Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD12,79 CHF

Électronique - Paru le 11 juin 2007 | Ed Banger Records

Distinctions Victoire de la musique - Discothèque Idéale Qobuz
Le premier album de Justice fut sans nul doute l’un des plus attendus dans l’industrie du disque dans l’année 2007. Les deux jeunes Frenchies ont tellement marqué le monde des DJ à coups de remixes insolents mais terriblement efficaces, que cet album à l’emblème chrétien a pris des airs de bénédiction dans le domaine électronique. La galette, noire et baroque, annonce une douceur sombre et un son mystique. Le bal des ténèbres s’ouvre sur un « Genesis » terrifiant au son funk house, l’influence de leurs confrères Daft Punk y est légèrement percevable. Du piano, des tirs d’armes spatiales… Bienvenue sur la planète Justice. « Let There Be Light » reprend le flambeau avec ses percussions acides, un son quelque peu rétro qui ressemble à une musique de film d’horreur en version accélérée. Surgit alors le terrible « D.A.N.C.E. » comme un Ovni dansant sur la bande-son avec ses petites voix enfantines qui nous somment de danser. « Waters of Nazareth », plus sombre, a des sonorités quasi-religieuses. Ce façonnage électro-mystique ne représente-t-il pas l’avènement d’un disco moderne ? Percutant, magnifiquement abouti, † (Cross) enchaîne les petites bombes brassant disco, funk, house et même pop (« DVNO », « Stress » dont les samples croisent Une Nuit sur le mont chauve version disco et Devo) et joue avec les nerfs de ses auditeurs avec des syncopes à profusion. « Onne Minute to Midnight » est une battaille entre Jean-Michel Jarre et John Carpenter (décrite par Xavier de Rosnay comme une « symphonie pour synthétiseur ») et clôture l’album de façon grandiose. Un disque qui n’arrivera pas à décevoir les fans des remixes de la première heure du duo Justice. © ©Copyright Music Story Antoine Girard 2017
HI-RES23,99 CHF
CD15,99 CHF

Électronique - Paru le 24 août 2018 | Genesis

Hi-Res Distinctions Grammy Awards
Album live ou véritable album studio ? Woman Worldwide se situe finalement pile entre les deux, synthèse d’une tournée mondiale monstrueuse d’un an et de la minutie du duo français. Tout part de leur troisième album Woman de 2016, qui a donné lieu à la création de l’un des plus impressionnants live show de l’année suivante, et donc d’une version live du disque. Pourtant – et c’est leur habitude –, Xavier de Rosnay et Gaspard Augé ne se sont pas contentés de revisiter uniquement Woman : ils ont également pioché dans leurs deux précédents opus (Cross et Audio Video Disco) pour en faire un grand mash-up survitaminé. Mais pour le duo, sortir simplement un enregistrement du concert ne leur suffisait pas. Leur label Ed Banger précise : « Après une année de tests, de performance, d'affinages et d'enregistrements sur la route, ils sont retournés au studio à Paris pour leur donner la finition que la performance live ne permet pas toujours. » De prime abord, le résultat paraît énorme : on navigue à toute vitesse dans les dix années d’œuvres justiciennes avec une puissance encore jamais atteinte par les Français. Ça tremble, ça monte, ça explose, sans jamais vraiment redescendre (jusqu’à l’overdose ?). Mais à la réécoute, le travail de remix, de mélange et d’arrangement est si méticuleux que l’on comprend pourquoi ils ont fait le choix de présenter ce disque comme un véritable album studio de l’un des plus talentueux duos électroniques de la planète. Un seul regret néanmoins, qu’aucun morceau exclusif ne soit inclus ; cela aurait pu alléger la peine de l’attente jusqu’au prochain disque. © Sylvain Di Cristo / Qobuz
CD12,79 CHF

Électronique - Paru le 24 novembre 2008 | Ed Banger Records

Distinctions Sélection Disques de l'année Les Inrocks
Album live du groupe / Justice
HI-RES23,99 CHF
CD15,99 CHF

Électronique - Paru le 18 novembre 2016 | Genesis

Hi-Res
Justice a le mérite d’avoir créé un son, le sien, dès son premier single Never Be Alone paru en 2003. Un univers électro rétro survitaminé qui avait le mérite de ne ressembler à aucun autre. En treize ans d’existence, le duo composé de Gaspard Augé et Xavier de Rosnay a surtout pris son temps, ne publiant que deux albums studio, † en 2007 et Audio Video Disco quatre ans plus tard… Avec Woman qui parait en novembre 2016, Justice semble avoir arrondi les angles et privilégié le groove et la mélodie au détriment des uppercuts rythmiques et des compositions oppressantes. Mais quel groove ! Entre synth pop, disco vintage et funk grandiloquent, le tandem parisien maitrise son sujet avec un but unique : faire bouger les corps ! Et ils bougent ! Que les compositions soient instrumentales (Alakazam ! ou Heavy Metal) ou portées par des voix (Fire, Safe And Sound ou Randy), chaque titre de Woman est une invitation au dancefllor pure. Enfin, Justice possède aussi ce don de rendre sa musique cinématographique au possible. Belle preuve de cela avec Close Call qui referme l’album sous la forme d’une étonnante mini-symphonie montant crescendo et évoquant les bidouillages électroniques seventies de François de Roubaix ou Jean-Jacques Perrey… Enfin, sur la liste des invités de ce Woman, on croise les noms de Morgan Phalen de Diamond Nights, de Romuald Lauverjon, de Johnny Blake de Zoot Woman et du London Contemporary Orchestra. Au bout du compte, Justice étoffe son art, épaissit son style, bref, Justice grandit ! © CM/Qobuz
CD12,79 CHF

