Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD45,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions 5 de Diapason
CD35,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2004 | Deutsche Grammophon (DG)

Entre 1960 et 1967, Leonard Bernstein enregistra à New York le cycle complet des Symphonies de Sibelius. La formidable présence rythmique, les phrasés fulgurants, le geste sonore, tempétueux et ardent, de l'époque CBS demeurent encore aujourd'hui impressionnants (Symphonies Nos. 3, 5, 6). Vingt ans plus tard, avec les Wiener Philharmoniker, c'est à une véritable cosmogonie qu'il nous invite. Il élargit l'espace sonore, faisant vibrer chaque timbre avec une puissance ténébreuse et donnant au tissu orchestral du compositeur finlandais une singularité envoûtante. Il faut ici être prêt à encaisser un choc émotionnel, une brûlure !
HI-RES44,99 €
CD29,99 €

Opéra - Paru le 12 octobre 2018 | Orfeo

Hi-Res Livret
Il nous reste aujourd’hui de nombreux témoignages d’Herbert von Karajan dirigeant le chef-d’œuvre de Bizet. Tout d’abord deux enregistrements de studio, à Vienne pour RCA en 1963 (Leontyne Price, Franco Corelli, Robert Merrill et Mirella Freni) et à Berlin pour DG en 1982 (Agnes Baltsa, José Carreras, José van Dam, Katia Ricciarelli). Deux versions aux mérites divers qui ne se sont jamais imposées en tête de l’abondante discographie de l’ouvrage. D’autres enregistrements live sont bien connus, en particulier celui de la Scala de Milan, dans une production de 1955 où le chef assumait également la mise en scène, avec Giulietta Simionato, Giuseppe di Stefano, Michel Roux, Hilde Güdden. La prestigieuse affiche de cette nouvelle publication enregistrée le 29 juillet 1967 au Festival de Salzbourg proposée par Orfeo est bien connue et avait déjà été publiée en 1999 en audio par un éditeur moins scrupuleux avec un report où le diapason variait d’un demi-ton à l’acte III. Ce même casting était aussi visible en film, mais capté l’année précédente au même festival. Les retrouvailles sont donc bienvenues avec Grace Bumbry en Carmen, Jon Vickers en Don José, et Mirella Freni en Micaëla, trois chanteurs qui se sont particulièrement illustrés dans ces rôles. Mais Karajan a des idées saugrenues, comme celle d’ajouter un intermède musical après l’air des sistres avec des extraits de La Jolie fille de Perth et la Farandole de L’Arlésienne (!), avec en prime une percussion particulièrement tonitruante. Heureusement, il reste la Carmen idéale de Grace Bumbry, rayonnante de lumière et de sensualité, le Don José farouche et jaloux, mais d’une grandiloquence maniérée, de Jon Vickers et la Micaëla touchante d’une Mirella Freni encore toute jeune. Orgie de couleurs garantie avec un Philharmonique de Vienne des grands jours sous la baguette du maestro autrichien particulièrement démonstratif qui n’hésite pas à transformer Bizet en un compositeur vériste. Un document assez étrange à connaître absolument. © François Hudry/Qobuz
CD29,99 €

Classique - Paru le 7 septembre 2018 | Deutsche Grammophon (DG)

CD29,99 €

Classique - Paru le 10 mai 2019 | Universal Music Australia Pty. Ltd.

CD20,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1990 | Deutsche Grammophon (DG)

CD39,99 €

Classique - Paru le 31 août 2018 | Orfeo

Livret
CD20,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2001 | Decca Music Group Ltd.

CD21,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1994 | Decca Music Group Ltd.

CD24,98 €

Classique - Paru le 4 novembre 2015 | Music Manager

CD20,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1998 | Decca Music Group Ltd.