Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES26,99 €
CD17,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 9 décembre 2016 | Domino Recording Co

Hi-Res
A partir de :
CD7,99 €

Rock - Paru le 25 février 1973 | Domino Recording Co

Lorsque l’on parle de Paris 1919, c’est généralement pour en dire deux choses : qu’il s’agit du meilleur album de John Cale, et qu’il est le jumeau du Berlin de Lou Reed. Si l’on ne s’attardera pas sur la première affirmation (probablement vraie, mais Fear pourrait également prétendre à ce titre), la seconde est beaucoup plus étonnante : en effet, en dehors de leur année de sortie (1973), Berlin et Paris 1919 n’ont aucun point commun, et sont même diamétralement opposés. Si le disque de Lou Reed reste un monument de noirceur et de cynisme, aux orchestrations glaciales, celui de Cale est totalement lumineux, solaire, presque transparent. Ce n’est d’ailleurs sans doute pas un hasard si l’album débute (« Child’s Christmas in Wales ») et s’achève (« Antartica starts here ») dans la blancheur de l’hiver...   Entre ces deux chansons immaculées, tout n’est que grâce et légèreté : Cale conte des histoires de fantômes au charme surranné (le morceau-titre) sur des mélodies en apesanteur (« Hanky panky nohow »), parfaitement mises en valeur par la production ouatée de Chris Thomas, qui sait, à l’occasion, se faire délicieusement excentrique (« Graham Greene »). On traverse ainsi Paris 1919 comme un rêve éveillé, qui, au fil des écoutes, finit par s’installer dans votre quotidien et par le modifier doucement. Aussi hors-modes aujourd’hui qu’il l’était en 1973 (signe qu’il est atemporel ?), ce disque est tout simplement un chef-d’oeuvre, et l’un des plus discrets qui soient – ce qui n’est pas le moindre de ses charmes. © ©Copyright Music Story Thibaut Losson 2016
A partir de :
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 22 janvier 2016 | Domino Recording Co

Hi-Res
On dit parfois de certains albums qu’ils sont « difficiles ». Music for a new society est bien plus que cela : c’est un disque impossible. Enregistré à une époque où John Cale, lessivé par les drogues et épuisé par les tournées incessantes, avait atteint ses limites physiques et mentales, cet album peut être considéré comme une « icône de la douleur » (l’expression est de Cale lui-même), suintant de bout en bout le malaise, la folie et la mort. Le disque débute sur une mélodie chancelante, troublée par un violon dissonnant ; puis, dès le second titre, « Thoughtless kind », Cale nous plonge la tête dans la noirceur de son esprit, hanté par les tic-tacs d’une horloge sinistre, des murmures malsains, des rires angoissés et étouffés ; un paysage sonore dévasté au-dessus duquel surnage une mélodie en lambeaux. Le reste du disque, constitué de bribes de chansons déchiquetées et de collages sonores hésitants, est à l’avenant, perturbant et cauchemardesque, et les rares temps de pause ménagés par Cale ne semblent avoir pour but que de souligner la dimension de « voyage mental » du disque (« Close Watch », comme un écho d’un lointain passé – le titre figurait sur Helen of Troy, sept ans plus tôt). Pourtant, on finit toujours par revenir vers cet album : au-delà de la fascination voyeuriste qu’il peut engendrer, l’insondable tristesse qui l’habite agit de façon cathartique, comme une balise, un repère pour des temps troublés. Une oeuvre d’une rare puissance.   © ©Copyright Music Story Thibaut Losson 2016
A partir de :
CD21,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 1996 | Island Records (The Island Def Jam Music Group / Universal Music)

A partir de :
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Rock - Paru le 1 juillet 2015 | Crazy Warthog Media

