Dans chaque genre, les experts de Qobuz rassemblent tous les indispensables. Ces albums qui ont marqué l’histoire de la musique et constituent des dates majeures.

Avec la Discothèque Idéale, vous (re)découvrez des enregistrements mythiques, tout en construisant votre culture musicale.

Les albums

69,99 €

Country - Paru le 21 septembre 2018 | Capitol Records Nashville

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Plus de huit heures et demie de musique ! Bobbie Gentry méritait bien une célébration aussi maousse, même si sa gloire dura à peine plus d’une décennie. Retirée des affaires au profit d’un anonymat total depuis le début des années 80, cette grande voix des sixties et des seventies est ici luxueusement compilée. Sur 8 disques sont répartis 177 titres : ses six albums studio pour le label Capitol (Ode to Billie Joe de 1967, The Delta Sweete et Local Gentry de 1968, Touch ‘Em With Love de 1969, Fancy de 1970 et Patchwork de 1971), son disque en duo avec Glen Campbell paru en 1968 et – les fans font s’évanouir – plus de 70 inédits mêlant prises alternatives, démos, live à la BBC et raretés en tous genres ! Derrière le mystère de sa retraite prématurée et de ce culte qui ne cessera ne grandir au fil des années, restent ces chansons qu’elle signa de sa main. Bobbie Gentry n’était pas une simple chanteuse mêlant country, folk et pop comme tant d’autres de sa génération. C’est elle seule, au début de sa vingtaine, qui écrira les tubesques Mornin' Glory, Fancy, Okolona River Bottom Band, Chickasaw County Child ou encore le plus célèbre d’entre tous, repris par la terre entière, Ode to Billie Joe, fascinante histoire du suicide mystérieux du jeune Billie Joe McAllister ayant sauté du Tallahatchie Bridge. En France, Joe Dassin chamboulera l’intrigue : Billie Joe s’appelle Marie-Jeanne et le Tallahatchie Bridge devient le pont de la Garonne…Il y a une classe, un lâcher-prise et une sensualité renversante dans la voix de Bobbie Gentry. Il y a aussi ces arrangements luxuriants et cet instrumentarium en phase avec ce chant, tantôt des cordes lounge un brin kitsch mais tellement classe, tantôt une simple guitare épousant les cambrures de sa voix. Bobbie Gentry n’est jamais totalement country, totalement pop, totalement soul ou totalement folk. Elle est Bobbie Gentry. Point. © Marc Zisman/Qobuz
63,99 €
55,99 €

Punk - New Wave - Paru le 24 novembre 2017 | Rhino - Warner Records

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
La règle du jeu était certes claire dès leur premier album, les Ramones réussissent, avec le troisième épisode de leur saga binaire, à se surpasser. Et même à affiner leur art ! Une fois de plus, avec cette Rocket To Russia tirée le 4 novembre 1977 en pleine guerre froide, tout est question de symphonie en trois accords, d'histoires jouissivement crétines 100% ado et surtout de ramener fièrement le rock'n'roll là où il vit le jour : dans un garage ! Mais les refrains de Sheena Is A Punk Rocker ou Teenage Lobotomy sont imparables d'efficacité dans leur relecture du patrimoine rock’n’roll, pop bubblegum et surf. Et même lorsqu’ils revisitent le cultissime Surfin’ Bird des Trashmen ou Do You Wanna Dance? popularisé par Cliff Richard, les Beach Boys et même Bette Midler, nos délinquants punk du Queens font du rock sauvage et poil à gratter comme personne ! Cette édition célébrant les quarante ans de ce sublime attentat sonore propose deux mixes de l’album : celui de l’album original et un nouveau baptisé Tracking Mix signé Ed Stasium, ingénieur du son de la version de départ. Elle comprend également 24 titres rares ou inédits, des démos, des versions alternatives et des faces B. Enfin, cerise sur le gâteau, un pétaradant live inédit des (faux) frères Ramones enregistré le 19 décembre 1977 à l’Apollo Centre de Glasgow en Ecosse. © MZ/Qobuz
125,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1996 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
Ce coffret de l'intégrale de la musique de chambre, c'est un peu ce qu'on a fait de mieux à une certaine époque dans les "grandes" maisons de disques. Vous y retrouverez le Beaux Arts Trio mais aussi des petits trésors comme par exemple le Quintette avec le si négligé Werner Haas, beaucoup de collaborations avec György Sebök et... l'un des plus beaux enregistrements réalisés des deux sonates pour violoncelle et piano de Brahms avec Starker et Sebök. Un coffret indispensable.
105,99 €
91,99 €

