Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

1 album trié par Plus distingués et filtré par Classique, Gramophone Editor's Choice, Arvo Pärt, BR-Klassik et 24 bits / 48 kHz - Stereo
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 5 mai 2015 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
Peut-être pourrait-on considérer Arvo Pärt comme une sorte de compositeur médiéval hyper-contemporain ; profondément ancré dans la tradition chrétienne, inscrit dans la droite ligne des harmonies tonales et modales anciennes – tempérées, bien sûr, par un demi-millénaire d’acquis musicaux supplémentaires depuis le Moyen Âge –, et toujours à la recherche d’une sorte de quasi-hypnose par les sons et à travers les textes auxquels il garde leur rythmique interne propre. Le tout sans hésiter à faire appel parfois aux techniques les plus modernes telles que l’électronique ou le piano préparé, comme dans le Te Deum ! Ce recueil d’œuvres sacrées rassemble quelques-uns des sommets de la création pärtienne pour chœur et orchestre : le Te Deum de 1985, le Wallfahrtslied (« Chant des pèlerins »)de 1984, la Berliner Messe dans sa version de 1997 – il en existe diverses orchestrations, au choix des exécutants – et Dopo la vittoria, également de 1997. C’est ici le somptueux et souple chœur de la Radio bavaroise qui officie, et l’on précisera qu’il s’agit uniquement d’enregistrements réalisés en public. © SM/Qobuz