Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 janvier 2017 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica - 5 Sterne Fono Forum Klassik
Enregistrements publics de 2014 (Mort et transfiguration) et 2015 (Une symphonie alpestre) pour ces deux monuments de la création symphonique de Richard Strauss, par le fantastique Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise et Mariss Jansons. Rien ne vaut le direct, en particulier pour des ouvrages un peu géants tels que Une symphonie alpestre et ses quelque cinquante minutes de durée pour un enchaînement de vingt-deux numéros « décrivant » 24 heures montagnardes, de la Nuit à la Nuit en passant entre autres par le lever du soleil, les ruisseaux, les glaciers, les pâturages, le brouillard, l’incontournable tempête et le crépuscule. D’aucuns jettent un regard critique sur le contenu quelque peu carte-postale de l’œuvre, une sorte de musique de documentaire sans le documentaire. Libre à chacun de considérer les choses selon sa vision ; toujours est-il que c’est là l’ultime grand monument poético-symphonique de Strauss, achevé en 1915, avant que le compositeur ne se tourne presque définitivement vers une existence lyrique. Et que la richesse de l’orchestration, l’invraisemblable palette sonore de l’orchestre et l’instrumentarium des plus fantastiques qui soient, en font un incontournable moment pour tout grand orchestre qui se respecte. Mort et transfiguration, par contraste, est le deuxième poème symphonique de Strauss, achevé en 1889 ; l’auteur n’avait alors que vingt-cinq ans mais déjà une fabuleuse maîtrise de l’orchestre, et suffisamment d’idées thématiques pour en reprendre certaines dans ses Vier letzte Lieder soixante ans plus tard, au crépuscule de sa vie. © SM/Qobuz« Un hymne flamboyant à la terre. [...] Il y a dix ans, RCO Live proposait un enregistrement public de la Symphonie alpestre par Jansons à la tête du Concergebouw d'Amsterdam. [...] Ce Strauss, qui puise encore son énergie originelle dans le rougeoiement de L'Or du Rhin, atteint des paroxysmes d'émotions lorsque l'étagement des plans sonores offre une profondeur inouïe dans la gamme des expressions. [...] Il faut donc — et c'est affaire de goût de chacun — choisir entre deux réalisations portées par un chef de génie. [...] Mort et Transfiguration évoque l'agonie d'un malade, depuis sa respiration haletante jusqu'à la révolte du mourant. Une fois encore, la comparaison avec le même chef et le Concertgebouw rejoint les mêmes conclusions que la partition précédente. Un disque somptueux. » (Classica, février 2017 / Sévag Tachdjian)« [...] cette nouvelle pierre du cycle Strauss de Mariss Jansons pour BR Klassik vaut d’abord pour une des visions les plus charnues et charpentées de la Symphonie alpestre parues ces dernières années, avec celle de Daniel Harding, qui ne lui ressemble en rien (Decca, plus distancié, épuré). » (Diapason, mars 2017 / Rémy Louis)
A partir de :
HI-RES22,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 2 octobre 2015 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or de l'année - Diapason d'or - Le Choix de France Musique
La Sixième symphonie, « Tragique » a été ici enregistrée en public lors d’un concert en mars 2014, par l’Orchestre de la Radio Bavaroise que dirige le futur Directeur musical de l’Orchestre de Paris, Daniel Harding. Gustav Mahler a toujours été un des piliers du répertoire de ce chef, gageons que Paris sera bientôt le théâtre d’intenses mahlérisations. Rappelons que le titre « Symphonie tragique » a bien été avalisé Mahler, mais uniquement dans le programme de la création viennoise de 1907 – la création tout court eut lieu l’année précédente, sans titre, et l’édition n’en porte pas non plus. Bruno Walter rapporte que le compositeur l’appelait « ma symphonie tragique » mais on sait qu’il n’aimait pas trop les titres littéraires… Reste aux chefs à décider combien de tragique ils doivent ou peuvent insuffler à leur lecture, sachant que si le dernier mouvement est en effet une éprouvante demi-heure de désespoir, le mouvement lent est l’une des choses les plus angéliques que Mahler ait jamais écrites, tandis que le Scherzo alterne entre le grand-paternel et le railleur féroce. © SM/Qobuz« Fuyant le pathos, Harding attise la palette héroïque et flamboyante de l'œuvre, et dévoile la dimension tragique qui, derrière le bruit et la fureur, accomplit la singularité, l'inaltérable modernité d'un orchestre apoplectique.» (Diapason, février 2016 / Jean-Charles Hoffelé)
A partir de :
CD9,99 €