Piano solo - Paru le 11 septembre 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Discothèque Idéale Qobuz
Oubliez les fantasmes déversés sur cet immense musicien ! Gould était visionnaire quant à la relation d'un artiste avec son public et son époque. S'il avait connu Facebook, ou Twitter, gageons qu'il s'en serait assez bien servi. Une intégrale permet toujours de surprendre ses souvenirs. Et quand elle est réalisée, remastérisée et éditée avec un tel soin, il faut saluer le travail des équipes techniques de Sony Classical sous la direction de Michael Stegemann pour un corpus dont dès l'origine la qualité d'enregistrement et de montage était assez inégale – c’est le moins qu'on puisse dire – et dont ils ont tiré de toute évidence le meilleur. Dans cette intégrale phénoménale de tous les enregistrements de cette icône de la musique classique au XXe siècle (figure tutélaire de l’écurie Columbia/CBS), vous trouverez vraiment tout. Bien sûr tous ses Bach. On peut d’ailleurs se demander ce qu'il reste de Gould en dehors de ses gravures dédiées à l'œuvre de J. S. Bach. Ses incursions dans le répertoire classique et romantique (Mozart, Haydn, Beethoven, Schumann, Brahms) sont souvent discutées, parfois même rejetées. C'est sans doute là la marque du véritable artiste, d'une personnalité musicale inépuisable, qui, dès lors que ses doigts touchaient le clavier, et son esprit (l'un des plus clairvoyants et intelligents de son époque) analysait les partitions de ces maîtres tant vénérées, rayonnait, irradiait, presque malgré nous. En dépit de sonorités totalement différentes, et d'une conception du son presque contraire à la sienne, on pourrait presque le rapprocher d’un Claudio Arrau. Glenn Gould, c'est un univers. C'est un son. Et ses chemins de traverse le confirment. Qui, dans les années 1960 et 1970, aurait pris la peine, et le temps, de défendre les œuvres pour piano de Sibelius ? ou de Bizet ? ou de Hindemith ? Cette somme complétissime est avant tout celle d’un créateur. © Qobuz
71,99 €

Bandes originales de films - Paru le 24 novembre 2009 | Larghetto

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
40 Bandes Originales composées et dirigées par Vladimir Cosma : "Alexandre le bienheureux", "Clérambard", "La Gloire de mon père", "Le Chateau de ma mère", "Les Aventures de Rabbi Jacob", "Levy et Goliath", "Diva", "La Boum", "Le Jaguar", "Le Placard"...
105,99 €
91,99 €

