Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

4 albums triés par Prix : du moins cher au plus cher et filtrés par Classique, Benjamin Britten, Decca Music Group Ltd. et 10,00 € à 20,00 €
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 7 août 2015 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
C’est fou ce que l’on peut faire avec un seul micro ! Car c’est ainsi que fut réalisé cet enregistrement d’Antal Doráti à la tête de l’Orchestre de Minneapolis, le 20 novembre 1954, en mono bien sûr… mais par les sorciers du label Mercury Living Presence qui avaient le chic pour capter le meilleur du meilleur de la meilleure manière. Pour cet album, Doráti avait choisi de coupler le déjà célèbre Young Person’s Guide to the Orchestra de Britten – alors une œuvre ultra-contemporaine, puisqu’elle avait été composée sept ans plus tôt seulement – avec les bien plus rares (bien trop rares) Variations concertantes de Ginastera, écrites en 1953 et dont l’encre, par conséquent, n’était pas encore sèche ! Doráti se fit souvent le champion de cet ouvrage, digne pendant du Britten puisque ces Variations, elles aussi, font la part belle aux pupitres et aux solistes de l’orchestre. Ginastera s’y dévoile comme un orchestrateur de tout premier plan, qui sait exactement jusqu’où il peut aller trop loin dans l’exigence technique auprès des musiciens ; il s’amuse autant à lancer des clins d’œil à Stravinski, Bartók ou Villa-Lobos qu’à dérouler un folklore argentin tout à fait imaginaire et personnel. Voilà bien un superbe chef-d’œuvre que l’on aimerait entendre plus souvent joué par les orchestres européens. © SM/Qobuz
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2015 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
HI-RES32,99 €
CD23,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES25,49 €
CD17,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret