Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Gautier Capuçon|Franck & Chopin: Cello Sonatas

Franck & Chopin: Cello Sonatas

Gautier Capuçon, Yuja Wang

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 192.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Jeunes et beaux, ils marchent d’un pas conquérant et presque menaçant à la Bonnie & Clyde sur la pochette de l'album. Moins dangereux que le célèbre couple américain, Gautier Capuçon et Yuja Wang semblent en avoir l’audace et le tempérament. Habitués à jouer ensemble, ils mettent le feu à la Sonate en la majeur de César Franck dans la fameuse transcription du violoncelliste Jules Delsart qui reçut l’approbation du compositeur. Une caution qui a fait rentrer cette œuvre célébrissime au répertoire de tous les violoncellistes du monde. Il faut dire que la mélancolie qui s’en dégage convient parfaitement à la tessiture et aux possibilités vocales de cet instrument. Les deux musiciens prennent tous les risques en donnant à leur interprétation un souffle expressif d’un romantisme passionné dont la démesure est pleinement assumée. Usant d’un large et généreux vibrato, Gautier Capuçon se lance à corps perdu dans l’univers de Franck comme dans celui de Chopin avec la complicité de l’extraordinaire virtuose chinoise Yuja Wang dont le clavier semble lui brûler les doigts.

Au romantisme fin de siècle de Franck répond celui, salonnard et virtuose de Chopin dans l’Introduction et Polonaise brillante, Op. 3 composée en 1829 avant son arrivée à Paris. La version qu’en donnent nos deux compères donne irrésistiblement envie de danser. Rien de tel avec la Sonate en sol mineur écrite beaucoup plus tard par le compositeur franco-polonais au soir de sa courte vie. Dernier opus paru de son vivant, c’est une œuvre introspective marquée pas sa collaboration et son amitié avec le violoncelliste Auguste-Joseph Franchomme qui la créa en 1848 provoquant la surprise de ses premiers auditeurs face à la nouveauté de son écriture. Illustre représentant de l’école française du violoncelle, dont il a amplifié l’expression de la main gauche et perfectionné la technique d’archet, Franchomme trouve en Gautier Capuçon un de ses plus dignes successeurs. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Franck & Chopin: Cello Sonatas

Gautier Capuçon

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Cello Sonata in A Major, FWV 8: I. Allegretto ben moderato
00:06:43

Cesar Franck, Composer - Gautier Capucon, Cello, MainArtist - Yuja Wang, Piano, MainArtist

© 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company A Warner Classics/Erato release, ℗ 2019 Parlophone Records Limited

2
Cello Sonata in A Major, FWV 8: II. Allegro
00:08:13

Cesar Franck, Composer - Gautier Capucon, Cello, MainArtist - Yuja Wang, Piano, MainArtist

© 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company A Warner Classics/Erato release, ℗ 2019 Parlophone Records Limited

3
Cello Sonata in A Major, FWV 8: III. Recitativo-Fantasia. Ben moderato
00:07:25

Cesar Franck, Composer - Gautier Capucon, Cello, MainArtist - Yuja Wang, Piano, MainArtist

© 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company A Warner Classics/Erato release, ℗ 2019 Parlophone Records Limited

4
Cello Sonata in A Major, FWV 8: IV. Allegretto poco mosso
00:06:41

Cesar Franck, Composer - Gautier Capucon, Cello, MainArtist - Yuja Wang, Piano, MainArtist

© 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company A Warner Classics/Erato release, ℗ 2019 Parlophone Records Limited

5
Introduction et Polonaise brillante in C Major, Op. 3
00:09:04

Frederic Chopin, Composer - Gautier Capucon, Cello, MainArtist - Yuja Wang, Piano, MainArtist

© 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company ℗ 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

6
Cello Sonata in G Minor, Op. 65: I. Allegretto moderato
00:15:27

Frederic Chopin, Composer - Gautier Capucon, Cello, MainArtist - Yuja Wang, Piano, MainArtist

© 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company ℗ 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

7
Cello Sonata in G Minor, Op. 65: II. Scherzo
00:04:48

Frederic Chopin, Composer - Gautier Capucon, Cello, MainArtist - Yuja Wang, Piano, MainArtist

© 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company ℗ 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

8
Cello Sonata in G Minor, Op. 65: III. Largo
00:03:37

Frederic Chopin, Composer - Gautier Capucon, Cello, MainArtist - Yuja Wang, Piano, MainArtist

© 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company ℗ 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

9
Cello Sonata in G Minor, Op. 65: IV. Finale. Allegro
00:06:23

Frederic Chopin, Composer - Gautier Capucon, Cello, MainArtist - Yuja Wang, Piano, MainArtist

© 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company ℗ 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

10
Le Grand Tango
00:10:43

Astor Piazzolla, Composer - Gautier Capucon, Cello, MainArtist - Yuja Wang, Piano, MainArtist

