Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Goldfrapp

Pionnier de la scène electro/trip-hop, Goldfrapp est né d'une rencontre : celle de Will Gregory et Alison Goldfrapp. Lui est le fils d'une actrice et d'un chanteur de chour d'opéra. Il fait des études de musique classique à l'université de York avant de jouer pour Tears For Fear, Peter Gabriel, les Cure ou bien encore Portishead. Il y puise des influences trip-hop qui ne se démentiront jamais par la suite. Elle a grandi dans une campagne anglaise puritaine et conservatrice qu'elle quitte pour les grandes villes puis fait ses débuts en musique en Belgique où elle étudie la musique (c'est là qu'elle en découvre la facette électronique) mais aussi les arts plastiques. Alison Goldfrapp aussi touche de près au trip-hop en chantant pour Tricky, avec qui elle enregistre quelques titres et donne un certain nombre de concerts. Elle explore aussi l'électro aux côtés d'Orbital.




Le coup de foudre artistique a lieu à la fin des années 90. Alison a besoin de morceaux à chanter. Will souhaite donner une voix à ses compositions. Fort des expériences individuelles de chacun, le duo se forme pour ne plus se quitter. Alison et Will cheminent sur les traces de Portishead, d'Ennio Morricone et de François de Roubaix, autant d'influences qui leur inspirent leur premier album : Felt Mountain, glacial et envoûtant, inauguré par le sifflement mythique de Lovely Head. La critique et le monde de l'électro adoptent alors Goldfrapp à l'unanimité.




Aguerri par une tournée qui n'a pas empêché l'écriture de nouveaux morceaux, le duo ne s'endort pas sur ses lauriers et explore un univers totalement différent de celui de Felt Mountain, beaucoup plus vitaminé, plus rythmé, plus pop : Black Cherry est né, quitte à déplaire aux fans de la première heure. Mais si certains sont déroutés, beaucoup sont séduits, et le single Train est un grand succès. Supernature (sorti en 2005) est d'une autre tonalité encore et intègre à ses compositions des influences disco et glam rock dans un mélange inédit. En 2008, Seventh Tree., nettement plus acoustique, opère un retour au calme, mais aux sources également : les fans de Felt Mountain sont reconquis. Vient ensuite Head First qui se situe dans la même dynamique (assez 80's) que Supernature tout en faisant preuve d'un optimisme que Seventh Tree. laissait deviner.




En 2013, la créativité de Goldfrapp n'est toujours pas démentie : le duo revient avec Tales Of Us. Introspectif, l'album puise son inspiration dans le cinéma en général et le film noir en particulier. Une véritable poésie s'échappe des notes de cet opus intimiste et hallucinatoire qui marche aussi sur les traces de leur tout premier opus Felt Mountain. Comme un retour aux sources.
Lire plus

Discographie

41 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 2
1 sur 2

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums