Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD20,49 CHF

Rap - Paru le 26 avril 2019 | Top Dawg Entertainment - Interscope Records

Livret
« Il est crédité partout parce que j’écris les paroles, je fais tout et lui va écouter et dire “Enlève ça. Coupe ce passage. Là, c’est trop long.” Il fait quasiment tous mes ad-libs et mes placements, ce genre de trucs. » Grand absent de ce CrasH Talk, le pote du label T.D.E Kendrick Lamar reste aux premières loges. Qualitatif plus que quantitatif, ce cinquième opus arrive après les mises en bière de Mac Miller et Nipsey Hussle. Respect oblige, Q a décalé. Un contexte mortifère qui n’aura pas atteint sa verve. Le schoolboy de LA s’entoure de YG, Travis Scott (Chopstix), Ty Dolla $ign, 21 Savage (Floating), Kid Cudi (Dangerous) et Lil Baby (Water) pour rendre une des meilleures copies de début 2019. Mais en témoigne Gang Gang, le creepy 5200 ou encore CrasH, le gangsta repenti marque autant de points en solo. Aux mains de Boi-1da, CrasH Talk glisse tout schuss entre trap sous abus de basse (Die Wit Em), R&B (Lies) et dégradés old school (CrasH et son sample de DJ Premier). Excellent. © Charlotte Saintoin/Qobuz
HI-RES34,49 CHF
CD24,49 CHF

Rap - Paru le 8 juillet 2016 | Schoolboy Q

Hi-Res Livret
Alors qu’Oxymoron avait déjà secoué les foules en 2014, ScHoolboy Q remet ça avec Blank Face LP et s’impose comme l’un des rappeurs les plus sérieux du moment. Après les réussites de Compton (Dr. Dre) ou de To Pimp A Butterfly (Kendrick Lamar), ScHoolboy Q surfe sur la tendance que tendent à instaurer les rappeurs angelinos : beaucoup de featurings et un retour au gangsta rap. Pourtant, le MC nous livre ici un opus qui prend des airs de nouvelle. La structure de Blank Face LP a été rondement bien pensée et chaque chanson prend la forme de chapitre racontant une histoire, décrivant un portrait… Anderson .Paak, Tyler The Creator, Kendrick Lamar, Kanye West… Difficile de faire plus complet et plus efficace. Tous les grands du moment ont répondu présents pour l’appel du Q. La couleur des productions varie d’une chanson à l’autre, allant de la soul (Lord Have Mercy) à de la trap plutôt énervée (THat Part). Rien n’est à mettre de côté sur ce Blank Face LP et ses 17 compositions méritent plusieurs écoutes. Los Angeles est décidemment particulièrement affûtée en termes de hip hop et ses rappeurs portent haut les couleurs de la pieuvre californienne. © AR/Qobuz
CD24,49 CHF

Rap - Paru le 1 janvier 2014 | Schoolboy Q

Depuis le début des années 2010, la galaxie hip hop américaine s’est copieusement enrichie de jeunes pousses, virtuoses du mic et samouraïs de la punchline. De Danny Brown à Chance The Rapper en passant par Vic Mensa, Bishop Nehru, A$AP Rocky ou bien encore Earl Sweatshirt, pour n’en citer que quelques-uns, le genre impose des voix originales et qui dureront… Schoolboy Q est de cette race de nouveaux terroristes au flow assassin, digne héritier de celui de son idole Nas. Né Quincy Matthew Hanley le 26 octobre 1986 à Wiesbaden (son père, militaire, est alors en poste en Allemagne dans une base américaine), Q avait sorti, en 2011, Setbacks, un premier album en indépendant sous le label TDE (Top Dawg Entertainement). Le rappeur du collectif Black Hippy (Ab-Soul, Jay Rock, Kendrick Lamar) livrait alors quinze titres dévoilant ainsi au grand jour ce flow enfumé et cet univers sombre bien à lui. Le buzz se précise et les fans se ruent sur l’album. Suit Habits & Contradictions qui squatte avec insolence le top des chroniques des blogs américains et français. Qualité des sons, originalité et sincérité des textes font de ce deuxième épisode l’un des albums hip hop incontournables de 2012. L’année suivante, Schoolboy Q suit les pas de Kendrick Lamar et intègre le label Interscope pour publier aujourd’hui Oxymoron, un cran bien au-dessus de ses deux précédentes livraisons. Avec quelques featurings cinq étoiles (Jay Rock, Kendrick Lamar, 2 Chainz, Kurupt, Raekwon ou bien encore Pharrell Williams) et un alliage subtil de saveurs un poil old school et de sons bien actuels, Schoolboy Q fait de cette cuvée 2014, un grand cru à boire au plus vite… Cette Deluxe Edition contient trois titres supplémentaires. © MD/Qobuz
CD12,00 CHF

Rap - Paru le 11 janvier 2011 | Top Dawg Entertainment - ScHoolboy Q

CD20,49 CHF

Rap - Paru le 1 janvier 2014 | Schoolboy Q

Depuis le début des années 2010, la galaxie hip hop américaine s’est copieusement enrichie de jeunes pousses, virtuoses du mic et samouraïs de la punchline. De Danny Brown à Chance The Rapper en passant par Vic Mensa, Bishop Nehru, A$AP Rocky ou bien encore Earl Sweatshirt, pour n’en citer que quelques-uns, le genre impose des voix originales et qui dureront… Schoolboy Q est de cette race de nouveaux terroristes au flow assassin, digne héritier de celui de son idole Nas. Né Quincy Matthew Hanley le 26 octobre 1986 à Wiesbaden (son père, militaire, est alors en poste en Allemagne dans une base américaine), Q avait sorti, en 2011, Setbacks, un premier album en indépendant sous le label TDE (Top Dawg Entertainement). Le rappeur du collectif Black Hippy (Ab-Soul, Jay Rock, Kendrick Lamar) livrait alors quinze titres dévoilant ainsi au grand jour ce flow enfumé et cet univers sombre bien à lui. Le buzz se précise et les fans se ruent sur l’album. Suit Habits & Contradictions qui squatte avec insolence le top des chroniques des blogs américains et français. Qualité des sons, originalité et sincérité des textes font de ce deuxième épisode l’un des albums hip hop incontournables de 2012. L’année suivante, Schoolboy Q suit les pas de Kendrick Lamar et intègre le label Interscope pour publier aujourd’hui Oxymoron, un cran bien au-dessus de ses deux précédentes livraisons. Avec quelques featurings cinq étoiles (Jay Rock, Kendrick Lamar, 2 Chainz, Kurupt, Raekwon ou bien encore Pharrell Williams) et un alliage subtil de saveurs un poil old school et de sons bien actuels, Schoolboy Q fait de cette cuvée 2014, un grand cru à boire au plus vite… © MD/Qobuz
CD14,39 CHF

Rap - Paru le 23 juillet 2013 | Dundridge Entertainment - Unlimited Business

CD24,49 CHF

Rap - Paru le 8 juillet 2016 | Schoolboy Q

Livret
Alors qu’Oxymoron avait déjà secoué les foules en 2014, ScHoolboy Q remet ça avec Blank Face LP et s’impose comme l’un des rappeurs les plus sérieux du moment. Après les réussites de Compton (Dr. Dre) ou de To Pimp A Butterfly (Kendrick Lamar), ScHoolboy Q surfe sur la tendance que tendent à instaurer les rappeurs angelinos : beaucoup de featurings et un retour au gangsta rap. Pourtant, le MC nous livre ici un opus qui prend des airs de nouvelle. La structure de Blank Face LP a été rondement bien pensée et chaque chanson prend la forme de chapitre racontant une histoire, décrivant un portrait… Anderson .Paak, Tyler The Creator, Kendrick Lamar, Kanye West… Difficile de faire plus complet et plus efficace. Tous les grands du moment ont répondu présents pour l’appel du Q. La couleur des productions varie d’une chanson à l’autre, allant de la soul (Lord Have Mercy) à de la trap plutôt énervée (THat Part). Rien n’est à mettre de côté sur ce Blank Face LP et ses 17 compositions méritent plusieurs écoutes. Los Angeles est décidemment particulièrement affûtée en termes de hip hop et ses rappeurs portent haut les couleurs de la pieuvre californienne. © AR/Qobuz
CD12,79 CHF

Rap - Paru le 6 avril 2015 | Dundridge Entertainment - Unlimited Business

CD2,99 CHF

Rap - Paru le 16 juillet 2016 | Schoolboy Q

CD12,79 CHF

Rap - Paru le 15 septembre 2014 | Dundridge Entertainment - Unlimited Business

HI-RES2,99 CHF
CD2,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 20 juillet 2020 | Parlophone UK

Hi-Res
CD1,50 CHF

Rap - Paru le 11 octobre 2011 | Top Dawg Entertainment

CD1,99 CHF

Rap - Paru le 16 avril 2013 | Interscope

CD15,99 CHF

Rap - Paru le 11 octobre 2011 | Top Dawg Entertainment

CD2,99 CHF

Rap - Paru le 5 avril 2016 | Schoolboy Q

L'interprète

Schoolboy Q dans le magazine