Taylor, qui a façonné la matière sonore des précédentes productions. Plus dansant que la version originale, « Fernando » se glisse à merveille dans une sélection qui privilégie les titres les plus rythmés.

Considérée comme l'une des chansons les plus parfaites de la pop, par sa structure comme l'enthousiasme qu'elle soulève, « Dancing Queen » en conserve l'énergie sans trop s'en détacher. Cela reste l'entrée en matière idéale pour une succession de tubes revus à la sauce house et électronique, tel « Gimme! Gimme! Gimme! (A Man After Midnight) », qui voit Cher abuser de l'auto-tune comme d'un jouet, comme ce fut le cas pour « Believe ».

Passés au même filtre, « SOS », « Waterloo » et autre « Mamma Mia » subissent un sort identique, que leur valeur intrinsèque permet de rattraper, quelque soit l'arrangement. L'élan est quelque peu brisé par « The Name of the Game », un long morceau moins fort, qu'une production hasardeuse et fourre-tout entre l'acoustique, l'électrique, les choeurs et la house, ne sauve pas davantage. Résistant à toute épreuve, jusque dans les derniers retranchements dance, la pop d'ABBA permet à Cher de rebondir à 72 ans et d'enchaîner sur une tournée mondiale, le Here We Go Again Tour.
© ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2018

Plus d'informations

Dancing Queen

Cher

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Dancing Queen
00:03:42

Steve Morris, Violin - Paul Meehan, Keyboards, Programmer, Audio Recording Engineer - Cher, Lead Vocals, MainArtist - Stephen Marcussen, MasteringEngineer - Richard George, Violin - Everton Nelson, Violin - Ash Soan, Drums - Nick Cooper, Cello - Peter Lale, Viola - Benny Andersson, Writer - Mark Taylor, Producer, Keyboards, Programmer, Audio Recording Engineer, MixingEngineer - Adam Phillips, Guitar - Bjorn Ulvaeus, Writer - Stig Anderson, Writer - Chris Tombling, Violin - Julian Leaper, Violin - Bruce White, Viola - Warren Zielinski, Violin - Andy Caine, Backing Vocals - Marianne Haynes, Violin - Laura Melhuish, Violin - Matt Furmidge, MixingEngineer - Amy Stanford, Viola - Mat Bartram, Engineer - Emil Chakalov, Violin - Oli Langford, Violin - Vicky Matthews, Cello - Polly Wiltshire, Viola - Kate Robinson, Violin - Rob Barron, Piano - Hayley Sanderson, Backing Vocals - Shelley Britton, Violin - Matt Brind, String Arranger, Strings Conductor - Cerys Jones, Violin - Rocco Palladino, Bass Guitar - Marije Johnston, Violin

© 2018 Warner Records Inc. ℗ 2018 Warner Records Inc.

2
Gimme! Gimme! Gimme! (A Man After Midnight)
00:04:11

Paul Meehan, Keyboards, Programmer, Audio Recording Engineer - Cher, Lead Vocals, MainArtist - Stephen Marcussen, MasteringEngineer - Ash Soan, Drums - Benny Andersson, Writer - Mark Taylor, Producer, Keyboards, Programmer, Audio Recording Engineer, MixingEngineer - Adam Phillips, Guitar - Bjorn Ulvaeus, Writer - Andy Caine, Backing Vocals - Matt Furmidge, MixingEngineer - Hayley Sanderson, Backing Vocals

© 2018 Warner Records Inc. ℗ 2018 Warner Records Inc.

3
The Name of the Game
00:04:48

Paul Meehan, Keyboards, Programmer, Audio Recording Engineer - Cher, Lead Vocals, MainArtist - Stephen Marcussen, MasteringEngineer - Ash Soan, Drums - Benny Andersson, Writer - Mark Taylor, Producer, Keyboards, Programmer, Audio Recording Engineer, MixingEngineer - Adam Phillips, Guitar - Bjorn Ulvaeus, Writer - Stig Anderson, Writer - Andy Caine, Backing Vocals - Matt Furmidge, MixingEngineer - Hayley Sanderson, Backing Vocals - Rocco Palladino, Bass Guitar

© 2018 Warner Records Inc. ℗ 2018 Warner Records Inc.

4
SOS
00:03:22

Paul Meehan, Keyboards, Programmer, Audio Recording Engineer - Cher, Lead Vocals, MainArtist - Stephen Marcussen, MasteringEngineer - Ash Soan, Drums - Benny Andersson, Writer - Mark Taylor, Producer, Keyboards, Programmer, Audio Recording Engineer, MixingEngineer - Adam Phillips, Guitar - Bjorn Ulvaeus, Writer - Stig Anderson, Writer - Andy Caine, Backing Vocals - Matt Furmidge, MixingEngineer - Hayley Sanderson, Backing Vocals

© 2018 Warner Records Inc. ℗ 2018 Warner Records Inc.

5
Waterloo
00:02:52

Paul Meehan, Keyboards, Programmer, Audio Recording Engineer - Cher, Lead Vocals, MainArtist - Stephen Marcussen, Masterer - Ash Soan, Drums - Benny Andersson, Writer - Mark Taylor, Producer, Keyboards, Programmer, Audio Recording Engineer, MixingEngineer - Adam Phillips, Guitar - Bjorn Ulvaeus, Writer - Stig Anderson, Writer - Andy Caine, Backing Vocals - Matt Furmidge, MixingEngineer - Hayley Sanderson, Backing Vocals - Simon Meredith, Saxophone

© 2018 Warner Records Inc. ℗ 2018 Warner Records Inc.

6
Mamma Mia
00:03:34

Paul Meehan, Keyboards, Programmer, Audio Recording Engineer - Cher, Lead Vocals, MainArtist - Stephen Marcussen, MasteringEngineer - Ash Soan, Drums - Benny Andersson, Writer - Mark Taylor, Producer, Keyboards, Programmer, Audio Recording Engineer, MixingEngineer - Adam Phillips, Guitar - Bjorn Ulvaeus, Writer - Stig Anderson, Writer - Andy Caine, Backing Vocals - Matt Furmidge, MixingEngineer - Hayley Sanderson, Backing Vocals - Rocco Palladino, Bass Guitar

© 2018 Warner Records Inc. ℗ 2018 Warner Records Inc.

7
Chiquitita
00:05:14

Paul Meehan, Keyboards, Programmer, Audio Recording Engineer - Cher, Lead Vocals, MainArtist - Stephen Marcussen, MasteringEngineer - Ash Soan, Drums - Benny Andersson, Writer - Mark Taylor, Producer, Keyboards, Programmer, Audio Recording Engineer, MixingEngineer - Adam Phillips, Guitar - Bjorn Ulvaeus, Writer - Andy Caine, Backing Vocals - Matt Furmidge, MixingEngineer - Hayley Sanderson, Backing Vocals

© 2018 Warner Records Inc. ℗ 2018 Warner Records Inc.

8
Fernando
00:03:57

Per Lindvall, Drums - Cher, Backing Vocals, Lead Vocals, MainArtist - Isobel Griffiths, Contractor - Chris Barrett, AssistantEngineer - Benny Andersson, Producer, Keyboards, Piano, Writer, MixingEngineer, ExecutiveProducer - Mark Taylor, VocalProducer - Bernard Lohr, Audio Recording Engineer, MixingEngineer - Thomas Bowes, Orchestra Leader - The London Session Orchestra, Orchestra - Bjorn Ulvaeus, Writer, ExecutiveProducer - Stig Anderson, Writer - Martin Koch, Conductor, Orchestration - Björn Engelmann, MasteringEngineer - Lasse Wellander, Guitar - Göran Arnberg, Orchestration - Mats Englund, Bass Guitar - Jörgen Stenberg, Percussion - Lasse Jonsson, Guitar - Linn Fijal, AssistantEngineer - Judy Craymer, ExecutiveProducer

© 2018 Warner Records Inc. ℗ 2018 Littlestar Services Limited, under exclusive license to Warner Records Inc.

9
The Winner Takes It All
00:04:32

Paul Meehan, Keyboards, Programmer, Audio Recording Engineer - Cher, Lead Vocals, MainArtist - Stephen Marcussen, MasteringEngineer - Ash Soan, Drums - Benny Andersson, Writer - Mark Taylor, Producer, Keyboards, Programmer, Audio Recording Engineer, MixingEngineer - Adam Phillips, Guitar - Bjorn Ulvaeus, Writer - Andy Caine, Backing Vocals - Matt Furmidge, MixingEngineer - Hayley Sanderson, Backing Vocals

© 2018 Warner Records Inc. ℗ 2018 Warner Records Inc.

10
One of Us
00:03:53

Paul Meehan, Keyboards, Programmer, Audio Recording Engineer - Cher, Lead Vocals, MainArtist - Stephen Marcussen, MasteringEngineer - Ash Soan, Drums - Benny Andersson, Writer - Mark Taylor, Producer, Keyboards, Programmer, Audio Recording Engineer, MixingEngineer - Adam Phillips, Guitar - Bjorn Ulvaeus, Writer - Andy Caine, Backing Vocals - Matt Furmidge, MixingEngineer - Hayley Sanderson, Backing Vocals

© 2018 Warner Records Inc. ℗ 2018 Warner Records Inc.

Descriptif de l'album

Premier album de Cher en cinq ans, après Closer to the Truth (2013), Dancing Queen est entièrement consacré au répertoire du groupe suédois ABBA. C'est l'aboutissement d'une carrière réinventée par le biais du style dance pop au tournant des années 2000, à partir de l'album Believe (1998) et de son succès mondial. Le projet se situe également dans la foulée de sa participation au film Mamma Mia! Here We Go Again, pour lequel la chanteuse a enregistré la ballade « Fernando » et « Super Trouper ».

L'absence de « Super Trouper » au générique de Dancing Queen est compensée par dix autres succès du groupe suédois, dont la moitié masculine, à savoir Björn Ulvaeus et Benny Andersson, a veillé en personne au déroulement des séances, aux côtés de Cher, Judy Craymer et Mark Taylor, qui a façonné la matière sonore des précédentes productions. Plus dansant que la version originale, « Fernando » se glisse à merveille dans une sélection qui privilégie les titres les plus rythmés.

Considérée comme l'une des chansons les plus parfaites de la pop, par sa structure comme l'enthousiasme qu'elle soulève, « Dancing Queen » en conserve l'énergie sans trop s'en détacher. Cela reste l'entrée en matière idéale pour une succession de tubes revus à la sauce house et électronique, tel « Gimme! Gimme! Gimme! (A Man After Midnight) », qui voit Cher abuser de l'auto-tune comme d'un jouet, comme ce fut le cas pour « Believe ».

Passés au même filtre, « SOS », « Waterloo » et autre « Mamma Mia » subissent un sort identique, que leur valeur intrinsèque permet de rattraper, quelque soit l'arrangement. L'élan est quelque peu brisé par « The Name of the Game », un long morceau moins fort, qu'une production hasardeuse et fourre-tout entre l'acoustique, l'électrique, les choeurs et la house, ne sauve pas davantage. Résistant à toute épreuve, jusque dans les derniers retranchements dance, la pop d'ABBA permet à Cher de rebondir à 72 ans et d'enchaîner sur une tournée mondiale, le Here We Go Again Tour.
© ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2018

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Abba Gold Anniversary Edition

ABBA

Super Trouper

ABBA

Arrival

ABBA

Arrival ABBA

Dominion

Hammerfall

Dominion Hammerfall
À découvrir également
Par Cher

Walls

Cher

Walls Cher

Believe

Cher

Believe Cher

If I Could Turn Back Time: Cher's Greatest Hits

Cher

All I Really Want to Do

Cher

Happiness Is Just a Thing Called Joe

Cher

Dans la même thématique...

30

Adele

30 Adele

Random Access Memories (Hi-Res Version)

Daft Punk

Chemtrails Over The Country Club

Lana Del Rey

Reprise

Moby

Reprise Moby

...‘Til We Meet Again - Live

Norah Jones

Les Grands Angles...
Herbie Hancock, chasse au funk

Avec son ancien employeur Miles Davis, le pianiste Herbie Hancock est l’autre père fondateur du jazz fusion. En 1973, son album "Head Hunters" établit les Saintes Ecritures de l’union la plus réussie entre improvisation jazz et transe psychédélique funk. Coupes afro et platform boots pour tous !

Qu'est-ce qu'il se passe, Marvin ?

Il était une fois "What's Going On", l'un des plus grands disques de soul paru il y a tout juste 50 ans. Ou comment Marvin Gaye changea l'histoire du label Motown et de la musique populaire des seventies...

Alice Cooper n’évite pas le danger

Le parcours d’Alice Cooper est avant tout un cas exceptionnel de dédoublement de personnalité. Comme dans “L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde”, le chanteur Vincent Furnier s’est abandonné à la domination du showman Alice Cooper. Mais de son propre aveu, celui qui parle toujours d’Alice à la troisième personne dans les interviews reste un homme tout à fait simple et normal en privé, loin de cette scène où il a multiplié excès et provocations. Tout au long de ses plus de 50 ans de carrière, on pourra déceler une certaine schizophrénie dans ses nombreux changements de style. Si on lui attribue l’invention du shock rock, il a touché à tout, ou presque, avec plus ou moins de réussite, de la pop aux prémices du hard rock en passant par le heavy metal, la new wave ou l’indus…

Dans l'actualité...