Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Nils Frahm - Tripping with Nils Frahm

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Tripping with Nils Frahm

Nils Frahm

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

En décembre 2018, Nils Frahm est revenu pour quatre soirs au Funkhaus Berlin, l’ex-siège de la radio nationale est-allemande devenu un complexe de studios et de salles de concert. C’est ici qu’il avait composé son dernier album, l’acclamé All Melody, et ici aussi qu’il avait débuté une tournée de 180 dates pour le soutenir. “Il était temps de documenter mes concerts en images et en sons, explique Nils Frahm, de capturer un moment de cette période où mon équipe et moi enchaînions les concerts. Peut-être que ce soir est la nuit où tout se passera parfaitement. En général, il y a toujours quelque chose qui se passe mal durant un concert, mais en combinant nos moments préférés de quatre représentations, nous avons pu réaliser ce que j'ai essayé de faire pendant ces deux années de tournée : avoir tout bon !” Au programme de ce disque accompagné d’un film, un Nils Frahm inspiré en béret et t-shirt noir, qui rejoue une bonne moitié de l’album All Melody, et notamment le trippant Sunson, dont le break techno fait siffler les clubbeurs du public berlinois, avec l’addition de The Dane (qui figure sur All Encores) et un final tout en mélancolie avec Ode – Our Own Roof, extrait de la BO du film Victoria. © Smaël Bouaici/Qobuz

Plus d'informations

Tripping with Nils Frahm

Nils Frahm

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Enters
00:05:36

Nils Frahm, Composer, MainArtist

2020 Erased Tapes Records Ltd. 2020 Erased Tapes Records Ltd.

2
Sunson
00:11:05

Nils Frahm, Composer, MainArtist

2020 Erased Tapes Records Ltd. 2020 Erased Tapes Records Ltd.

3
Fundamental Values
00:14:18

Nils Frahm, Composer, MainArtist

2020 Erased Tapes Records Ltd. 2020 Erased Tapes Records Ltd.

4
My Friend the Forest
00:06:08

Nils Frahm, Composer, MainArtist

2020 Erased Tapes Records Ltd. 2020 Erased Tapes Records Ltd.

5
The Dane
00:03:41

Nils Frahm, Composer, MainArtist

2020 Erased Tapes Records Ltd. 2020 Erased Tapes Records Ltd.

6
All Melody
00:14:18

Nils Frahm, Composer, MainArtist

2020 Erased Tapes Records Ltd. 2020 Erased Tapes Records Ltd.

7
#2
00:10:45

Nils Frahm, Composer, MainArtist

2020 Erased Tapes Records Ltd. 2020 Erased Tapes Records Ltd.

8
Ode – Our Own Roof
00:10:03

Nils Frahm, Composer, MainArtist

2020 Erased Tapes Records Ltd. 2020 Erased Tapes Records Ltd.

Descriptif de l'album

En décembre 2018, Nils Frahm est revenu pour quatre soirs au Funkhaus Berlin, l’ex-siège de la radio nationale est-allemande devenu un complexe de studios et de salles de concert. C’est ici qu’il avait composé son dernier album, l’acclamé All Melody, et ici aussi qu’il avait débuté une tournée de 180 dates pour le soutenir. “Il était temps de documenter mes concerts en images et en sons, explique Nils Frahm, de capturer un moment de cette période où mon équipe et moi enchaînions les concerts. Peut-être que ce soir est la nuit où tout se passera parfaitement. En général, il y a toujours quelque chose qui se passe mal durant un concert, mais en combinant nos moments préférés de quatre représentations, nous avons pu réaliser ce que j'ai essayé de faire pendant ces deux années de tournée : avoir tout bon !” Au programme de ce disque accompagné d’un film, un Nils Frahm inspiré en béret et t-shirt noir, qui rejoue une bonne moitié de l’album All Melody, et notamment le trippant Sunson, dont le break techno fait siffler les clubbeurs du public berlinois, avec l’addition de The Dane (qui figure sur All Encores) et un final tout en mélancolie avec Ode – Our Own Roof, extrait de la BO du film Victoria. © Smaël Bouaici/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung (Steven Wilson Mix and Master)

Jethro Tull

What The Dead Men Say

Trivium

Magma

Gojira

Magma Gojira

Tres Hombres (Hi-Res Version)

ZZ Top

À découvrir également
Par Nils Frahm

O I End

Nils Frahm

O I End Nils Frahm

All Melody

Nils Frahm

All Melody Nils Frahm

Empty

Nils Frahm

Empty Nils Frahm

All Encores

Nils Frahm

All Encores Nils Frahm

Fundamental Values

Nils Frahm

Fundamental Values Nils Frahm

Playlists

Dans la même thématique...

Parallels: Shellac Reworks By Christian Löffler

Christian Löffler

Random Access Memories (Hi-Res Version)

Daft Punk

Mixing Colours

Roger Eno & Brian Eno

Mixing Colours Roger Eno & Brian Eno

Milchbar - Seaside Season 12

Blank & Jones

The Third Chimpanzee E.P.

Martin Gore

Les Grands Angles...
Un nouveau monde entre électro et classique

Ólafur Arnalds, Nils Frahm, Max Richter, Poppy Ackroyd, Peter Broderick, Joana Gama… Depuis quelques années, tous ces noms en vogue ont été regroupés sous la vaste et imprécise étiquette “néoclassique”. A dire vrai, cette “scène” ressemble plutôt à une bande hétéroclite d’artistes fureteurs qui mêlent instruments classiques et production électronique – avec une connexion assumée aux pionniers du minimalisme américain – régalant les sens et ouvrant des perspectives des deux côtés de leur spectre musical.

Daft Punk, plus rien à ajouter ?

Huit ans après “Random Access Memories”, qui transcendait le concept artistique lancé avec “Homework” en 1995, les Daft Punk ont dit stop. Comme s’il n’y avait plus de réinvention possible après ce dernier album, point d’orgue d’une carrière en forme de tribute à la pop culture des années 1970 et 1980.

Nils Frahm, le piano debout

Salué par les critiques de la musique classique comme par les amateurs d’expériences électroniques, le talent de Nils Frahm a mis tout le monde d’accord ces dix dernières années. Qu’il utilise un orgue d’église ou un synthétiseur flanqué de pédales d’effet, le pianiste allemand regarde toujours vers l’avant et c’est pour ça qu’il semble si séduisant.

Dans l'actualité...