Catégories :

Les albums

HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 1 novembre 2019 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES12,49 €
CD8,49 €

Classique - Paru le 26 janvier 2018 | Alia Vox

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
700-1797, voilà la durée de vie de la Sérénissime indépendante, de ses débuts dans le flou jusqu’au traité de Campo-Formio en 1797 qui rattachait la République de Venise à l’Italie. C’est ce millénaire qu’a choisi d’illustrer Jordi Savall, entouré bien sûr de ses propres troupes de Hespèrion XXI, de la Capella Reial de Catalunya et du Concert des Nations, mais aussi de nombreuses guest stars venues des confins du monde méditerranéen – car on sait que Venise rayonna tour à tour commercialement, politiquement et militairement, ou se retrouva encerclée de forces hostiles allant de l’Empire ottoman, la France, l’Espagne à la Maison d’Autriche. On entendra donc aussi l’Ensemble vocal orthodoxe de Thessalonique, le chantre juif Lior Elmaleh pour l’apport judaïque, les Musiciens d'Orient pour toutes les influences arabes, maures, ottomanes, Haïg Sarikouyoumdjian pour l’Arménie entre autres, pour un tour d’horizon d’une ampleur réellement extraordinaire. Les œuvres vont donc des chants byzantins jusqu’à une assez cocasse adaptation signée Luigi Bordese pour chœur d’hommes à quatre voix et orgue sur un texte d’Adolphe Joly, d’après la musique de Beethoven. En passant par Mozart dont La Marche turque est délicieusement réécrite par Savall, ou encore Monteverdi, Vivaldi, les musiques classiques ottomanes, Rosenmüller qui travailla longtemps à Venise (après avoir fui Leipzig pour une sombre histoire de jeunes garçons… on était un brin moins regardant à Venise à ce sujet, semble-t-il), Janequin illustrant Marignan, Dufay et sa Prise de Constantinople, les Croisades et leurs âpres chants, bref, tout ce qui peut s’imaginer. Un somptueux livret explique les tenants et les aboutissants de toute l’affaire. © SM/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 16 mai 2014 | Sony Classical

Hi-Res Livret
La terre natale. Le pays de sa mère également. Comment comprendre ce Motherland qui sert de titre au troisième album de Khatia Buniatishvili qui parait chez Sony Classical. Pour cet enregistrement, la pianiste géorgienne ne s’est pas contentée d’un ou deux compositeurs mais d’une bonne dizaine. Après un disque Liszt en 2011 précédé d’un disque Chopin, elle réunit ici dix-sept pièces sous ce nom de Motherland. Un album sur lequel Jean-Sébastien Bach côtoie Arvo Pärt, Tchaïkovski, Mendelssohn, Debussy, Ligeti, Brahms, Chopin, Ravel, Scarlatti, Grieg, Kancheli, Dvorak ou bien encore Haendel...
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 16 janvier 2012 | Warner Classics

Hi-Res Livret
Ce programme plutôt explosif de Christina Pluhar et son Arpeggiata sur les rythmes furibards des musiques latino-américaines est porté à bout de voix par Lucilla Galeazzi, Vincenzo Capezzuto, Raquel Andueza, Luciana Mancini et un certain Philippe Jaroussky. Ils explorent des chansons traditionnelles et baroques du Paraguay, du Chili, du Venezuela et de l’Argentine, sur fond de luth, psaltérion, guitare et harpe baroques, cuatro, charango et maracas, associés ici pour livrer des couleurs inédites. Une vision autre du Nouveau Monde.
CD5,49 €6,99 €(21%)

Classique - Paru le 30 août 2019 | Warner Classics

HI-RES12,49 €
CD8,49 €

Classique - Paru le 17 février 2017 | Alia Vox

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica - Songlines Five-star review
Enregistré en concert le 17 juillet 2015 à l’abbaye de Fontfroide près de Narbonne, ce nouvel opus discographique de Jordi Savall explore, musicalement et textuellement, plus de quatre siècles de musiques, de chants et de danses nées de l’une des plus affreuses abominations inventées par l’esprit humain : l’esclavage. Non pas que l’esclavage n’ait pas existé avant 1444 et se soit arrêté comme par enchantement en 1888 – Grecs, Romains, Egyptiens, et toutes les civilisations qui les ont précédés s’y adonnaient à tout va – mais 1444 est la date du premier document décrivant par le menu une expédition de capture en masse. Autour de son ensemble Hespèrion XXI et La Capella Reial de Catalunya, Savall a rassemblé des musiciens et narrateurs de tous les horizons dans lesquels perdurent les traces des peuples déracinés concernés, originaires d’Afrique occidentales, et que l’on retrouve au Brésil, au Mexique, dans les Caraïbes, en Colombie ; ainsi que quelques traditions conservées au Mali. Les musiciens et narrateurs invités brésiliens, colombiens, mexicains, marocains, malgaches, seront en dialogue avec les formes musicales hispaniques inspirées elles-mêmes des chants et danses des esclaves, basées sur des traditions africaines ou métisses : ce sont les pièces de l’espace liturgique catholique dans lequel ont été plus ou moins forcés les esclaves, qui ont apporté leur propre conception de la divinité. Europe, Afrique et Amérique Latine, la grande triangulation est de retour, mais sans que personne ne soit dorénavant déraciné, enfermé en fond de cale et vendu à deux mille lieues de chez lui... © SM/Qobuz
HI-RES12,49 €
CD8,49 €

Messes, Passions, Requiems - Paru le 1 décembre 2017 | Alia Vox

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Cet album « In excelcis Deo », avec deux œuvres sacrées écrites au temps de la Guerre de Succession d’Espagne, présente « en miroir » la Missa Scala Aretina à quatre chœurs du compositeur catalan Francesc Valls (1671-1747) d’une part, et la Messe à deux chœurs et deux orchestres du compositeur français Henry Desmarest (1661-1741). Ces deux chefs-d’œuvre exceptionnels sont étroitement connectés dans le temps, puisque l’un date de 1701, l’autre de 1704. Pour mémoire, la Guerre de Succession d’Espagne sévit de 1701 à 1714, et ce fut l’ultime guerre d’ampleur que mena Louis XIV ; cet effroyable conflit européen avait pour enjeu la succession au trône d'Espagne à la suite de la mort sans descendance du dernier Habsbourg espagnol Charles II (épileptique, syphilitique de naissance par sa mère [si, si, ça existe…], stérile) et, à travers lui, la domination politique et commerciale en Europe. En fin de compte, l’Espagne y perdra plus ou moins toutes ses possessions européennes – en Italie, aux Pays-Bas, en Sardaigne, et même chez elle puisque Gibraltar passera sous contrôle britannique –, les Bourbon seront installés sur le trône espagnol (et y sont encore) tandis que Barcelone est « reprise » – la Catalogne avait précédemment embrassé la cause de l’Autriche et ses Habsbourg… Un sac de nœuds dont certaines retombées ne sont pas encore retombées ! Le présent album, musicalement très œcuménique grâce au talent de Jordi Savall, juxtapose des œuvres de musiciens de pays alors ennemis, dont les messes furent données l’une à Barcelone, l’autre à Versailles. À l’auditeur de se faire sa propre opinion quant à savoir si entre les très catholiques Français et les très catholiques Catalans, la musique est si différente ! © SM/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 4 décembre 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret
Et vive la transversalité tous azimuts ! Du bout de sa clarinette tout ce qu’il y a de moderne, le virtuosissime Martin Fröst navigue allègrement de Hildegard von Bingen à Astor Piazzola en passant par Brahms, Telemann, le Klezmer, le traditionnel scandinave ou Schumann. Bien entendu, presque tout est ici réécrit – réécrit en effet, bien plus encore que seulement transcrit. Hildegard se trouve ainsi transportée, transmutée, transcendée neuf cent ans plus tard, mais c’est bien là le principe de Fröst : les racines (d’où le titre Roots de ce nouvel album) restent souvent cachées, bien qu’indispensables et fondatrices, tandis qu’en jaillit l’arbre nouveau génération après génération. Il s’agit donc, en réalité, d’un enregistrement « moderne », mais ne cachant pas ses racines les plus profondes dans les siècles passés. Très étonnant, très théâtral aussi, mais c’est précisément le propose de Fröst qui aime à donner ces pièces en concert, enchaînées pêle-mêle. © SM/Qobuz
CD8,49 €

Classique - Paru le 20 juin 2019 | Alia Vox

CD7,99 €9,99 €(20%)

Classique - Paru le 12 juillet 2019 | Warner Classics

CD13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2011 | Decca Music Group Ltd.

CD9,99 €

Classique - Paru le 9 novembre 2018 | BMG Rights Management (UK) Ltd

CD7,99 €9,99 €(20%)

Classique - Paru le 2 août 2019 | Warner Classics

CD9,99 €

Classique - Paru le 9 août 2010 | Warner Classics

CD8,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1996 | UMC (Universal Music Catalogue)

HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 9 octobre 2012 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Quelle joie de suivre dans les petites rues bruyantes de Naples le ténor Marco Beasley et son compère Guido Morini, compositeur et arrangeur. Leur itinéraire est un voyage fictif dans la musique vocale napolitaine du XVIème siècle à nos jours. Avec des accompagnements très soignés, Marco chante les joies et les peines de l'amour sous le soleil de Naples. Le plaisir est encore décuplé par la qualité d'une prise de son offrant une présence et une spatialité idéales. FH
CD6,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1980 | Decca Music Group Ltd.

CD9,99 €

Classique - Paru le 30 novembre 2006 | Alia Vox

CD11,49 €

Classique - Paru le 3 mai 2011 | Sony Classical

CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Alia Vox

Montserrat Figueras, voix - Jordi Savall, vièle & violes de gambe - Arianna Savall, voix & harpes gothique & double - Ferran Savall, chant & théorbe - Pedro Estevan, percussions

Le genre

Classique dans le magazine
  • Trifonov/Rachmaninov, destination finale
    Trifonov/Rachmaninov, destination finale Avec l’Orchestre de Philadelphie dirigé par Yannick Nézet-Seguin, le virtuose russe boucle sa belle intégrale des concertos pour piano de Rachmaninov...
  • Cosma fait des Caprices !
    Cosma fait des Caprices ! Le mandoliniste Vincent Beer-Demander publie les "24 Caprices pour mandoline solo" du grand Vladimir Cosma...
  • Lucas Debargue | One Cover One Word
    Lucas Debargue | One Cover One Word Rencontre avec le jeune pianiste français pour la sortie de son album consacré aux sonates de Scarlatti. Une interview One Cover One Word pour mieux cerner son ADN musical.
  • Les Hanson sur la tombe d'Haydn
    Les Hanson sur la tombe d'Haydn Qobuzissime pour le splendide premier album du jeune Quatuor Hanson consacré à Joseph Haydn...
  • Il était une fois Jessye Norman...
    Il était une fois Jessye Norman... Aussi renversante dans la mélodie française que le lied allemand, les opéras de Wagner ou Strauss, la grande soprano américaine s'est éteinte à l'âge de 74 ans...
  • Focus Nouvelles Musiques 2019
    Focus Nouvelles Musiques 2019 Du 30 septembre au 4 octobre 2019, l’Institut français, le Bureau Export, la FEVIS, Futurs Composés, l’ONDA et la SACEM organisent un Focus consacré aux musiques de création. Ce parcours de repérag...
  • Florian Noack au pays de Baba Yaga
    Florian Noack au pays de Baba Yaga Tôt séduit par l'âpreté de la musique de Prokofiev, dont le piano percussif sied à l'adolescent bouillant qu'il est, le maintenant presque trentenaire Florian Noack enregistre le compositeur... mai...
  • Patricia Kopatchinskaja, un violon pour l'éternité
    Patricia Kopatchinskaja, un violon pour l'éternité Patricia Kopatchinskaja fait ce qu'elle veut. Chaque album est pour elle l'occasion d'emprunter un nouveau chemin. Loin d'être frivole, sa virtuosité au contraire est arrimée à un grand courage grâ...
  • Ainsi parlait Richard Strauss
    Ainsi parlait Richard Strauss Après Igor Stravinsky, Riccardo Chailly a choisi Richard Strauss pour l'Orchestre du Festival de Lucerne. Les œuvres du maître ès orchestration sont à cet ensemble éphémère, connu pour son art cons...
  • Imogen Cooper à l'heure espagnole
    Imogen Cooper à l'heure espagnole La pianiste britannique Imogen Cooper fêtait ce mercredi 28 août ses 70 printemps. Son nouvel album, radieux, s'aventure dans un répertoire qu'on ne lui connaissait pas.