Les albums

26,99 €
19,49 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 janvier 1960 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Un classique toujours actuel grâce au feu de la direction de Markevitch et à l'excellence de l'Orchestre Lamoureux dont il était le chef titulaire à l'époque. Le chef d’origine russe est complètement survolté et rend toute sa conception visionnaire à cette grande page du romantisme français. C'est en écoutant une telle version que l'on se rend parfaitement compte de la modernité du langage de Berlioz, modernité qui se prête aux mises en scène les plus avant-gardistes, un paradoxe pour une oeuvre écrite pour le concert et non pour la scène. La prise de son du début de la stéréophonie triomphante est tout à fait exceptionnelle. © François Hudry/Qobuz
20,24 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 janvier 1962 | Berlin Classics

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
11,24 €14,99 €

Classique - Paru le 1 mai 1966 | Chandos

Distinctions Choc du Monde de la Musique - 10 de Répertoire - Discothèque Idéale Qobuz
Pianiste légendaire mort en 2010 à l'âge vénérable de 95 ans, il donne des concerts et enregistre jusqu'à la fin de sa vie. Il devient célèbre en 1942 lorsque Toscanini l'invite à jouer et à enregistrer la Rhapsody in Blue de Gershwin avec l'Orchestre de la NBC. C'est en 1965 qu'il grave sa désormais fameuse intégrale des Concertos de Rachmaninov sous la direction de Jascha Horenstein, dans la belle acoustique du Kingsway Hall de Londres, démoli en 1998. Une version généreuse de ces cinq concertos dans une prise de son opulente mettant la belle matière sonore de Earl Wild au premier plan et en technicolor. Un régal sans égal pour qui aime se vautrer sans complexe dans les voluptés romantiques du grand compositeur russe. FH
26,99 €
19,49 €

Opéra - Paru le 1 septembre 1972 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
C’est un Barbiere « di qualità, di qualità » et même de très grande qualité que Deutsche Grammophon. Enregistré durant l’été 1971 à Londres, c’est une des premières rencontres entre Claudio Abbado et le London Symphony Orchestra. C’est aussi le début des éditions philologiques entreprises par Alberto Zedda des œuvres de Rossini, dont les partitions sont recouvertes par les mauvaises traditions depuis plus d’un siècle. On supprime les ajouts devenus, bien à tort, traditionnels, on rétablit aussi certaines coupures et la fine instrumentation d’époque et, surtout, on chante et on joue sans forcer le trait avec un sens inné du théâtre. Un coup de dépoussiérage qui a donné un coup de jeune à ce chef-d’œuvre composé par un génie de vingt-quatre ans. Il est tout simplement idéal ce Barbier-là ! Un plateau de rêve avec des chanteurs rompus à ce répertoire. Chacun est à sa place, de la Rosine rouée et coquine de Teresa Berganza, au Figaro raffiné et plein d'abattage de Hermann Prey, en passant par le Comte frivole de Luigi Alva jusqu'au ridiculissime Basilio incarné par l'inénarrable Paolo Montarsolo. On s'amuse de cette drôlerie et on admire une fois de plus l'implacable machine si bien huilée du théâtre rossinien sous la baguette sans cesse inventive et frémissante de Claudio Abbado. © François Hudry/Qobuz
21,49 €
14,99 €

Classique - Paru le 1 septembre 1973 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Carlos Kleiber donne de ce Freischütz une lecture incandescente où le romantisme côtoie le dramatisme à chaque instant. Sa direction rapide et sans cesse frémissante parvient à recréer l'ambiance du théâtre en studio, et même de la dépasser, en lui donnant ce côté surnaturel que la musique de Weber appelle si fortement. Et quel plateau ! Gundula Janowitz est une Agathe sensible et intelligente, Edith Mathis une délicieuse Ännchen, Peter Schreier un Max héroïque et vaillant, Theo Adam un Kaspar inquiétant et maléfique à souhait. Prise de son idéale mettant en valeur les timbres raffinés de la Staatskapelle de Dresde et les nuances si subtiles d'un Carlos Kleiber en état de grâce. © François Hudry/Qobuz
20,24 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 janvier 1976 | Berlin Classics

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
34,99 €
24,99 €

Opérette - Paru le 1 septembre 1976 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Si la perfection existe peu en art et dans la vie, cet enregistrement la touche du doigt. On assiste ici à un moment assez unique où tous les ingrédients se sont donnés rendez-vous. La plasticité et la stupéfiante élégance d'un Carlos Kleiber en état de grâce permanent insufflent à ce disque une vie et une intensité vraiment uniques. Réunir des têtes d'affiche comme Julia Varady, Lucia Popp, Hermann Prey et René Kollo ne fut pas une mince affaire et le résultat est assez miraculeux. Le coup de génie de Kleiber fut de confier le rôle du Prince Orlofsky à la basse Ivan Rebroff (alors connu dans le monde entier) en voix de fausset. Une mystification d'autant plus drôle que Rebroff était lui-même un faux chanteur russe puisque né à Berlin et de nationalité allemande. Enregistré à Munich, au Nationaltheter, les 9-14 & 28 octobre 1975. © François Hudry/Qobuz
19,99 €

