Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

François-Xavier Roth|Mahler: Symphony No. 4

Mahler: Symphony No. 4

François-Xavier Roth, Les Siècles, Sabine Devieilhe

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Fort de son expérience avec des orchestres modernes, notamment celui du Gürzenich de Cologne, François-Xavier Roth prolonge ses réflexions autour des symphonies de Mahler avec son propre orchestre, Les Siècles, qui joue sur instruments d’époque. Il en résulte une gamme de couleurs qui convient particulièrement au climat pastoral et volontairement naïf de la Symphonie n° 4, avec ses réminiscences populaires et sa célébration panthéiste de la nature.

Au-delà de ses timbres spécifiques, l’orchestre possède surtout une véritable culture de la période classique lui permettant d’envisager son répertoire dans un sens historique avec une grande évidence. « Quand on tombe sur une cadence évitée chez Mahler, ils ont déjà vu ça via Mozart et Beethoven. C’est la magie des Siècles », explique François-Xavier Roth.

C’est à partir du lied final que Gustav Mahler a bâti toute son admirable symphonie avec sa promesse d’un paradis vu à travers le regard innocent et ingénu d’un enfant. Son interprétation requiert une expression candide et sereine sans la moindre parodie. La vision qu’en donne ici Sabine Devieilhe convient particulièrement à l’esprit de cet ultime mouvement. Les joies célestes sont décrites avec une simplicité non feinte, dans une vie idéalisée hors des bruits du monde, où « le vin ne coûte pas un sou et où les angelots cuisent le pain ». Loin des préoccupations métaphysiques que l’on rencontre si souvent dans les œuvres de Mahler, cette Symphonie n° 4 nous dit, d’une manière intime et tendre, que la musique apporte la joie et le réconfort. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Mahler: Symphony No. 4

François-Xavier Roth

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de CHF 14,16/mois

Symphony No. 4 in G major (Gustav Mahler)

1
I. Bedächtig, nicht eilen
00:15:42

Gustav Mahler, Composer - Les Siècles, MainArtist, MusicalEnsemble - François-Xavier Roth, Conductor, MainArtist

2022 harmonia mundi 2022 harmonia mundi / Les Siècles

2
II. In gemächlicher Bewegung, ohne Hast
00:09:37

Gustav Mahler, Composer - Les Siècles, MainArtist, MusicalEnsemble - François-Xavier Roth, Conductor, MainArtist

2022 harmonia mundi 2022 harmonia mundi / Les Siècles

3
III. Ruhevoll, poco adagio
00:20:56

Gustav Mahler, Composer - Les Siècles, MainArtist, MusicalEnsemble - François-Xavier Roth, Conductor, MainArtist

2022 harmonia mundi 2022 harmonia mundi / Les Siècles

4
IV. Wir geniessen die himmlischen Freuden. Sehr behaglich
00:08:30

Gustav Mahler, Composer - Les Siècles, MainArtist, MusicalEnsemble - François-Xavier Roth, Conductor, MainArtist - Sabine Devieilhe, MainArtist, SopranoSolo

2022 harmonia mundi 2022 harmonia mundi / Les Siècles

Descriptif de l'album

Fort de son expérience avec des orchestres modernes, notamment celui du Gürzenich de Cologne, François-Xavier Roth prolonge ses réflexions autour des symphonies de Mahler avec son propre orchestre, Les Siècles, qui joue sur instruments d’époque. Il en résulte une gamme de couleurs qui convient particulièrement au climat pastoral et volontairement naïf de la Symphonie n° 4, avec ses réminiscences populaires et sa célébration panthéiste de la nature.

Au-delà de ses timbres spécifiques, l’orchestre possède surtout une véritable culture de la période classique lui permettant d’envisager son répertoire dans un sens historique avec une grande évidence. « Quand on tombe sur une cadence évitée chez Mahler, ils ont déjà vu ça via Mozart et Beethoven. C’est la magie des Siècles », explique François-Xavier Roth.

C’est à partir du lied final que Gustav Mahler a bâti toute son admirable symphonie avec sa promesse d’un paradis vu à travers le regard innocent et ingénu d’un enfant. Son interprétation requiert une expression candide et sereine sans la moindre parodie. La vision qu’en donne ici Sabine Devieilhe convient particulièrement à l’esprit de cet ultime mouvement. Les joies célestes sont décrites avec une simplicité non feinte, dans une vie idéalisée hors des bruits du monde, où « le vin ne coûte pas un sou et où les angelots cuisent le pain ». Loin des préoccupations métaphysiques que l’on rencontre si souvent dans les œuvres de Mahler, cette Symphonie n° 4 nous dit, d’une manière intime et tendre, que la musique apporte la joie et le réconfort. © François Hudry/Qobuz

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

The Dark Side Of The Moon

Pink Floyd

Wish You Were Here

Pink Floyd

Wish You Were Here Pink Floyd

The Wall

Pink Floyd

The Wall Pink Floyd

Songs From The Big Chair

Tears For Fears

Songs From The Big Chair Tears For Fears
À découvrir également
Par François-Xavier Roth

Les nuits de Paris

François-Xavier Roth

Les nuits de Paris François-Xavier Roth

Debussy: Pelléas et Mélisande

François-Xavier Roth

Debussy: Pelléas et Mélisande François-Xavier Roth

Richard Strauss: Don Quixote. Till Eulenspiegel

François-Xavier Roth

Beethoven: Symphony No. 3 - Méhul: Les Amazones: Overture

François-Xavier Roth

Debussy: Pelléas et Mélisande

François-Xavier Roth

Debussy: Pelléas et Mélisande François-Xavier Roth
Dans la même thématique...

Arnold: Clarinet concerto and Orchestral works

Michael Collins

Rachmaninoff: Symphony No. 3, Isle of the Dead, Vocalise

Sinfonia Of London

Mahler: Symphony No. 5

Berliner Philharmoniker

Mahler: Symphony No. 5 Berliner Philharmoniker

Mozart: Symphonies Nos.35 "Haffner", 36 "Linzer", 38 "Prager", 39, 40, 41 "Jupiter"

Karl Böhm

Stravinsky: Orchestral Works

BBC Philharmonic Orchestra

Stravinsky: Orchestral Works BBC Philharmonic Orchestra
Les Grands Angles...
Bernard Haitink, prophète en son pays

Le grand chef d’orchestre néerlandais nous a quittés le 21 octobre 2021 à l’âge vénérable de 92 ans. Reconnu par ses pairs et dans son pays dès sa jeunesse, Bernard Haitink accomplira la majeure partie de son immense carrière aux Pays-Bas, d’abord à la tête de l’Orchestre de la Radio néerlandaise puis du prestigieux Concertgebouw d’Amsterdam pendant vingt-sept ans, avec lequel il enregistrera de nombreux disques devenus légendaires.

Karajan dirige la Sixième de Sibelius

Herbert von Karajan, l'un des interprètes les plus marquants de la musique de Sibelius, a enregistré en 1967 une version mémorable de la Sixième Symphonie. Sa plus belle version de cette œuvre, et peut-être aussi son enregistrement Sibelius le plus fascinant.

Herbert von Karajan et les grands maîtres du classique

Trente ans après sa mort, l’Autrichien Herbert von Karajan (Salzbourg 1908 - Anif 1989) incarne toujours la figure du chef d’orchestre. À la tête de l’orchestre philharmonique de Berlin, qu’il a élevé au rang de marque mondiale pendant presque trente-cinq ans (1955-1989), il a méthodiquement réenregistré le cœur de son répertoire : Beethoven, Brahms, Bruckner, Verdi, Wagner, Strauss…

Dans l'actualité...