Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Ann Hallenberg - Carnevale 1729

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Carnevale 1729

Ann Hallenberg

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Le Carnaval de Venise en 1729 ne fut comparable à n’importe quel autre carnaval. Pendant deux mois, les maisons d’opéra sont entrés dans une compétition folle pour mettre en avant les chanteurs les plus célèbres de l‘époque, y compris le castrat légendaire Farinelli qui y réalisa des débuts impressionnants. De nombreux compositeurs en vogue profitèrent de l’occasion afin de composer des musiques enchanteresses, données lors de productions elles-mêmes spectaculaires. L’ouverture du carnaval se fit avec la tragédie de Leonardo Leo Cantone in Utica d’où sont extraits l’éblouissant aria "Soffre talor del vento" et "Ombra adorata" sont extraits. Farinelli triompha dans l’opéra Semiramide de Nicolo Porpora, œuvre idéale pour dévoiler sa technicité incroyable. L’opéra Gianguir de Geminiano Giacomelli contient un aria profondément émouvant, "Mi par sentir la bella". La plupart de ces œuvres redécouvertes sont enregistrées ici pour la première fois. Ann Hallenberg éblouit dans ce récital audacieux et riche en découvertes. © Pentatone


« [...] Ann Hallenberg [...] se glisse ici dans la peau de plusieurs divos et divas à l'affiche des théâtres vénitiens pendant le carnaval de 1729, explorant les principales créations de cette saison heureuse. À cet égard, ce double album agence astucieusement les extraits. [...] Toutes les plages sauf une sont annoncées comme des premières au disque, et la sélection est excellente. Parmi les airs de cantabile, on retient surtout les hypnotiques "Quanto bello agl’occhi miei" d’Orlandini, "Bel piacer saria d’un core" de Porpora et "Ombra cara" de Leo ; parmi les morceaux de bravoure, l’insolent "In braccio a mille furie" (Porpora encore, pour Farinelli). Hallenberg se montre fidèle aux qualités qui lui permettent d’affronter ce répertoire : technique agile, tessiture large, émission ample au soutien assuré. Une voix que l’émotion colore peu, mais qui sait flatter l’oreille par quelques artifices sobres [...] Le cœur voudrait chavirer un peu plus, mais trouve sa nourriture dans ces pages superbes, magistralement défendues.» (Diapason, septembre 2017 / Luca Dupont-Spirio)

Plus d'informations

Carnevale 1729

Ann Hallenberg

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Gianguir (Geminiano Giacomelli)

1
Gianguir: Mi par sentir la bella
00:09:43

Ann Hallenberg, Performer - Il Pomo D'oro, Ensemble - Stefano Montanari, Conductor - Apostolo Zeno, Lyricist - Geminiano Giacomelli, Composer

2017 PentaTone

Adelaide (Giuseppe Maria Orlandini)

2
Adelaide: Non sempre invendicata
00:05:39

Ann Hallenberg, Performer - Il Pomo D'oro, Ensemble - Stefano Montanari, Conductor - Antonio Salvi, Lyricist - Giuseppe Maria Orlandini, Composer

2017 PentaTone

3
Adelaide: O del mio caro sposo... Quanto bello agl'occhi miei
00:15:22

Ann Hallenberg, Performer - Il Pomo D'oro, Ensemble - Stefano Montanari, Conductor - Antonio Salvi, Lyricist - Giuseppe Maria Orlandini, Composer

2017 PentaTone

4
Adelaide: Scherza in mar la navicella
00:05:45

Ann Hallenberg, Performer - Il Pomo D'oro, Ensemble - Stefano Montanari, Conductor - Antonio Salvi, Lyricist - Giuseppe Maria Orlandini, Composer

2017 PentaTone

5
Adelaide: Vedrò più liete e belle
00:08:41

Ann Hallenberg, Performer - Il Pomo D'oro, Ensemble - Stefano Montanari, Conductor - Antonio Salvi, Lyricist - Giuseppe Maria Orlandini, Composer

2017 PentaTone

Gianguir (Geminiano Giacomelli)

6
Gianguir: Vanne, si, di al mio diletto
00:07:12

Ann Hallenberg, Performer - Il Pomo D'oro, Ensemble - Stefano Montanari, Conductor - Apostolo Zeno, Lyricist - Geminiano Giacomelli, Composer

2017 PentaTone

DISQUE 2

Filandro (Tomaso Giovanni Albinoni)

1
Filandro: Il tuo core in dono accetto
00:04:07

Ann Hallenberg, Performer - Il Pomo D'oro, Ensemble - Stefano Montanari, Conductor - Tomaso Giovanni Albinoni, Composer - Vincenzo Cassani, Lyricist

2017 PentaTone

2
Filandro: Fior, ch'a spuntar si vede
00:03:32

Ann Hallenberg, Performer - Il Pomo D'oro, Ensemble - Stefano Montanari, Conductor - Tomaso Giovanni Albinoni, Composer - Vincenzo Cassani, Lyricist

