Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks - R. Strauss: Eine Alpensinfonie, Tod und Verklärung (Live)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

R. Strauss: Eine Alpensinfonie, Tod und Verklärung (Live)

Bavarian Radio Symphony Orchestra - Mariss Jansons

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Enregistrements publics de 2014 (Mort et transfiguration) et 2015 (Une symphonie alpestre) pour ces deux monuments de la création symphonique de Richard Strauss, par le fantastique Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise et Mariss Jansons. Rien ne vaut le direct, en particulier pour des ouvrages un peu géants tels que Une symphonie alpestre et ses quelque cinquante minutes de durée pour un enchaînement de vingt-deux numéros « décrivant » 24 heures montagnardes, de la Nuit à la Nuit en passant entre autres par le lever du soleil, les ruisseaux, les glaciers, les pâturages, le brouillard, l’incontournable tempête et le crépuscule. D’aucuns jettent un regard critique sur le contenu quelque peu carte-postale de l’œuvre, une sorte de musique de documentaire sans le documentaire. Libre à chacun de considérer les choses selon sa vision ; toujours est-il que c’est là l’ultime grand monument poético-symphonique de Strauss, achevé en 1915, avant que le compositeur ne se tourne presque définitivement vers une existence lyrique. Et que la richesse de l’orchestration, l’invraisemblable palette sonore de l’orchestre et l’instrumentarium des plus fantastiques qui soient, en font un incontournable moment pour tout grand orchestre qui se respecte. Mort et transfiguration, par contraste, est le deuxième poème symphonique de Strauss, achevé en 1889 ; l’auteur n’avait alors que vingt-cinq ans mais déjà une fabuleuse maîtrise de l’orchestre, et suffisamment d’idées thématiques pour en reprendre certaines dans ses Vier letzte Lieder soixante ans plus tard, au crépuscule de sa vie. © SM/Qobuz


« Un hymne flamboyant à la terre. [...] Il y a dix ans, RCO Live proposait un enregistrement public de la Symphonie alpestre par Jansons à la tête du Concergebouw d'Amsterdam. [...] Ce Strauss, qui puise encore son énergie originelle dans le rougeoiement de L'Or du Rhin, atteint des paroxysmes d'émotions lorsque l'étagement des plans sonores offre une profondeur inouïe dans la gamme des expressions. [...] Il faut donc — et c'est affaire de goût de chacun — choisir entre deux réalisations portées par un chef de génie. [...] Mort et Transfiguration évoque l'agonie d'un malade, depuis sa respiration haletante jusqu'à la révolte du mourant. Une fois encore, la comparaison avec le même chef et le Concertgebouw rejoint les mêmes conclusions que la partition précédente. Un disque somptueux. » (Classica, février 2017 / Sévag Tachdjian)


« [...] cette nouvelle pierre du cycle Strauss de Mariss Jansons pour BR Klassik vaut d’abord pour une des visions les plus charnues et charpentées de la Symphonie alpestre parues ces dernières années, avec celle de Daniel Harding, qui ne lui ressemble en rien (Decca, plus distancié, épuré). » (Diapason, mars 2017 / Rémy Louis)

Plus d'informations

R. Strauss: Eine Alpensinfonie, Tod und Verklärung (Live)

Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Eine Alpensinfonie, Op. 64, TrV 233 (Richard Strauss)

1
Nacht (Night) -
00:02:52

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

2
Sonnenaufgang (Sunrise) -
00:01:25

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

3
Der Anstieg (The Ascent) -
00:02:27

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

4
Eintritt in den Wald (Entry into the Wood) -
00:05:05

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

5
Wanderung neben dem Bache (Wandering by the brook) -
00:00:47

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

6
Am Wasserfall (At the Waterfall) -
00:00:16

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

7
Erscheinung (Apparition) -
00:00:52

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

8
Auf blumigen Wiesen (On Flowering Meadows) -
00:01:00

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

9
Auf der Alm (On the Alpine Pasture) -
00:02:22

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

10
Durch Dickicht und Gestrüpp auf Irrwegen (Straying through Thicket and Undergrowth) -
00:01:42

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

11
Auf dem Gletscher (On the Glacier) -
00:01:15

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

12
Gefahrvolle Augenblicke (Dangerous Moments) -
00:01:34

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

13
Auf dem Gipfel (On the Summit) -
00:04:55

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

14
Vision -
00:03:36

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

15
Nebel steigen auf (Mists rise) -
00:00:19

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

16
Die Sonne verdüstert sich allmählich (The Sun gradually darkens) -
00:00:52

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

17
Elegie -
00:01:48

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

18
Stille vor dem Sturm (Calm before the Storm) -
00:02:54

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

19
Gewitter und Sturm, Abstieg (Thunder and Storm, Descent) -
00:04:21

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

20
Sonnenuntergang (Sunset) -
00:02:22

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

21
Ausklang (Final Sounds) -
00:06:05

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

22
Nacht (Night)
00:02:10

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

Tod und Verklarung, Op. 24, TrV 158 (Richard Strauss)

