Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Nick Cave & The Bad Seeds|Tender Prey (2010 Remastered Version)

Tender Prey (2010 Remastered Version)

Nick Cave & The Bad Seeds

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Lorsque Tender Prey parait en septembre 1988, Nick Cave est à un tournant de sa carrière. Et du statut d’icône punk lettrée, l’Australien bascule vers celui d’artiste total, aidé par sa participation au film Les Aîles du désir de Wim Wenders sorti un an plus tôt et par le début de la rédaction de son premier roman, Et l'âne vit l'ange (And the Ass Saw the Angel) publié en 1989. Ce cinquième album des Bad Seeds est surtout la première synthèse vraiment réussie de tous les fantasmes de leur charismatique leader. Enveloppé dans son paletot de dandy punk, le Cave joue à être la version trash de Tom Jones, Elvis Presley et Johnny Cash, alternant entre rock’n’roll vintage (Deanna) et ballade vénéneuse (Watching Alice) voire baroque et grandiloquente façon Scott Walker (The Mercy Seat que reprendra d’ailleurs Cash avant de mourir).

La tension des premiers disques solos de Nick Cave comme ceux de son précédent groupe, Birthday Party, est bien là, mais portée cette fois par des chansons d’un tout autre calibre. A ses côtés, les Bad Seeds d’alors réunissent les plus intéressants musiciens du moment : le vieux complice et compatriote Mick Harvey, les guitaristes Kid Congo et Blixa Bargeld, le pianiste Roland Wolf et le batteur Thomas Wylder. Tender Prey est fascinant dans sa façon de chahuter voire revisiter les canons du rock’n’roll et ses dérivés pour les embarquer dans une sorte de cabaret morbide et beau. Rarement le rock’n’roll n’avait frappé aussi fort contre les portes de l’enfer… © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Tender Prey (2010 Remastered Version)

Nick Cave & The Bad Seeds

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de CHF 14,16/mois

1
The Mercy Seat (2010 Remastered Version)
00:07:18

Gini Ball, Strings - Simon Heyworth, Masterer, MasteringEngineer - Flood, Engineer, Recorder - Nick Cave, Composer, Hammond Organ, Vocals - Chris Tombling, Strings - Blixa Bargeld, Guitar - Audrey Riley, Strings - Tony Cohen, Mixer, Engineer, Recorder - Thomas Wydler, Drums - Nick Cave & The Bad Seeds, Producer, MainArtist - Mick Harvey, Composer, Guitar, Piano, Vocals, Bass, Loops - Roland Wolf, Guitar

© 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company ℗ 1988 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company

2
Up Jumped the Devil (2010 Remastered Version)
00:05:16

Simon Heyworth, Masterer, MasteringEngineer - Flood, Engineer, Recorder - Nick Cave, Vocals - Blixa Bargeld, Guitar, Vocals - Kid Congo Powers, Guitar - Tony Cohen, Mixer, Engineer, Recorder - Thomas Wydler, Drums - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist - Mick Harvey, Vocals, Xylophone, Bass - Roland Wolf, Piano

© 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company ℗ 1988 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company

3
Deanna (2010 Remastered Version)
00:03:46

Simon Heyworth, Masterer, MasteringEngineer - Flood, Engineer, Recorder - Nick Cave, Composer, Hammond Organ, Vocals - Blixa Bargeld, Guitar - Kid Congo Powers, Guitar - Tony Cohen, Mixer, Engineer, Recorder - Nick Cave & The Bad Seeds, Producer, MainArtist - Mick Harvey, Drums, Guitar, Bass

© 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company ℗ 1988 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company

4
Watching Alice (2010 Remastered Version)
00:04:01

Simon Heyworth, Masterer, MasteringEngineer - Nick Cave, Piano, Vocals, Harmonica - Hugo Race, Guitar - Chris Thompson, Mixer, Engineer, Recorder - Thomas Wydler, Drums - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist - Mick Harvey, Bass

© 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company ℗ 1988 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company

5
Mercy (2010 Remastered Version)
00:06:22

Simon Heyworth, Masterer, MasteringEngineer - Nick Cave, Percussion, Vocals, Harmonica, Vibes - Blixa Bargeld, Guitar, Vocals - Kid Congo Powers, Guitar, Vocals - Hugo Race, Vocals - Chris Thompson, Engineer, Recorder - Tony Cohen, Mixer - Thomas Wydler, Drums - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist - Mick Harvey, Vocals, Bass - Roland Wolf, Piano

© 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company ℗ 1988 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company

6
City of Refuge (2010 Remastered Version)
00:04:48

Simon Heyworth, Masterer, MasteringEngineer - Flood, Engineer, Recorder - Nick Cave, Composer, Hammond Organ, Vocals, Harmonica - Blixa Bargeld, Guitar - Kid Congo Powers, Guitar - Tony Cohen, Mixer, Engineer, Recorder - Thomas Wydler, Drums - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist - Mick Harvey, Guitar, Percussion, Bass - Roland Wolf, Organ

© 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company ℗ 1988 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company

7
Slowly Goes the Night (2010 Remastered Version)
00:05:24

Simon Heyworth, Masterer, MasteringEngineer - Flood, Engineer, Recorder - Nick Cave, Hammond Organ, Vocals - Blixa Bargeld, Guitar - Tony Cohen, Mixer, Engineer, Recorder - Thomas Wydler, Drums - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist - Mick Harvey, Vocals, Xylophone, Bass - Roland Wolf, Organ, Piano - Ian Davis, Vocals

© 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company ℗ 1988 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company

