Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 19 juillet 2019 | CAvi-music

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 18 octobre 2019 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique symphonique - Paru le 16 mars 2018 | CAvi-music

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 22 novembre 2019 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES23,09 €
CD16,49 €

Classique - Paru le 22 mai 2020 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 7 juin 2019 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 10 novembre 2017 | CAvi-music

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 1 février 2019 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES23,09 €
CD16,49 €

Musique symphonique - Paru le 12 octobre 2018 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 6 septembre 2019 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 18 août 2017 | CAvi-music

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 24 avril 2020 | CAvi-music

Hi-Res Livret
Si les instruments à cordes avaient largement suscité un nouveau répertoire de musique de chambre à la fin du XVIIIe siècle avec l’émergence de nouvelles formes comme le quatuor et ses dérivés, quintette, septuor ou octuor, il n’en était pas de même pour les instruments à vent, dont la facture instrumentale variait sans cesse, empêchant une véritable plénitude lorsqu’il fallait jouer ensemble. Ces contraintes techniques contre-productives ont provoqué du retard en termes d’œuvres nouvelles. Le quintette à vents (flûte, hautbois, clarinette, cor et basson) va peu à peu s’imposer dans les premières années du XIXe siècle, suscitant un engouement nouveau avant de vivre son âge d’or au XXe siècle.Le jeune Beethoven s'était très tôt intéressé aux instruments à vent qu’il employa d’une manière tout à fait nouvelle et omniprésente dans ses œuvres pour orchestre. Son Quintette pour piano, clarinette, hautbois et basson Op. 16 de 1796 se souvient clairement du Quintette avec clarinette de Mozart composé douze ans plus tôt. Il en fera plus tard un arrangement pour piano et cordes, mais l’original a gardé toute sa valeur, en particulier grâce au traitement nouveau que Beethoven apporte à l’écriture pour les vents.Les deux autres œuvres de cet album sont des arrangements, comme en témoigne ce Concerto pour piano de 1784 dont l’accompagnent perdu est reconstitué ici pour quintette à vents. Très friand de musique mécanique, le XVIIIe siècle a inventé des horloges permettant l’exécution musicale automatique par des systèmes ingénieux. Tout comme ses aînés, le jeune Beethoven a composé des pièces spécifiques présentées ici sous la forme d’arrangements pour le Ma'alot Quintet accompagné du pianiste Markus Becker pour les autres œuvres de ce programme original. © François Hudry/Qobuz
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Concertos pour clavier - Paru le 6 octobre 2017 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 29 mars 2019 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 22 janvier 2016 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 26 août 2016 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 12 octobre 2018 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES23,09 €
CD16,49 €

Opéra - Paru le 28 février 2020 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 31 août 2018 | CAvi-music

Hi-Res Livret Distinctions Preis der deutschen Schallplattenkritik
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 7 juin 2019 | CAvi-music

Hi-Res Livret
Peu connu de ce côté-ci du Rhin, Benjamin Moser est né en 1981 à Munich. Il a déjà à son actif plusieurs enregistrements, l'un pour le label Oehms dédié à la musique française (Estampes, Children's Corner de Debussy, Gaspard de la nuit et Jeux d'eau de Ravel), l'autre pour le label CAvi-Music (ultimes Sonates de Schubert et Beethoven). Contrairement à ses collègues Herbert Schuch ou Severin von Eckardstein, son parcours discographique ne reflète pas un goût particulier pour les raretés ou les agencements plus singuliers entre grandes pages du répertoire pianistique. Vainqueur du « Prix du public » au Concours Tchaikovski en 2007, Benjamin Moser s'illustre avant tout au disque dans les grands classiques, et ce second album pour CAvi-Music ne fait pas totalement exception, qui assemble les célébrissimes Tableaux de Moussorgski – dans une version magnifique d'articulation et de sens narratif –, les trois plus célèbres Préludes de Gershwin (ah la transition osée avec La Grande porte de Kiev !), interprétés avec un certain sérieux dans le « déhanché », mais non sans poésie. Le pianiste allemand poursuit son récital avec divers arrangements réalisés par Earl Wild de mélodies de Rachmaninov précédés de trois études virtuoses agencées par le pianiste américain sur de célèbres songs de Gershwin comme The Man I love. Pourrez-vous résister à Rêves, l’une des six romances de l’Opus 38 ? Un moment irrésistible, qui nous fait espérer que Benjamin Moser concevra pour son prochain album solo un programme tout entier dédié à Rachmaninov. On le voit bien dans les Moments musicaux et les Variations Chopin ! © Pierre-Yves Lascar/Qobuz