Soul/Funk/R&B - Paru le 21 août 2015 | Epic - Legacy

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Reissue
Coffret monumental de 23 disques, le bien nommé The RCA Victor and T-Neck Album Masters (1959-1983) retrace l’évolution musicale du gang Isley. De leurs débuts dans le doo-wop et le gospel dans les années 1950 jusqu’à leurs tubes funky à souhait, ce coffret met en valeur les titres composés (à l’exception des reprises), arrangés, interprétés et produits par le groupe. Une anthologie définitive, masterisée à partir des bandes analogiques originales. La plupart des albums ici réunis contiennent des bonus (plus de 80 titres rares et inédits !). The RCA Victor and T-Neck Album Masters (1959-1983) propose également, pour la première fois dans son intégralité, le célèbre et introuvable album du groupe : Wild In Woodstock: The Isley Brothers Live At Bearsville Sound Studio 1980. Conçu dans un premier temps comme un double live (avec des cris du public ajoutés au mixage final), cette performance récemment restaurée offre un regard immersif et inédit sur un chapitre crucial de l’histoire des Isley Brothers, un moment charnière de la fusion du rock et du funk dans une époque rythmée par le son de leurs chansons. © CM/Qobuz
83,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1973 | Decca Music Group Ltd.

Livret Distinctions Diapason d'or - Discothèque Idéale Qobuz
Les éditions 1966 et 1967 du Festival de Bayreuth resteront sans doute dans les annales de la Colline Sacrée : cette année-là, Böhm dynamite littéralement un orchestre et des chanteurs chauffés à blanc, qui ne perdent pas de vue une seule seconde le souffle épique sans lequel le Ring n'est plus vraiment le Ring. Ici, aucun problème : Windgassen, Nilsson, Adam, Rysanek, King et tous les autres ne laissent aucun répit à un auditeur qui n'écoutera plus jamais Wagner de la même façon...
79,99 €
67,99 €

Soul - Paru le 1 juin 2015 | Rhino Atlantic

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Tout est dans le titre de ce coffret magique : The Complete Studio Albums Collection. Tout ce que le plus grand chanteur de soul de tous les temps a capté en studio pour le compte du label Atlantic durant sa malheureusement très courte carrière. Et plus précisément dix albums (dont certains sont posthumes) : Pain In My Heart (1964), The Great Otis Redding Sings Soul Ballads (1965), Otis Blue: Otis Redding Sings Soul (1965), The Soul Album (1966), Complete & Unbelievable: The Otis Redding Dictionary Of Soul (1966), King And Queen (1967, avec Carla Thomas), The Dock Of The Bay (1968), The Immortal Otis Redding (1968), Love Man (1969) et Tell The Truth (1970). La voix d’Otis Redding n’aura résonné que 26 années… Lorsque l’avion personnel du chanteur s’écrase dans un lac du Wisconsin le 10 décembre 1967, il n’aura guère eu le temps d’enregistrer des tonnes de pépites. Juste assez cela dit pour graver son nom au sommet du panthéon du genre. Quelle voix ! Quelle énergie ! Quelle palette de sensations ! Un coffret de 115 titres enfin disponible en Hi-Res et que chaque discothèque idéale digne de ce nom doit posséder. © MD/Qobuz
69,99 €

Symphonies - Paru le 1 janvier 2010 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Concertgebouw Orchestra - New York Philharmonic Orchestra - Wiener Philharmoniker - Leonard Bernstein, direction
111,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1996 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Une intégrale d'une parfaite cohérence depuis les oeuvres de jeunesse jusqu'aux métaphysiques quatuors de la maturité. La beauté instrumentale des Italiens, merveilleusement captée par les techniciens de PHILIPS, ajoute encore au plaisir d'une vision très inspirée. Il se dégage de l'interprétation du Quartetto Italiano un climat de ferveur et de fraternité si proche des idéaux beethovéniens que cette intégrale s'impose naturellement au sommet d'une discographie pourtant bien riche. Ce corpus, si indispensable à tout mélomane qui se respecte, trouve ici une réalisation complètement aboutie. FH
55,99 €

Variété francophone - Paru le 24 septembre 2012 | WM France

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
55,99 €

Classique - Paru le 9 août 2010 | Warner Classics

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Les gravures que réalisa le Suisse Edwin Fischer au cours des années 1930 (Le Clavier bien Tempéré & Concertos de Bach, Impromptus de Schubert, Concertos de Mozart) demeurent des témoignages essentiels d'un des musiciens les plus admirés du XXe siècle. Indispensable à tout mélomane.
55,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Decca Music Group Ltd.

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Ce cycle d'ouvertures et de symphonies furent enregistrés pour Philips entre 1965 et 1972, à l'âge d'or du London Symphony Orchestra qui excelle dans ce répertoire. La direction de Witold Rowicki, fluide, transparente et sobre, enrobe de couleur bohémienne toute la poésie de ces pages. Très belle interprétation qui vient compléter l’approche incontournable (pour d’autres raisons) de Karel Ancerl avec la Philharmonie tchèque, et qui doit entrer dans une discothèque idéale.
63,99 €

Classique - Paru le 8 octobre 2009 | Ricercar

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2008 | Melodiya

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
55,99 €

Classique - Paru le 25 novembre 2005 | Warner Classics

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Étonnante et complète réussite que cette intégrale des Noces de Figaro de Mozart par Riccardo Muti à Vienne en 1987. Elle réunit une distribution presque idéale (Thomas Allen, Margaret Price, Jorma Hynninen), qui se signale par son homogénéité. Les ensembles sont incroyables de pureté, de dynamisme (Acte II), et la direction de Muti est exemplaire de vivacité, d'élan et de poésie. Magnifique. Irrésistible !
55,99 €

Classique - Paru le 2 septembre 2002 | Warner Classics

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Soutenue par la direction puissante et ardente de Carlo Maria Giulini dans la flamme de sa jeunesse (Ouverture, scène du Commandore), cette interprétation de Don Giovanni demeure l'une des plus passionnantes de la discographie. Le chant et l'intelligence d'Elisabeth Schwarzkopf sont à leur zénith, le Leporello de Taddei est un équilibre entre raffinement et bouffonnerie, le Don Giovanni de Wächter est aussi nonchalant qu'ardent. Bref, une version ... incontournable !
83,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Entre 1964 et 1970, le Quatuor Weller réalisa pour Decca des enregistrements d'une poésie incomparable et d'une finesse instrumentale enthousiasmantes. Ces sessions Haydn, Beethoven, Brahms, sans oublier la merveilleuse (et célèbre!) gravure du Quintette de Schubert, offrent une sorte d'idéal classique, entre lumière apollinienne, perfection de l'architecture et charme sonore authentiquement viennois, dans la droite ligne des Quatuor Barylli ou l'extraordinaire Wiener Konzerthaus Quartet (Schubert). Des perles à thésauriser !
55,99 €

Country - Paru le 1 janvier 2003 | American Recordings

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Une somme ! Un monument ! Témoignage palpitant des dernières années de la carrière de l’Homme en Noir, ce coffret de cinq disques paru le 25 novembre 2003 propose quatre disques d’enregistrements totalement inédits. Les trois premiers réunissent des prises alternatives des quatre albums enregistrés par Cash pour American Recordings, le label de Rick Rubin. Le quatrième disque est exclusivement composé de gospels tirés du livre de cantiques de la mère de Johnny Cash enregistré à l’époque d’American III: Solitary Man. Quant au cinquième disque, il pioche dans les albums déjà parus. Tout sauf une vaine compilation de reliques inutiles, ce génial et riche coffret était à l’origine destiné à célébrer les dix ans de la collaboration entre l’Homme en Noir et Rubin : l’intéressé décèdera le 12 septembre 2003, quelques jours avant de recevoir le mix final…
55,99 €

Classique - Paru le 1 mars 1998 | Warner Classics

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Faut-il encore dire ce que la musique française doit à Michel Plasson ? A la tête de son Orchestre du Capitole de Toulouse qu'il a hissé au rang des meilleurs, il laisse une quantité d'enregistrements qui ont aujourd'hui valeur de référence, comme cette version de Roméo et Juliette de Gounod avec une distribution superbe. Roberto Alagna, José van Dam, autant de moments précieusement conservés par le disque et sous la direction exaltée et raffinée d'un de nos très grands chefs français. FH