Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Ibrahim Ferrer

Ibrahim Ferrer naît le 20 février 1927 à San Luis, non loin de Santiago de Cuba. Il perd sa mère alors qu’il n’est âgé que de douze ans et se voit contraint de chanter dans la rue pour gagner un peu d’argent. Il forme cependant un véritable duo l’année suivante avec son cousin, Jovenes del Son. Au cours des années suivantes, il se produit avec des artistes tels que Conjunto Sorpresa, Chepín y Su Orquesta Oriental ou encore Pacho Alonso. Le groupe de ce dernier devient Los Bocucos lors de son implantation définitive à La Havane en 1959, et si Pacho Alonso part former Los Pachucos en 1967, Ibrahim Ferrer en reste membre jusqu’à l’annonce de sa retraite en 1991. Il est toutefois de retour en 1996 à la faveur de sa participation à l’album A Toda Cuba le Gusta avec le collectif Afro-Cuban All Stars. En 1999, Ry Cooder remet Ibrahim Ferrer et d’autres chanteurs cubains oubliés sur le devant de la scène en produisant l’album Buena Vista Social Club qui connaît un retentissement mondial et se voit récompensé aux Grammy Awards. Sur sa lancée, Ry Cooder produit le premier album solo d’Ibrahim Ferrer en 1999. Intitulé Buena Vista Social Club Presents Ibrahim Ferrer, il permet au chanteur cubain de prolonger son succès tardif, avec notamment le titre « Silencio », un boléro datant de 1932 écrit et composé par le musicien et compositeur portoricain Rafael Hernández. Ibrahim Ferrer meurt le 6 août 2005 à La Havane à l’âge de 78 ans et laisse derrière lui un album-hommage au boléro, Mi Sueño, qui paraît à titre posthume en 2006.


©Copyright Music Story Ollmedia Prod. 2023
Lire aussi

Discographie

15 album(s) • Trié par Meilleures ventes

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums