Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES13,49 €21,49 €(37%)
CD9,99 €14,99 €(33%)

Bandes originales de films - Paru le 11 juillet 2019 | Walt Disney Records

Hi-Res
Dans ce remake en prises de vues réelle du célèbre film d’animation de Disney sorti en 1994, les producteurs ont mis les petits plats dans les grands en attirant les bonnes grâces de Beyonce pour la chanson Spirit ainsi que pour la reprise de Can You Feel the Love Tonight, qu’elle chante en compagnie de Donald Glover, Billy Eichner et Seth Rogen. Ces trois derniers sont également de la fête dans un autre tube incontournable du film : Hakuna Matata. La plupart de ces covers sont extrêmement fidèles aux morceaux d’origine, même si de petits écarts dans les arrangements, ainsi qu’évidemment de nouvelles interprétations, valent qu’on s’y attarde à nouveau. On retrouvera également Circle of Life (toujours avec Lebo M, mais sans Carmen Twillie, remplacée par le timbre chaleureux de Lindiwe Mkhize), ainsi que The Lion Sleeps Tonight, tube sud-africain connu en France pour son interprétation par Henri Salvador. Au sein de ce melting-pot pop-rock/world music, il faut enfin citer une chanson inédite écrite et interprétée par Elton John, la très dynamique Never Too Late.Mais l’intérêt musical de ce conte de Disney vient aussi de sa partition instrumentale écrite par Hans Zimmer (Interstellar, Inception…). Tout d’abord réticent à l’idée de remettre le couvert, le compositeur allemand s’est finalement laissé tenter par l’aventure en donnant une couleur quasiment live à son score original. Selon les mots de Zimmer – reprenant partiellement une célèbre citation de Churchill : « Il fallait que ça sente la sueur et le sang dans le studio d’enregistrement ». La BO du Roi Lion version 2019 possède donc une aura quasiment électrique, due notamment aux interventions d’un chœur flamboyant et de percussions africaines, mais elle comprend également une touche subtile pleine de noblesse, voire de spiritualité. Le mariage de solos de violoncelle poignants (Elephant Graveyard, Scar Takes the Throne), d’une écriture habitée parfois inspirée de la musique baroque (Simba Is Alive !), ainsi que d’un chœur pharaonique fera autant chavirer les cœurs des spectateurs/auditeurs que ce lionceau qui n’a rien à envier à celui imaginé par les dessinateurs de Disney vingt-cinq ans plus tôt. © Nicolas Magenham/Qobuz
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Bandes originales de films - Paru le 21 juin 2019 | Virgin EMI

Hi-Res
C’est le producteur Giles Martin, le fils du mythique George Martin, qui est aux commandes de la bande originale de ce film qui raconte l’avènement – pour ne pas dire le couronnement – d’Elton John dans le monde de la musique. Autrement dit, le parfum rétro de ce biopic et de sa BO fonctionne à plein régime, surtout lorsqu’on sait que Giles Martin était aux premières loges de la frénésie pop qui secouait l’Angleterre des années 1960 et 1970. Ses arrangements élégants et punchy sont certes très proches du son de l’époque, mais il apporte aussi parfois, dans certaines textures, un vent de fraîcheur qu’on pourrait qualifier de « postmoderne ».Le disque ne propose aucune musique instrumentale tirée du film, mais uniquement des tubes de la star interprétés par Taron Egerton, l'acteur qui l'incarne à l’écran. Certes, Ergeton subjugue par ses prouesses vocales, mais il ne faudrait pas oublier la présence d’autres acteurs dans certaines chansons :  I Want Love est interprété par Kit Connor, Gemma Jones, Bryce Dallas Howard et Steven Mackintosh, tandis que The Bitch Is Back, Don’t Go Breaking My Heart et Goodbye Yellow Brickroad sont des duos avec, respectivement, Sebastian Rich, Rachel Muldoon et Jamie Bell (qui a la lourde tâche d’interpréter Bernie Taupin, le parolier de prédilection d’Elton John). Mais le morceau de bravoure de cette BO, c’est certainement le délire schizophrène que constitue la chanson qui clôt le disque puisqu’il s’agit d’une reprise de (I’m Gonna) Love Me Again par Taron Egerton en duo avec… Elton John lui-même. © Nicolas Magenham/Qobuz
HI-RES19,49 €
CD16,99 €

Séries TV - Paru le 19 mai 2019 | WaterTower Music

Hi-Res
HI-RES19,49 €
CD16,99 €

Bandes originales de films - Paru le 15 mars 2019 | WaterTower Music

Hi-Res Livret
Le regretté Michel Legrand affirmait qu’une bonne musique de film devait s’entendre. C’est probablement aussi le credo d'Hans Zimmer, notamment pour la BO de ce film de SF réalisé par Christopher Nolan (2014), et présenté ici dans une version deluxe comportant huit titres inédits. On connaît le goût du compositeur d’origine allemande pour les synthétiseurs, et il ne déroge pas à la règle pour Interstellar puisque le squelette du score est interprété par Zimmer lui-même face à ses nombreuses et impressionnantes machines. Puis il a greffé un orchestre de 34 cordes, 24 bois et 4 pianos à ses sons électroniques, afin de donner du corps (celui d’un bodybuilder) à sa partition. À cela s’ajoute l’orgue de l’église du Temple à Londres (Dreaming of the Crash, Cornfield Chase, Coward, Where We’re Going…), ainsi qu’un chœur de 60 chanteurs ! Autrement dit, nous sommes face à l’une des musiques de film les plus ambitieuses qui soient, en termes de logistique tout du moins.Le plus surprenant, c’est que Zimmer n’a pas hésité à prendre ici ou là le risque de l’expérimentation, notamment avec le chœur, lequel est enregistré de manière inhabituelle, loin des micros (No Time for Caution). Voici comment le compositeur a envisagé son travail :« Plus on s’éloigne de la Terre dans le film, plus le son est généré par des humains – mais une aliénation de sons humains. Comme dans les messages vidéo que l’on voit dans le long-métrage, ils sont un peu plus corrodés et abstraits. » À côté de ce travail délirant sur les timbres, on trouvera des morceaux étrangement plus dépouillés au sein de cette BO, comme ce piano solo distant intitulé Message from Home. Avec Interstellar, Hans Zimmer (Rain Man, Inception, La Ligne rouge…) synthétise avec force tout le talent dont il est capable pour modeler des sons atypiques et émotionnellement implacables. © Nicolas Magenham/Qobuz
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Bandes originales de films - Paru le 22 mai 2019 | Walt Disney Records

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Bandes originales de films - Paru le 14 décembre 2018 | Universal Records

Hi-Res
HI-RES28,99 €
CD24,49 €

Séries TV - Paru le 12 juillet 2019 | Sony Classical

Hi-Res Livret
HI-RES14,49 €
CD12,49 €

Bandes originales de films - Paru le 15 mars 2019 | WaterTower Music

Hi-Res Livret
HI-RES14,49 €
CD12,49 €

Séries TV - Paru le 15 mars 2019 | WaterTower Music

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Bandes originales de films - Paru le 7 décembre 2018 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Bandes originales de films - Paru le 31 mai 2019 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res
La principale gageure de la compositrice (et violoncelliste) Hildur Guðnadóttir pour la bande originale de Chernobyl a consisté à personnifier musicalement la catastrophe nucléaire de 1986 (le sujet de cette minisérie HBO en cinq parties). Comment donner un corps sonore à une force délétère à la fois invisible et silencieuse ? Au lieu des cordes tragiques ou menaçantes qui sont souvent de rigueur dans ce genre d’histoire, l'Islandaise (également auteure de la BO de Joker) a imaginé une texture atypique, à la fois envoûtante et effrayante. La musicienne a en effet passé une journée entière dans une centrale nucléaire lituanienne afin d’écouter et surtout d’enregistrer les bruits du site et des alentours. Ces sons de turbines, de pompes et autres compteurs Geiger constituent la base de la musique de la série. Naturellement, ils ont été retravaillés ensuite en studio. La BO de Chernobyl a donc la particularité de ne comprendre quasiment aucun instrument « traditionnel », mis à part la propre voix de Hildur Guðnadóttir sur certains titres (Clean Up, Líður), et celles du Homin Lviv Municipal Choir sur Vichnaya Pamyat – une manière d’apporter une minuscule dose d’humanité, et donc d’espoir au sein de ce tableau gris et anxiogène. L’idée de Guðnadóttir était donc de faire ressentir quasiment physiquement la radioactivité et, dans le cas de Tchernobyl, ses conséquences funestes. Un pari réussi qui a permis à la compositrice d’être récompensée d’un Emmy Award aux Creative Arts Emmys 2019. © Nicolas Magenham/Qobuz
HI-RES12,99 €
CD11,49 €

Bandes originales de films - Paru le 21 mars 2019 | Reprise

Hi-Res
HI-RES19,49 €
CD16,99 €

Bandes originales de films - Paru le 7 juin 2019 | Ghostlight Records

Hi-Res
HI-RES30,99 €
CD21,99 €

Bandes originales de films - Paru le 21 juin 2019 | Walt Disney Records

Hi-Res
HI-RES19,49 €
CD16,99 €

Bandes originales de films - Paru le 15 mars 2019 | WaterTower Music

Hi-Res Livret
HI-RES39,99 €
CD33,99 €

Bandes originales de films - Paru le 26 juillet 2019 | Sing It Again Records

Hi-Res
HI-RES14,49 €
CD12,49 €

Bandes originales de films - Paru le 15 mars 2019 | WaterTower Music

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Bandes originales de films - Paru le 7 décembre 2018 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret
Avec ses cordes obsessionnellement arpégées faisant écho à la fois à Bach et au lyrisme postminimaliste, le morceau introductif de cette BO donne le ton (The Shores of Scotland). Après la resplendissante musique de John Barry pour le biopic de 1971, c’est au tour du Germano-britannique Max Richter de s’attaquer au destin hors-norme de la reine d’Ecosse (et éphémère reine de France). Certes, à l’image des costumes et décors majestueux du film, la musique joue la carte d’une ampleur mâtinée de tension sous-jacente (elle est interprétée par un orchestre de 100 musiciens et 12 choristes).Mais Richter nous rappelle que derrière la grande histoire d’une nation, il s’agit aussi et avant tout de deux portraits intimes et féminins auquel se livre ce premier film signé Josie Rourke : celui de Marie, donc, mais aussi de sa rivale Elizabeth I. C’est pourquoi il choisit de personnifier ces femmes, ici par un cor anglais impérial (The Hilltop) ou là par une voix féminine éthérée (Knox). Quant aux nombreuses et puissantes percussions qui parsèment la BO, elles sont là pour nous rappeler le destin tumultueux de Marie (A Claim to the Throne, The Wedding, Outmaneuvered, The Assassination). En trouvant l’équilibre parfait entre la musique de la Renaissance et la musique contemporaine, et en sachant doser force, délicatesse et noirceur, Max Richter a donc réussi le pari d’une BO intellectuellement habile et émotionnellement efficace. ©Nicolas Magenham/Qobuz
HI-RES30,99 €
CD21,99 €

Bandes originales de films - Paru le 26 avril 2019 | Hollywood Records

Hi-Res
HI-RES14,49 €
CD12,49 €

Bandes originales de films - Paru le 15 mars 2019 | WaterTower Music

Hi-Res Livret