Hi-Res
Lorsque l’on parle de Paris 1919, c’est généralement pour en dire deux choses : qu’il s’agit du meilleur album de John Cale, et qu’il est le jumeau du Berlin de Lou Reed. Si l’on ne s’attardera pas sur la première affirmation (probablement vraie, mais Fear pourrait également prétendre à ce titre), la seconde est beaucoup plus étonnante : en effet, en dehors de leur année de sortie (1973), Berlin et Paris 1919 n’ont aucun point commun, et sont même diamétralement opposés. Si le disque de Lou Reed reste un monument de noirceur et de cynisme, aux orchestrations glaciales, celui de Cale est totalement lumineux, solaire, presque transparent. Ce n’est d’ailleurs sans doute pas un hasard si l’album débute (« Child’s Christmas in Wales ») et s’achève (« Antartica starts here ») dans la blancheur de l’hiver...   Entre ces deux chansons immaculées, tout n’est que grâce et légèreté : Cale conte des histoires de fantômes au charme surranné (le morceau-titre) sur des mélodies en apesanteur (« Hanky panky nohow »), parfaitement mises en valeur par la production ouatée de Chris Thomas, qui sait, à l’occasion, se faire délicieusement excentrique (« Graham Greene »). On traverse ainsi Paris 1919 comme un rêve éveillé, qui, au fil des écoutes, finit par s’installer dans votre quotidien et par le modifier doucement. Aussi hors-modes aujourd’hui qu’il l’était en 1973 (signe qu’il est atemporel ?), ce disque est tout simplement un chef-d’oeuvre, et l’un des plus discrets qui soient – ce qui n’est pas le moindre de ses charmes. © ©Copyright Music Story Thibaut Losson 2016
A partir de :
CD7,99 €

Rock - Paru le 6 octobre 2003 | Domino Recording Co

A partir de :
CD17,99 €

Rock - Paru le 30 avril 2010 | M.i.G. - music

A partir de :
CD10,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1975 | Universal-Island Records Ltd.

A partir de :
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 3 septembre 2001 | Columbia

A partir de :
CD7,99 €

Rock - Paru le 4 juillet 2005 | Domino Recording Co

A partir de :
CD17,99 €

Rock - Paru le 11 septembre 2006 | Domino Recording Co

A partir de :
CD13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 14 novembre 1988 | Beggars Banquet

A partir de :
CD13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1992 | All Saints Records

A partir de :
CD7,99 €

Rock - Paru le 19 juillet 1972 | Domino Recording Co

A partir de :
CD9,99 €

Bandes originales de films - Paru le 1 janvier 1995 | Why Not Productions

Bande Originale du film "N'oublie pas que tu vas mourir" de Xavier Beauvois (1995), composée par John Cale avec Xavier Beauvois, Chiara Mastroianni, Roschdi Zem & Bulle Ogier (Prix du jury au Festival de Cannes + Prix Jean Vigo)
A partir de :
HI-RES1,04 €
CD0,69 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 novembre 2016 | Domino Recording Co

Hi-Res
A partir de :
CD9,99 €

Bandes originales de films - Paru le 1 janvier 1999 | Why Not Productions

Bande Originale du film "Le Vent de la Nuit" de Philippe Garrel (1999), composée par John Cale, avec Catherine Deneuve, Daniel Duval, Xavier Beauvois & Jacques Lassalle
A partir de :
CD7,99 €

Bandes originales de films - Paru le 1 novembre 1991 | Les Disques du Crépuscule

Bande Originale du film "Paris s'éveille" d'Olivier Assayas, composée par John Cale et The Velvet Underground avec Thomas Langmann, Judith Godrèche & Jean-Pierre Léaud
A partir de :
CD7,99 €

Rock - Paru le 10 juin 1997 | Domino Recording Co

A partir de :
CD8,99 €

Pop - Paru le 1 avril 2004 | ITM Media

L'interprète

John Cale dans le magazine
  • Happy Patti !
    Happy Patti ! La grande pythie punk Patti Smith souffle aujourd'hui ses 74 bougies…
  • L'expo Velvet Underground : on y était !
    L'expo Velvet Underground : on y était ! Jusqu'au 21 août 2016 à la Philharmonie de Paris, l’exposition The Velvet Underground – New York Extravaganza offre un joli coup de zoom sur le New York des années 60 du Velvet Underground de Lou ...
  • Le cas Cale
    Le cas Cale John Cale souffle ses 71 bougies aujourd’hui 9 mars…
  • John Cale, avant-gardiste à vie
    John Cale, avant-gardiste à vie John Cale qui vient de signer sur le label Double Six, division de Domino Records, sort un EP de cinq titres, Extra Playful, disponible en numérique à partir du 19 septembre.
  • John Cale, retour à Paris 1919
    John Cale, retour à Paris 1919 John Cale se produira à la Salle Pleyel le 5 septembre prochain, et revisitera l’un de ses mythiques albums, Paris 1919.