Artistes similaires

Les albums

21,49 €
14,99 €

Classique - Paru le 11 septembre 2015 | Universal Music Division Decca Records France

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or de l'année - Diapason d'or - Le Choix de France Musique - Choc de Classica
Paris de la fin de la Première guerre jusqu’aux sinistres événements qui annoncent la Seconde, voilà ce qu’a choisi la soprano Julie Fuchs pour son récital d’airs d’opéra, d’opérettes et de comédies musicales françaises – ou, du moins, en français pour quelques moments de Kurt Weill et Léhar (la seule incursion de l’album dans l’avant-Première guerre). On y trouve des choses tout à fait « sérieuses », comme l’air du Feu dans L’Enfant et les sortilèges, l’air de Vilya de La Veuve joyeuse (dans la traduction française de Robert de Flers) ou quelques délicieux moments des Aventures du roi Pausole de Honegger – en compagnie de l’excellent ténor Stanislas de Barbeyrac ; mais aussi des choses provenant de répertoires plus légers, voire du music-hall avec Yes ! de Maurice Yvain ou Tea For Two. C’est que Julie Fuchs ne se limite certes pas au répertoire classique, même étendu à Weill ou Yvain, mais ose s’aventurer dans les territoires du jazz et de la comédie musicale de Broadway. Une artiste lyrique complète, en quelque sorte. © SM/Qobuz « [...] Comment résister au charme du timbre, magnifiquement charnu, à ce sourire gouailleur et chic à la fois (un pied à l'opéra, l'autre au music-hall), à la clarté de sa diction ? [...] Julie Fuchs excelle à jouer les fausses ingénues. [...] Les personnages sont là sans que jamais le chant passe au second plan. [...] Tout cela aussi, grâce à l'excellent soutien que lui apportent partout l'Orchestre national de Lille et Samuel Jean. Alors Diapason d'or ? Yes !» (Diapason, octobre 2015 / François Laurent)
15,99 €
11,49 €

Mélodies & Lieder - Paru le 11 février 2013 | Aparté

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
Voix incontournable de la nouvelle génération, que ce soit en production d’opéra, en récital classique, opérette ou même en jazz, Julie Fuchs révèle à chacune de ses apparitions une personnalité hors du commun. Accompagnée de son pianiste et complice Alphonse Cemin, elle enregistre ici pour son premier album, un récital de mélodies et lieder, dédié à la jeunesse. Ensemble ils offrent quelques pages de Debussy, témoignages de l’amour impossible du jeune compositeur pour la belle Madame Vasnier ; et les esquisses du jeune Mahler sur le recueil de poèmes Des Knaben Wunderhorn desquelles naîtront les non moins prodigieuses symphonies. © CM/Qobuz
21,49 €
14,99 €

Classique - Paru le 15 février 2019 | Deutsche Grammophon

Hi-Res Livret
Enregistré en juillet 2018 au « Studio », nouveau lieu high-tech aux portes de Paris, cet album, entièrement conçu et réalisé sur une idée de Julie Fuchs, est consacré aux héroïnes orphelines, à ces femmes malheureuses de l’opéra du XIXe siècle, entre 1815 et 1850, qui se battent pour sortir de leur triste condition. Après avoir triomphé en 2018 dans Le Comte Ory de Rossini à l’Opéra-Comique de Paris, Julie Fuchs avait à cœur de défendre ce répertoire dans lequel elle excelle. Sous la direction d’un véritable « maestro d’opera », Enrique Mazzola, l’Orchestre National d’Île-de-France brille de mille feux dans ces extraits d’opéras de Donizetti et Rossini, mais aussi – et c’est tout l’intérêt du présent programme – Pacini, Raimondi, Fioravanti, Berlioz, Barbieri et Meyerbeer. Cet album est une nouvelle occasion pour être conquis par la voix somptueuse de « la » Fuchs, la jeune soprano lyrique française qui s’est affirmée au Festival d’Aix-en-Provence, puis à l’Opéra de Zurich dont elle rejoint la troupe permanente en 2013. Suivront ses premiers succès à Salzbourg, aux opéras de Vienne et de Paris et au Teatro Real de Madrid. Polyvalente, sautant de Mozart à Barbara en passant par Cole Porter, George Crumb et Björk, Julie Fuchs ne connait pas de frontières musicales, se produisant avec une même aisance à l’opéra comme au concert, en récital avec le jeune pianiste Alphonse Cemin. Dans ce nouvel album, Mademoiselle, elle chante en italien, mais aussi en français et en espagnol, au gré d’un parcours très original à travers le bel canto romantique : elle révèle ainsi tous les aspects de sa voix agile et sensuelle. © François Hudry/Qobuz
39,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 15 octobre 2013 | ATMA Classique