23
Tod und Verklärung (Death and Transfiguration), Op. 24, TrV 158
00:23:39

Mariss Jansons, Conductor - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Orchestra, MainArtist - Richard Strauss, Composer

(C) 2017 BR-Klassik (P) 2017 BR-Klassik

Descriptif de l'album

Enregistrements publics de 2014 (Mort et transfiguration) et 2015 (Une symphonie alpestre) pour ces deux monuments de la création symphonique de Richard Strauss, par le fantastique Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise et Mariss Jansons. Rien ne vaut le direct, en particulier pour des ouvrages un peu géants tels que Une symphonie alpestre et ses quelque cinquante minutes de durée pour un enchaînement de vingt-deux numéros « décrivant » 24 heures montagnardes, de la Nuit à la Nuit en passant entre autres par le lever du soleil, les ruisseaux, les glaciers, les pâturages, le brouillard, l’incontournable tempête et le crépuscule. D’aucuns jettent un regard critique sur le contenu quelque peu carte-postale de l’œuvre, une sorte de musique de documentaire sans le documentaire. Libre à chacun de considérer les choses selon sa vision ; toujours est-il que c’est là l’ultime grand monument poético-symphonique de Strauss, achevé en 1915, avant que le compositeur ne se tourne presque définitivement vers une existence lyrique. Et que la richesse de l’orchestration, l’invraisemblable palette sonore de l’orchestre et l’instrumentarium des plus fantastiques qui soient, en font un incontournable moment pour tout grand orchestre qui se respecte. Mort et transfiguration, par contraste, est le deuxième poème symphonique de Strauss, achevé en 1889 ; l’auteur n’avait alors que vingt-cinq ans mais déjà une fabuleuse maîtrise de l’orchestre, et suffisamment d’idées thématiques pour en reprendre certaines dans ses Vier letzte Lieder soixante ans plus tard, au crépuscule de sa vie. © SM/Qobuz


« Un hymne flamboyant à la terre. [...] Il y a dix ans, RCO Live proposait un enregistrement public de la Symphonie alpestre par Jansons à la tête du Concergebouw d'Amsterdam. [...] Ce Strauss, qui puise encore son énergie originelle dans le rougeoiement de L'Or du Rhin, atteint des paroxysmes d'émotions lorsque l'étagement des plans sonores offre une profondeur inouïe dans la gamme des expressions. [...] Il faut donc — et c'est affaire de goût de chacun — choisir entre deux réalisations portées par un chef de génie. [...] Mort et Transfiguration évoque l'agonie d'un malade, depuis sa respiration haletante jusqu'à la révolte du mourant. Une fois encore, la comparaison avec le même chef et le Concertgebouw rejoint les mêmes conclusions que la partition précédente. Un disque somptueux. » (Classica, février 2017 / Sévag Tachdjian)


« [...] cette nouvelle pierre du cycle Strauss de Mariss Jansons pour BR Klassik vaut d’abord pour une des visions les plus charnues et charpentées de la Symphonie alpestre parues ces dernières années, avec celle de Daniel Harding, qui ne lui ressemble en rien (Decca, plus distancié, épuré). » (Diapason, mars 2017 / Rémy Louis)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Chopin : Piano Concertos Benjamin Grosvenor
Blue Train John Coltrane
À découvrir également
Par Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks
Musica viva, Vol. 36 (Live) Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks
Shostakovich: Symphony No. 10 in E Minor, Op. 93 (Live) Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks
Wagner: Die Walküre, WWV 86B (Live) Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks
Mahler: Complete Symphonies Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks
Suk: Symphony No. 2 in C Minor, Op. 27 "Asrael" (Live) Symphonieorchester Des Bayerischen Rundfunks

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Giovanni Antonini & Il Giardino Armonico, la liberté retrouvée

A la tête de l’ensemble Il Giardino Armonico, qu’il a fondé avec Luca Pianca en 1985, Giovanni Antonini a commencé l’enregistrement des 107 symphonies de Joseph Haydn. Cette monumentale entreprise en est actuellement à son 8e volume et s’achèvera en 2032, à l’occasion des 300 ans de la naissance du Père de la symphonie. Retour sur le parcours de l’audacieux chef milanais.

Le tour du monde choral de Marcus Creed

Marcus Creed incarne, auprès des auditeurs de chant choral, et davantage encore a cappella, un idéal de constance, d'exigence et d'exploration. Cette série chez Hänssler avec l'Ensemble vocal de la Radio de Stuttgart propose un tour du monde de la musique chorale, des Amériques au Japon en passant par les grandes nations vocales d'Europe.

Alfred Deller, la renaissance d’une voix disparue

Il est difficile d’imaginer la stupeur ressentie par les mélomanes anglais en découvrant Alfred Deller au sortir de la guerre. A cette époque, la voix de contre-ténor avait disparu depuis plus de deux siècles, engloutissant dans le même oubli tout un répertoire. Surgie soudainement du passé, cette voix magique semblait presque surnaturelle. Retour sur la fascinante trajectoire du chanteur britannique décédé en 1979.

Dans l'actualité...