Électronique - Paru le 24 octobre 2011 | Ed Banger Records

Audio, Video, Disco, sorti quatre ans après un premier album classique, présente les charmes du rock progressif, de la pop metal et la grosse batterie des années 80, qui sont les références principales du son général. Mais ce sont des chansons solides, des chants oniriques résonnant sous une batterie croustillante et des synthétiseurs disco, qui font l'essence de l'album. Les guitares sont plus présentes que jamais sur "Brianvision" avec des riffs à la Phil Manzanera. "New Lands" rappelle the Cars à l'apogée de leur gloire new wave. Et pour que les dancefloors ne restent pas sur leur faim, ils ont mis des bonnes rythmiques sur les singles "Civilization", la chanson-titre, et le terrible "Helix". © David Jeffries /TiVo
CD12,79 CHF

Électronique - Paru le 6 mai 2013 | Ed Banger Records

Non, non et non ! L’electro ne se passe pas QUE dans la chambre de 4m² de ceux qui la font ou sur un dancefloor transpirant. Les stades et autres salles de concert XXL peuvent aussi électriser les clubbers. La preuve avec ce nouveau live de Justice (le second après A Cross The Universe paru en 2008), impeccable et puissant compte-rendu sonore des orgies d’électricité orchestrées par Xavier de Rosnay et Gaspard Augé.
CD4,79 CHF

Électronique - Paru le 30 avril 2007 | Ed Banger Records

CD4,79 CHF

Électronique - Paru le 30 janvier 2012 | Ed Banger Records

CD3,19 CHF

Électronique - Paru le 26 septembre 2011 | Ed Banger Records

CD1,59 CHF

Électronique - Paru le 4 avril 2011 | Ed Banger Records - Because Music

Depuis la sortie de Cross en 2007 qui a retourné la planète électro, l’attente de voir venir une nouvelle galette de Justice est à son paroxysme. C’est là qu’intervient le nouveau single Civilisation. Vous avez surement déjà entendu ce morceau, bande son de la nouvelle campagne de la marque à trois bandes réalisée par Romain Gavras, inséparable du duo. Tout ça sent décidément très bon !
HI-RES2,99 CHF
CD2,09 CHF

Électronique - Paru le 7 mai 2018 | Genesis

Hi-Res
CD4,79 CHF

Électronique - Paru le 25 juin 2012 | Ed Banger Records

Ce nouvel EP conclut la collection "Audio, Video, Disco.". New Lands témoigne d'une grande minutie, au travers de ses immédiates sonorités très rock, d'une voix à mi-chemin entre douceur et virilité, et surtout d'une batterie survitaminée ponctuée de riffs chaleureux. DJ Falcon (ou Falcon tout court pour les intimes), référence en house music et notamment co-auteur des cultissimes Together et So Much Love to Give signe ici un remix très ambiancé qui débute comme une berceuse, allégé de couplets, très agréable à écouter.
CD4,79 CHF

Électronique - Paru le 26 novembre 2007 | Ed Banger Records

Électronique - Paru le 14 septembre 2016 | Genesis

Téléchargement indisponible
CD4,79 CHF

Électronique - Paru le 29 octobre 2007 | Ed Banger Records

CD4,79 CHF

Électronique - Paru le 7 janvier 2013 | Ed Banger Records

HI-RES2,99 CHF
CD2,09 CHF

Électronique - Paru le 21 juillet 2017 | Genesis

Hi-Res

Électronique - Paru le 18 novembre 2016 | Genesis

Téléchargement indisponible
CD4,79 CHF

Électronique - Paru le 6 juin 2011 | Ed Banger Records

CD10,99 CHF

Divers - Paru le 1 septembre 2020 | Soundmass

L'interprète

Justice dans le magazine
  • Ed Banger dans les cordes
    Ed Banger dans les cordes Justice, Cassius, Breakbot et tout le label Ed Banger revisité par l'Orchestre Lamoureux dirigé par Thomas Roussel. Classe et classique !
  • 10 ans de Justice
    10 ans de Justice Avec "Woman Woldwide", Xavier de Rosnay et Gaspard Augé signent un grand mash-up survitaminé live et studio...
  • Justice pour tous !
    Justice pour tous ! Le 18 novembre, Gaspard Augé et Xavier de Rosnay sortent leur 3e album studio...
  • Justice rendue public
    Justice rendue public Un nouvel album live pour Xavier de Rosnay et Gaspard Augé...
  • Retour à la Justice
    Retour à la Justice Gaspard Augé et Xavier de Rosnay rendent enfin leur seconde copie intitulée Audio, Video, Disco...
  • Justice, deuxième acte
    Justice, deuxième acte Quatre ans après la sortie de son premier album, le duo électro français Justice revient à la rentrée avec un nouvel opus baptisé...
  • Voir Jamaica en concert, No Problem !
    Voir Jamaica en concert, No Problem ! Le tandem Jamaica vient de publier un nouvel album intitulé No Problem. Du reggae ? Non, du rock electro bien trempé qui résonnera un peu partout en France à partir du 11 septembre au festival de S...
  • Le Rock (en Seine) dans tous ses états
    Le Rock (en Seine) dans tous ses états Deux jours de folie rock, pop, electro, hip-hop les 28 et 29 août à Saint-Cloud avec l’alléchante livraison de Rock en Seine : Amy Winehouse, Justice, The Roots, R.E.M., Tricky, Kate Nash, etc.
  • Justice à 2 vitesses
    Justice à 2 vitesses Si vous êtes encore sous le choc de la vidéo de Stress de Justice (cf. notre vidéo du jour du 14 mai 2008), qu’elle vous ai dégoutée, enthousiasmée ou laissée complètement froid, d’autres ont saisi...