Livret
14,99 €

Classique - Paru le 15 février 2019 | Deutsche Grammophon

Livret
Enregistré en juillet 2018 au « Studio », nouveau lieu high-tech aux portes de Paris, cet album, entièrement conçu et réalisé sur une idée de Judith Fuchs, est consacré aux héroïnes orphelines, à ces femmes malheureuses de l’opéra du XIXe siècle, entre 1815 et 1850, qui se battent pour sortir de leur triste condition. Après avoir triomphé en 2018 dans Le Comte Ory de Rossini à l’Opéra-Comique de Paris, Julie Fuchs avait à cœur de défendre ce répertoire dans lequel elle excelle. Sous la direction d’un véritable « maestro d’opera », Enrique Mazzola, l’Orchestre National d’Île-de-France brille de mille feux dans ces extraits d’opéras de Donizetti et Rossini, mais aussi – et c’est tout l’intérêt du présent programme – Pacini, Raimondi, Fioravanti, Berlioz, Barbieri et Meyerbeer. Cet album est une nouvelle occasion pour être conquis par la voix somptueuse de « la » Fuchs, la jeune soprano lyrique française qui s’est affirmée au Festival d’Aix-en-Provence, puis à l’Opéra de Zurich dont elle rejoint la troupe permanente en 2013. Suivront ses premiers succès à Salzbourg, aux opéras de Vienne et de Paris et au Teatro Real de Madrid. Polyvalente, sautant de Mozart à Barbara en passant par Cole Porter, George Crumb et Björk, Julie Fuchs ne connait pas de frontières musicales, se produisant avec une même aisance à l’opéra comme au concert, en récital avec le jeune pianiste Alphonse Cemin. Dans ce nouvel album, Mademoiselle, elle chante en italien, mais aussi en français et en espagnol, au gré d’un parcours très original à travers le bel canto romantique : elle révèle ainsi tous les aspects de sa voix agile et sensuelle. © François Hudry/Qobuz

L'interprète

Julie Fuchs dans le magazine
  • Mademoiselle Julie
    Mademoiselle Julie Le jeune soprano française Julie Fuchs rend hommage aux héroïnes orphelines de l’opéra du XIXe siècle avec son album "Mademoiselle", publié par Deutsche Grammophon...
  • Julie Fuchs : interview vidéo Qobuz
    Julie Fuchs : interview vidéo Qobuz Rencontre avec la jeune soprano française qui publie un délicieux récital d’airs d’opéra, d’opérettes et de comédies musicales françaises des années 20 et 30 chez Deutsche Grammophon.
  • Oui à Julie Fuchs !
    Oui à Julie Fuchs ! La jeune soprano brille dans le Paris des années 20 et 30...
  • Septembre Musical de l'Orne
    Septembre Musical de l'Orne Pendant cinq week-ends, du 30 août au 29 septembre, embarquez pour une croisière musicale à travers les genres. De la musique de chambre à l'opéra en passant par le récital, les invités du festival...
  • Les Victoires de la musique classique à retrouver sur Qobuz
    Les Victoires de la musique classique  à retrouver sur Qobuz Hier se déroulait, à Paris, la cérémonie des Victoires de la musique classique. La 19ème édition a décerné sept prix, dont la Victoire d'honneur à Renée Fleming pour l'ensemble de sa carrière.