Classique - Paru le 7 juin 2011 | BR-Klassik

Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica - Prise de Son d'Exception
Après un récent Diapason d'Or pour les Gurrelieder de Schönberg en DVD, Mariss Jansons revient chez BR Klassik avec un nouvel album de musique polonaise et russe. La Symphonie n° 3 de Szymanowski nécessite des forces orchestrales gigantesques, ainsi qu'un choeur et un ténor, et le Concerto pour Orchestre de Lutoslawski est une oeuvre d'avant-garde très accessible. Mariss Jansons propose également la Symphonie n° 4 d'Alexander Tchaikovski (né en 1946), composée pour Yuri Bashmet en 2005 et présentant des techniques de sound-painting choral et une imposante partie d'alto solo.
A partir de :
CD59,99 €

Classique - Paru le 24 septembre 2013 | BR-Klassik

Livret Distinctions Gramophone Record of the Month - Choc de Classica
Christiane Karg, soprano - Mihoko Fujimura, alto - Michael Schade, ténor - Michael Volle, baryton - Chor und Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks - Mariss Jansons, direction
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 4 août 2017 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 7 février 2020 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
NOTA : La version numérique ne comporte pas Burlesque (avec au piano Daniil Trifonov).« [...] Cet Also sprach Zarathustra (1896) est le seul enregistrement officiel de Jansons. Il y apparaît assez méditatif, étranger au spectaculaire facile : la fameuse introduction expose certes un timbalier très énergique, mais le temps est allant, sans course aux décibels ni emphase surajoutée. [...] Chaque épisode est phrasé et dessiné avec soin ; tous sont galbés avec une précision instrumentale et un grand souci d'équilibre (l'articulation toujours attentive des bois et cuivres libère les couleurs somptueuses de la Radio bavaroise). [...] Jansons a du style, et son sens aigu de la forme est comme toujours rehaussé par sa maîtrise des transitions. [...]» (Diapason, avril 2020 / Rémy Louis)
A partir de :
HI-RES22,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 6 janvier 2017 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Enregistrée en public les 15 et 17 juin 2016 à Munich, cette Troisième de Mahler – la plus longue du compositeur, avec quelque cent minutes de durée – bénéficie grandement de la vision architecturale du vénérable Bernard Haitink, alors âgé de quatre-vingt-six printemps, toujours aussi présent dans l’âme et à la fois discret dans la gestuelle. Et l’avantage de l’enregistrement de concert (certes avec quelques éventuelles reprises d’un concert à l’autre, histoire de supprimer toussotements, bruits parasites et éventuels couacs instrumentaux) est, bien évidemment, que le souffle intégral de l’ouvrage est conservé, un aspect indispensable dans cet ouvrage dont l’ampleur fait parfois peur aux auditeurs. Mais « n’ayez pas peur », comme le disait un récent pape, et laissez-vous prendre par la main par Haitink. © SM/Qobuz
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 3 juin 2016 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica
« Dans sa troisième interprétation de la Symphonie n° 2 de Sibelius, captée en concert à Munich, Mariss Jansons fait circuler un souffle puissant et profite des couleurs d’un orchestre d’exception. [...] S’il ne renouvelle pas sa lecture de l’œuvre, il l’approfondit. Aussi, la clarté et l’absence de pathos, déjà caractéristiques des premiers enregistrements, permettent-elles de magnifier l’espace et la couleur, dans un tempo légèrement plus lent mais soutenu. [...] Associée à un orchestre soucieux d’établir un tapis sonore sans renoncer aux reliefs, cette direction dresse une cathédrale symphonique où chaque instrument est un soliste, conscient du tout, notamment dans le finale.» (Classica, juin 2016 / Clément Serrano)
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 16 octobre 2020 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 avril 2016 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica
« En 1992, Mariss Jansons donnait, avec le Philharmonique d’Oslo (EMI), une interprétation passablement raide et desservie par une prise de son médiocre de la Symphonie n° 8 de Dvorák. Ce concert de la Radio de Bavière apporte une différence saisissante tant par la splendeur de l’orchestre que la décontraction des pupitres, capables de changer dans l’instant d’atmosphère, de moduler sans cesse leur respiration, passant de la musique de chambre aux grands espaces symphoniques. [...) La Sérénade de Suk est tout aussi impériale car d’une grâce magique.» (Classica, mai 2016 / Luc Nevers)
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 20 septembre 2019 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 novembre 2015 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
A partir de :
CD9,99 €

Classique - Paru le 4 mars 2016 | BR-Klassik

Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
C’est là un enregistrement en concert que nous offre le véritablement excellent chef québécois Yannick Nézet-Seguin (*1975), de loin l’un des plus (le plus ?) doués de la plus jeune génération qui compte, par ailleurs, un bien trop grand nombre de chefs jeunes et déjà célébrissimes dont la valeur tient bien plus du marketing que des qualités de musicien. L’actuel directeur musical de l’Orchestre de Philadelphie est ici à la tête de l’Orchestre de la Radio bavaroise, auprès duquel il est un invité régulier depuis quelques années, pour une lecture d’une intense finesse et d’une stupéfiante transparence musicale de la Première symphonie de Mahler ; il relègue ainsi loin, loin derrière lui bien des brouettes d’enregistrements préalables de tant de collègues qui veulent faire leur « moi-aussi-Mahler »... Enregistré en juin 2014 au Herkulessaal de Munich. © SM/Qobuz
A partir de :
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 février 2011 | BR-Klassik

Livret Distinctions 5 de Diapason
Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks - Mariss Jansons, direction
A partir de :
CD8,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Discothèque Insolite Qobuz
De très belles gravures d'Eugen Jochum, bien méconnues, à l'époque où il était encore le directeur musical de l'excellent Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise. Aux côtés d'une Cinquième de Schubert (1957), d'une tranquillité imperturbable et d'un charme presque innocent auxquels s'ajoutent des phrasés naturels, simples, noblement expressifs, voisine une Neuvième, parue en 1959 sous étiquette Héliodor. Eugen Jochum témoigne d'un geste puissant, suprêmement architecturé. Aucune précipitation. La musique, seule, rayonne. A redécouvrir !
A partir de :
CD8,49 €

Classique - Paru le 15 mars 1999 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
A partir de :
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2019 | Orfeo

Distinctions Gramophone Editor's Choice
A partir de :
CD9,99 €

Classique - Paru le 3 février 2017 | NEOS Music

Distinctions Gramophone Award
A partir de :
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 novembre 2015 | BR-Klassik

Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
A partir de :
CD9,99 €

Classique - Paru le 4 novembre 2014 | Oehms Classics

Livret Distinctions 5 de Diapason

L'interprète

Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks dans le magazine
  • Mariss Jansons, toujours au repos
    Mariss Jansons, toujours au repos Se reposant d'une intervention chirurgicale, le maestro letton n’est pas attendu sur un podium avant juin et devrait par ailleurs prolonger son contrat à la tête de l’Orchestre Symphonique de la Ra...
  • François-Xavier Roth : histoire belge…
    François-Xavier Roth : histoire belge… L’Orchestre Philharmonique de Liège considère comme un « préjudice » la nomination de Roth comme chef permanent de l'Orchestre Symphonique de la radio SWR de Baden-Baden et Fribourg…