2017 PentaTone

Semiramide riconosciuta (Nicola Porpora)

3
Semiramide riconosciuta: Il pastor se torna aprile
00:06:28

Ann Hallenberg, Performer - Il Pomo D'oro, Ensemble - Stefano Montanari, Conductor - Nicola Porpora, Composer - Pietro Metastasio, Lyricist

2017 PentaTone

4
Semiramide riconosciuta: In braccio a mille furie
00:03:04

Ann Hallenberg, Performer - Il Pomo D'oro, Ensemble - Stefano Montanari, Conductor - Nicola Porpora, Composer - Pietro Metastasio, Lyricist

2017 PentaTone

5
Semiramide riconosciuta: Bel piacer saria d'un core
00:08:36

Ann Hallenberg, Performer - Il Pomo D'oro, Ensemble - Stefano Montanari, Conductor - Nicola Porpora, Composer - Pietro Metastasio, Lyricist

2017 PentaTone

Catone in Utica (Leonardo Leo)

6
Catone in Utica: Soffre talor del vento
00:06:48

Ann Hallenberg, Performer - Il Pomo D'oro, Ensemble - Stefano Montanari, Conductor - Leonardo Leo, Composer - Pietro Metastasio, Lyricist

2017 PentaTone

7
Catone in Utica: Ombra cara, ombra adorata
00:09:22

Ann Hallenberg, Performer - Il Pomo D'oro, Ensemble - Stefano Montanari, Conductor - Leonardo Leo, Composer - Pietro Metastasio, Lyricist

2017 PentaTone

L'abbandono di Armida (Leonardo Vinci)

8
L'abbandono di Armida: Nave altera che in mezzo all'onde
00:04:17

Ann Hallenberg, Performer - Il Pomo D'oro, Ensemble - Stefano Montanari, Conductor - Anonymous, Lyricist - Leonardo Vinci, Composer

2017 PentaTone

Descriptif de l'album

Le Carnaval de Venise en 1729 ne fut comparable à n’importe quel autre carnaval. Pendant deux mois, les maisons d’opéra sont entrés dans une compétition folle pour mettre en avant les chanteurs les plus célèbres de l‘époque, y compris le castrat légendaire Farinelli qui y réalisa des débuts impressionnants. De nombreux compositeurs en vogue profitèrent de l’occasion afin de composer des musiques enchanteresses, données lors de productions elles-mêmes spectaculaires. L’ouverture du carnaval se fit avec la tragédie de Leonardo Leo Cantone in Utica d’où sont extraits l’éblouissant aria "Soffre talor del vento" et "Ombra adorata" sont extraits. Farinelli triompha dans l’opéra Semiramide de Nicolo Porpora, œuvre idéale pour dévoiler sa technicité incroyable. L’opéra Gianguir de Geminiano Giacomelli contient un aria profondément émouvant, "Mi par sentir la bella". La plupart de ces œuvres redécouvertes sont enregistrées ici pour la première fois. Ann Hallenberg éblouit dans ce récital audacieux et riche en découvertes. © Pentatone


« [...] Ann Hallenberg [...] se glisse ici dans la peau de plusieurs divos et divas à l'affiche des théâtres vénitiens pendant le carnaval de 1729, explorant les principales créations de cette saison heureuse. À cet égard, ce double album agence astucieusement les extraits. [...] Toutes les plages sauf une sont annoncées comme des premières au disque, et la sélection est excellente. Parmi les airs de cantabile, on retient surtout les hypnotiques "Quanto bello agl’occhi miei" d’Orlandini, "Bel piacer saria d’un core" de Porpora et "Ombra cara" de Leo ; parmi les morceaux de bravoure, l’insolent "In braccio a mille furie" (Porpora encore, pour Farinelli). Hallenberg se montre fidèle aux qualités qui lui permettent d’affronter ce répertoire : technique agile, tessiture large, émission ample au soutien assuré. Une voix que l’émotion colore peu, mais qui sait flatter l’oreille par quelques artifices sobres [...] Le cœur voudrait chavirer un peu plus, mais trouve sa nourriture dans ces pages superbes, magistralement défendues.» (Diapason, septembre 2017 / Luca Dupont-Spirio)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Songs In The Key Of Life Stevie Wonder
Innervisions Stevie Wonder
À découvrir également
Par Ann Hallenberg
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Kœchlin, l’Alchimiste

Ancrée dans la tradition mais aussi très novatrice, l’œuvre immense de Koechlin, d’un langage extrêmement personnel, a dérouté ses contemporains en raison de ses multiples facettes, de sa liberté et de sa dimension philosophique. Le disque permet enfin de prendre la mesure de cet alchimiste des sons, prophète génial sans doute trop tôt venu. Et dont nous célébrons ce 27 novembre le 150ème anniversaire de la naissance…

Histoire de labels : Naïve classique

Naïve Classique : un grand fleuve et ses affluents

Dans l'actualité...