© 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company ℗ 2019 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

Descriptif de l'album

Jeunes et beaux, ils marchent d’un pas conquérant et presque menaçant à la Bonnie & Clyde sur la pochette de l'album. Moins dangereux que le célèbre couple américain, Gautier Capuçon et Yuja Wang semblent en avoir l’audace et le tempérament. Habitués à jouer ensemble, ils mettent le feu à la Sonate en la majeur de César Franck dans la fameuse transcription du violoncelliste Jules Delsart qui reçut l’approbation du compositeur. Une caution qui a fait rentrer cette œuvre célébrissime au répertoire de tous les violoncellistes du monde. Il faut dire que la mélancolie qui s’en dégage convient parfaitement à la tessiture et aux possibilités vocales de cet instrument. Les deux musiciens prennent tous les risques en donnant à leur interprétation un souffle expressif d’un romantisme passionné dont la démesure est pleinement assumée. Usant d’un large et généreux vibrato, Gautier Capuçon se lance à corps perdu dans l’univers de Franck comme dans celui de Chopin avec la complicité de l’extraordinaire virtuose chinoise Yuja Wang dont le clavier semble lui brûler les doigts.

Au romantisme fin de siècle de Franck répond celui, salonnard et virtuose de Chopin dans l’Introduction et Polonaise brillante, Op. 3 composée en 1829 avant son arrivée à Paris. La version qu’en donnent nos deux compères donne irrésistiblement envie de danser. Rien de tel avec la Sonate en sol mineur écrite beaucoup plus tard par le compositeur franco-polonais au soir de sa courte vie. Dernier opus paru de son vivant, c’est une œuvre introspective marquée pas sa collaboration et son amitié avec le violoncelliste Auguste-Joseph Franchomme qui la créa en 1848 provoquant la surprise de ses premiers auditeurs face à la nouveauté de son écriture. Illustre représentant de l’école française du violoncelle, dont il a amplifié l’expression de la main gauche et perfectionné la technique d’archet, Franchomme trouve en Gautier Capuçon un de ses plus dignes successeurs. © François Hudry/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Philip Glass: Piano Works

Víkingur Ólafsson

Philip Glass: Piano Works Víkingur Ólafsson

Beethoven : 9 Symphonies (1963)

Herbert von Karajan

Beethoven : 9 Symphonies (1963) Herbert von Karajan

Prokofiev: Piano Concerto No.3 / Ravel: Piano Concerto In G Major

Martha Argerich

Nevermind

Nirvana

Nevermind Nirvana
À découvrir également
Par Gautier Capuçon

Rachmaninoff: Cello Sonata in G Minor, Op. 19

Gautier Capuçon

Emotions

Gautier Capuçon

Emotions Gautier Capuçon

Souvenirs

Gautier Capuçon

Souvenirs Gautier Capuçon

Plus d'émotions

Gautier Capuçon

Plus d'émotions Gautier Capuçon

Rachmaninoff: Cello Sonata in G Minor, Op. 19

Gautier Capuçon

Playlists

Dans la même thématique...

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Schubert: Winterreise

Mark Padmore

Schubert: Winterreise Mark Padmore

Souvenirs d'Italie

Maurice Steger

Souvenirs d'Italie Maurice Steger

BACH: The Art of Life

Daniil Trifonov

BACH: The Art of Life Daniil Trifonov

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter
Les Grands Angles...
Martha Argerich, l'indomptable pianiste

Voilà plus de soixante ans que la pianiste argentine (naturalisée suisse) Martha Argerich enchante le public par son jeu sauvage et impulsif et par une prise de risques de chaque instant. Défiant les difficultés techniques, cette artiste flamboyante a fait de chacune de ses interprétations une aventure dont nous sommes les témoins admiratifs.

Bernard Haitink, prophète en son pays

Le grand chef d’orchestre néerlandais nous a quittés le 21 octobre 2021 à l’âge vénérable de 92 ans. Reconnu par ses pairs et dans son pays dès sa jeunesse, Bernard Haitink accomplira la majeure partie de son immense carrière aux Pays-Bas, d’abord à la tête de l’Orchestre de la Radio néerlandaise puis du prestigieux Concertgebouw d’Amsterdam pendant vingt-sept ans, avec lequel il enregistrera de nombreux disques devenus légendaires.

Marian Anderson, cantatrice de combats

La magnifique carrière de la cantatrice contralto afro-américaine Marian Anderson se confond avec sa lutte incessante contre le racisme. Elle a 94 ans lorsqu’elle reçoit enfin, en 1991, le Grammy Lifetime Achievement Award en reconnaissance de toute une vie de musique. Mais combien le chemin menant à cette tardive reconnaissance fut long et semé d’épines…

Dans l'actualité...