8
Sunday's Slave (2010 Remastered Version) Explicit
00:03:41

Simon Heyworth, Masterer, MasteringEngineer - Flood, Engineer, Recorder - Nick Cave, Piano, Vocals - Blixa Bargeld, Guitar - Tony Cohen, Mixer, Engineer, Recorder - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist - Mick Harvey, Drums, Guitar, Bass

© 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company ℗ 1988 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company

9
Sugar Sugar Sugar (2010 Remastered Version) Explicit
00:05:01

Simon Heyworth, Masterer, MasteringEngineer - Flood, Engineer, Recorder - Nick Cave, Vocals - Kid Congo Powers, Guitar - Tony Cohen, Mixer, Engineer, Recorder - Thomas Wydler, Drums - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist - Mick Harvey, Guitar, Percussion, Bass - Roland Wolf, Piano

© 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company ℗ 1988 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company

10
New Morning (2010 Remastered Version)
00:03:46

Konitz, Composer - Simon Heyworth, Masterer, MasteringEngineer - Flood, Engineer, Recorder - Nick Cave, Piano, Tambourine, Vocals, Harmonica - Blixa Bargeld, Guitar, Vocals - Tony Cohen, Mixer, Engineer, Recorder - Nick Cave & The Bad Seeds, MainArtist - Mick Harvey, Drums, Guitar, Organ, Vocals, Bass

© 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company ℗ 1988 2010 Mute Records Ltd., a BMG Company

Descriptif de l'album

Lorsque Tender Prey parait en septembre 1988, Nick Cave est à un tournant de sa carrière. Et du statut d’icône punk lettrée, l’Australien bascule vers celui d’artiste total, aidé par sa participation au film Les Aîles du désir de Wim Wenders sorti un an plus tôt et par le début de la rédaction de son premier roman, Et l'âne vit l'ange (And the Ass Saw the Angel) publié en 1989. Ce cinquième album des Bad Seeds est surtout la première synthèse vraiment réussie de tous les fantasmes de leur charismatique leader. Enveloppé dans son paletot de dandy punk, le Cave joue à être la version trash de Tom Jones, Elvis Presley et Johnny Cash, alternant entre rock’n’roll vintage (Deanna) et ballade vénéneuse (Watching Alice) voire baroque et grandiloquente façon Scott Walker (The Mercy Seat que reprendra d’ailleurs Cash avant de mourir).

La tension des premiers disques solos de Nick Cave comme ceux de son précédent groupe, Birthday Party, est bien là, mais portée cette fois par des chansons d’un tout autre calibre. A ses côtés, les Bad Seeds d’alors réunissent les plus intéressants musiciens du moment : le vieux complice et compatriote Mick Harvey, les guitaristes Kid Congo et Blixa Bargeld, le pianiste Roland Wolf et le batteur Thomas Wylder. Tender Prey est fascinant dans sa façon de chahuter voire revisiter les canons du rock’n’roll et ses dérivés pour les embarquer dans une sorte de cabaret morbide et beau. Rarement le rock’n’roll n’avait frappé aussi fort contre les portes de l’enfer… © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Magic Potion

The Black Keys

Magic Potion The Black Keys

Delta Kream

The Black Keys

Delta Kream The Black Keys

I Dream Of Christmas

Norah Jones

I Dream Of Christmas Norah Jones

...‘Til We Meet Again - Live

Norah Jones

À découvrir également
Par Nick Cave & The Bad Seeds

B-Sides & Rarities

Nick Cave & The Bad Seeds

B-Sides & Rarities Nick Cave & The Bad Seeds

Push the Sky Away

Nick Cave & The Bad Seeds

Push the Sky Away Nick Cave & The Bad Seeds

Skeleton Tree

Nick Cave & The Bad Seeds

Skeleton Tree Nick Cave & The Bad Seeds

The Boatman's Call (2011 - Remaster)

Nick Cave & The Bad Seeds

The Boatman's Call (2011 - Remaster) Nick Cave & The Bad Seeds

Let Love In

Nick Cave & The Bad Seeds

Let Love In Nick Cave & The Bad Seeds

Playlists

Dans la même thématique...

Hey Hey Rise Up (feat. Andriy Khlyvnyuk of Boombox)

Pink Floyd

The Dark Side Of The Moon

Pink Floyd

The Wall

Pink Floyd

The Wall Pink Floyd

Rumours

Fleetwood Mac

Rumours Fleetwood Mac

Let It Be

The Beatles

Let It Be The Beatles
Les Grands Angles...
Nick Cave, mauvaise graine de star

Nick Cave et ses Bad Seeds restent l’une des aventures les plus prolifiques de l’ère postpunk. Dès la fin des années 80, le magnétisme caverneux du chanteur australien atteignait un certain paroxysme, entre reprises furibardes, ballades au piano et rock’n’roll en sueur. Au fil des ans, le Cave s’est fait de plus en plus crooner, entre un Frank Sinatra punk et un Johnny Cash austère...

Leonard Cohen en 10 chansons

Difficile de sélectionner les dix meilleures chansons de Leonard Cohen. En cinquante ans de carrière, le plus célèbre des songwriters canadiens, décédé en 2016, a enregistré beaucoup plus que dix titres mémorables. Pour donner un aperçu de l’évolution artistique du chanteur, Qobuz a sélectionné une chanson par album, de “Suzanne” en 1967 à “You Want It Darker” en 2016.

Tropicalisme : l'histoire d'une révolution brésilienne

À la fin des années 60, une bande de jeunes artistes brésiliens s’insurge contre la junte militaire au pouvoir en fusionnant musique populaire locale, rock et avant-garde. Caetano Veloso, Gilberto Gil, Gal Costa, Os Mutantes et leurs amis inventent le tropicalisme, l’une des aventures musicales les plus originales du XXe siècle.

Dans l'actualité...