Les albums

21,49 €
14,99 €

Jazz vocal - À paraître le 30 novembre 2018 | Blue Note Records

Hi-Res
8,99 €

Jazz vocal - À paraître le 16 novembre 2018 | Wopela

21,49 €
14,99 €

Jazz vocal - Paru le 9 novembre 2018 | Decca (UMO)

Hi-Res
La star du grand écran a enfin franchi le pas ! Jeff Goldblum était déjà un habitué des scènes jazz de Los Angeles et New York, mais le rêve se concrétise enfin sur un premier album : The Capitol Studios Sessions. Cheveux d’argent, blazer blanc et nœud pap, la classe incarnée vient d’entrer dans les studios mythiques de Capitol à Los Angeles. Derrière lui, le Mildred Snitzer Orchestra, toujours fidèle pour suivre ce pianiste accompli dans ses interprétations de standards où l’improvisation répond toujours présente. Un opening punchy et groovy, qui semble relever de la mise en scène (Cantaloupe Island) suscite rapidement de l’excitation pour la suite. Goldblum est dans son élément. Humour décalé sur le célèbre My Baby Just Cares for Me, il s’amuse avec sa partenaire Haley Reinhart, une ancienne gagnante d’American Idol. Puis voilà Imelda May, la star irlandaise qui le rejoint pour Straighten Up and Fly Right, le temps de se la jouer Nat King Cole. Décidément, Jeff Goldblum est un aimant à femmes, et comme jamais deux sans trois, Sarah Silverman est la dernière à rentrer dans le jeu de séduction. Quelques minutes de parlotte, applaudissements et rires du public… Attention, voici le duo de comédiens qui se donne en spectacle comme chien et chat sur Me and My Shadow. Avec la présence permanente du trompettiste Till Brönner et la production de Larry Klein (Madeleine Peyroux), Jeff Goldblum signe un premier disque de qualité où son amour du jazz ne peut être remis en question. © Anna Coluthe/Qobuz
18,99 €
15,99 €

Jazz vocal - Paru le 9 novembre 2018 | Okeh

Hi-Res Livret
Une voix sensuelle et enfantine qui en impose depuis plus de vingt ans. La Suédoise, qui a finalement pris ses marques dans le jazz vocal, surprend une fois de plus avec ce More of The Good. Une dizaine de compositions originales foisonnantes de nuances et sur lesquelles Ekdahl dose avec une grande justesse la place qu’elle accorde au chant. Petit bout de femme fatale, gagnante de trois Grammy Awards, elle est surtout une songwriter intelligente qui livre ici une poésie très personnelle. Rayonnante quand elle n’est pas un brin mélancolique, la Scandinave a cet amour du rétro. Accompagnée du trompettiste Ibrahim Maalouf sur I Know You Love Me, la connexion entre les deux artistes est évidente. Les notes lyriques s’envolent en compagnie de ce chant légèrement perché, atypique et qui pourtant ne tape jamais sur le système. Un jazz enchanteur à tendance pop et soul, simple, touchant et qui ne tombe jamais dans le ridicule. © Anna Coluthe/Qobuz
14,99 €

Jazz vocal - Paru le 9 novembre 2018 | Decca (UMO)

La star du grand écran a enfin franchi le pas ! Jeff Goldblum était déjà un habitué des scènes jazz de Los Angeles et New York, mais le rêve se concrétise enfin sur un premier album : The Capitol Studios Sessions. Cheveux d’argent, blazer blanc et nœud pap, la classe incarnée vient d’entrer dans les studios mythiques de Capitol à Los Angeles. Derrière lui, le Mildred Snitzer Orchestra, toujours fidèle pour suivre ce pianiste accompli dans ses interprétations de standards où l’improvisation répond toujours présente. Un opening punchy et groovy, qui semble relever de la mise en scène (Cantaloupe Island) suscite rapidement de l’excitation pour la suite. Goldblum est dans son élément. Humour décalé sur le célèbre My Baby Just Cares for Me, il s’amuse avec sa partenaire Haley Reinhart, une ancienne gagnante d’American Idol. Puis voilà Imelda May, la star irlandaise qui le rejoint pour Straighten Up and Fly Right, le temps de se la jouer Nat King Cole. Décidément, Jeff Goldblum est un aimant à femmes, et comme jamais deux sans trois, Sarah Silverman est la dernière à rentrer dans le jeu de séduction. Quelques minutes de parlotte, applaudissements et rires du public… Attention, voici le duo de comédiens qui se donne en spectacle comme chien et chat sur Me and My Shadow. Avec la présence permanente du trompettiste Till Brönner et la production de Larry Klein (Madeleine Peyroux), Jeff Goldblum signe un premier disque de qualité où son amour du jazz ne peut être remis en question. © Anna Coluthe/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Jazz vocal - Paru le 7 novembre 2018 | RevOla

Hi-Res
5,99 €

Jazz vocal - Paru le 2 novembre 2018 | Jasmine Records

5,99 €

Jazz vocal - Paru le 2 novembre 2018 | Jasmine Records

5,49 €

Jazz vocal - Paru le 29 octobre 2018 | Reborn recordings

4,49 €

Jazz vocal - Paru le 19 octobre 2018 | Reborn recordings

4,49 €

Jazz vocal - Paru le 19 octobre 2018 | Reborn recordings

5,49 €

Jazz vocal - Paru le 19 octobre 2018 | Reborn recordings

3,69 €

Jazz vocal - Paru le 19 octobre 2018 | Reborn recordings

5,49 €

Jazz vocal - Paru le 19 octobre 2018 | Reborn recordings

2,99 €

Jazz vocal - Paru le 19 octobre 2018 | Reborn recordings

5,49 €

Jazz vocal - Paru le 19 octobre 2018 | Reborn recordings

4,99 €

Jazz vocal - Paru le 19 octobre 2018 | Reborn recordings

5,49 €

Jazz vocal - Paru le 19 octobre 2018 | Reborn recordings

4,49 €

Jazz vocal - Paru le 19 octobre 2018 | Reborn recordings

4,99 €

Jazz vocal - Paru le 18 octobre 2018 | Reborn recordings

Le genre

Jazz vocal dans le magazine