Classique - Paru le 15 septembre 1977 | Arion

Distinctions Diapason d'or - Choc du Monde de la Musique - Discothèque Idéale Qobuz
Prix des Disquaires de France, cette intégrale de la musique pour piano à quatre mains de Schubert — la plus importante production musicale jamais dévolue à cette formation par un compositeur romantique, et jusqu'à cet enregistrement assez méconnue, fut un succès sans précédent à sa sortie en 1977. Christian Ivaldi et Noël Lee faisaient quasiment découvrir au public la fameuse Fantaisie en fa mineur (vol.1), un des plus belles œuvres du genre. Un disque à replacer dans son contexte, car il constituait une réelle découverte pour nombre de mélomanes. Il existe depuis beaucoup de belles versions de cette Fantaisie devenue célèbre, mais celle de Noël Lee et Christian Ivaldi garde toujours sa fraîcheur, grâce à la pudeur de l'expression, à la parfaite conduite des voix (notamment dans le long développement fugué assez rare chez Schubert) et dans un climat ostensiblement nostalgique. FH
13,49 €

Classique - Paru le 7 juin 1984 | ECM New Series

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Shem Guibbory, violon - Ken Ishii, violoncelle - Elizabeth Arnold, voix - Rebecca Armstrong, voix - Pamela Fraley, voix - Nurit Tilles, piano - Steve Chambers, piano - Larry Karush, piano & maracas - Gary Schall, marimba & maracas...
13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1981 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Un extrait de l'intégrale jamais achevée des Sonates de Beethoven par Emil Gilels (sessions de 1981 ici). Une vision particulièrement anguleuse, moderniste, et en d'autres moments d'une rare générosité de l'univers beethovénien (Andante initial de la Sonate n°13). Aux côtés de la formidable Maria Grinberg, Gilels a laissé sans doute le Beethoven d'essence "russe" le plus convaincant. A redécouvrir d'urgence.
23,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1982 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
C'est une des plus grandes réussites discographiques de ce chef, dont l'extraordinaire popularité est en baisse. Grâce à une direction théâtrale survoltée et à une distribution réunissant les meilleurs chanteurs de l'époque (1981), cette version rappellera d'excellents souvenirs aux heureux spectateurs qui ont pu voir, en 1973, la légendaire production des Noces de Figaro à l'Opéra de Paris, dans la mise en scène de Giorgio Strehler, sous la direction de Solti, nommé, par Rolf Liebermann, Conseiller musical de "la grande boutique". Quant aux autres, ils jouiront sans limites d'un enregistrement qui conjugue admirablement l'esprit de Beaumarchais à ceux de de Mozart et de Da Ponte, son librettiste de génie. FH
11,49 €

Classique - Paru le 20 février 1984 | Sony Classical

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Un minutage un peu chiche pour un CD, mais dont on ne tient évidemment plus compte dans nos écoutes virtuelles. Voilà une version du Concert en ré de Chausson portée par des artistes ne cherchant pas à faire "français". Leur Chausson est d'une grande hauteur de vue, âpre et d'un lyrisme débordant de générosité. La pâte sonore lève en nous disant des choses graves et mélancoliques. L'association de Jorge Bolet et d'Itzhak Perlman est fusionnelle et passionnée avec un Quatuor Juilliard au même diapason. Un enregistrement qui a fait date pour le chef-d'oeuvre d'un compositeur peu prolixe, mais dont la musique est marquée du sceau de l'expression et de la gravité. FH
13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1984 | Archiv Produktion

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
12,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1984 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Capté à Vienne en 1982, cet enregistrement intégral des Danses hongroises de Brahms a consacré Claudio Abbado dans la musique d'un compositeur qui lui allait entre tous. Réalisé au tournant de la cinquantaine, il apportait à cette musique d'inspiration populaire un raffinement exceptionnel allié à une puissance encore juvénile. Un disque qui est vite devenu un classique que les années n'ont en rien démodé. FH
12,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1972 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
L'un des deux ou trois disques de Michelangeli qu'il faut selon nous absolument connaître... NDLR : Ces enregistrements ont été réalisés à Munich (Plenarsaal der Akademie der Wissenschaften), de manière un peu éparse, entre octobre et novembre 1971. Ainsi, des séances ont successivement eu lieu entre les 13 et 18 octobre, puis les 24 et 29 octobre avec une interruption le 26, et enfin entre le 6 et 8 novembre.
13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1959 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
A côté de leur célèbre intégrale des Sonates pour violon et piano de Beethoven, Clara Haskil et Arthur Grumiaux ont gravé des Sonates de Mozart, qui s'inscrivent parfaitement dans leur conception à la fois apollinienne et épurée de la musique. Ils n'en oublient jamais l'élan, le naturel. Ces interprétations vieilles de cinquante ans sont d'une éternelle jeunesse et d'un charme presque déconcertant.
20,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1984 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Cet opéra de jeunesse dans lequel Puccini déploie déjà toute sa personnalité trouve dans cet enregistrement une interprétation quasi idéale. Giuseppe Sinopoli dirige sans aucun pathos, avec une constante attention aux voix comme à l'action théâtrale. La distribution est exceptionnelle, car grands et petits rôles sont tenus pas les stars de l'époque. Mirella Freni est une Manon frivole et jeune, Placido Domingo un Des Grieux de grand style, évitant les pièges du vérisme dans lequel on peu facilement tomber. Brigitte Fassbaender et Renato Bruson dans des rôles de second plan complètent cette affiche qui fait rêver. Une des grandes versions discographiques du premier ouvrage important de Puccini. FH
10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1984 | Deutsche Grammophon Classics

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
L'autre Wassermusiw, avec Reinhard Goebel et le Musica Antiqua Köln qui ont participé activement à la renaissance de l'oeuvre de Georg Philip Telemann. Leurs gravures (Tafelmusik, Bläserkonzerte) durant les années 1980 pour Archiv Produktion se sont imposées comme des incontournables. Rondeur du son, élan de la direction, vivacité acérée des rythmes en demeurent les principales caractéristiques. Et, dans la Wassermusik, Goebel traduit avec maestria et élégance l'origine française des oeuvres. Somptueux ! PYFH
9,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1971 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Dans les années 1970, Karl Böhm grave avec les Wiener Philharmoniker quelques LP d'un beauté absolument suffocante, consacrés aux Symphonies et Missa Solemnis de Beethoven, Symphonies n°7 & 8 de Bruckner ou encore ce Requiem de Mozart, qui bénéficie d'une vision ample et d'un élan mystique incomparable, soutenu par une distribution exemplaire. Un grand classique !
14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1985 | Warner Classics

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Considéré comme une autorité intellectuelle et artistique indiscutable, Gustav Leonhardt laisse des disques finement ciselés, fruit de toute une vie au service de la musique et celle de Johann Sebastian Bach en particulier. Le claveciniste néerlandais est ici à l'apogée de son génie interprétatif, fait d'intense liberté et de constant respect du texte. Du très grand art. FH

Le genre

Classique dans le magazine
  • Lise Davidsen, la voix royale
    Lise Davidsen, la voix royale Qobuzissime pour le premier album Strauss et Wagner de la jeune soprano norvégienne !
  • Sandrine Piau, en mélodie
    Sandrine Piau, en mélodie Avec "Si j'ai aimé", la grande soprano signe un beau récital autour de la mélodie française romantique...
  • Hilary Hahn seule avec García Abril
    Hilary Hahn seule avec García Abril Le compositeur espagnol Antón García Abril signe 6 partitas pour la grande violoniste américaine...
  • Cap au Sud pour Garanča
    Cap au Sud pour Garanča Avec "Sol y Vida", la grande mezzo-soprano lettone Elīna Garanča signe un album de chansons populaires mucho caliente !
  • Francesco Tristano à Tokyo
    Francesco Tristano à Tokyo Avec son nouvel album "Tokyo Stories", le pianiste luxembourgeois signe une œuvre fascinante mêlant son amour pour la musique minimaliste, Bach, le jazz et l'électro...
  • Vanessa Wagner, intérieur minimaliste
    Vanessa Wagner, intérieur minimaliste Avec l'envoûtant et mélancolique "Inland", la pianiste française poursuit son exploration des compositeurs minimalistes...
  • Benjamin Alard, fou de Bach !
    Benjamin Alard, fou de Bach ! Le jeune claveciniste-organiste français poursuit son impressionnante intégrale des œuvres pour claviers du Cantor de Leipzig...
  • Les Arts Flo ont 40 ans !
    Les Arts Flo ont 40 ans ! Fondé en 1979, l'ensemble baroque de William Christie et Paul Agnew magnifie depuis quatre décennies les œuvres de Lully, Charpentier, Rameau, Monteverdi, Purcell, Haendel et bien d'autres génies d...
  • Schiff et Schubert, à la folie...
    Schiff et Schubert, à la folie... Le grand pianiste hongrois András Schiff poursuit son exploration de la musique de Franz Schubert et consacre son nouveau disque aux quatre Impromptus D 899 et aux compositions datant de 1828...
  • Lang Lang, le piano de A à Z
    Lang Lang, le piano de A à Z Avec "Piano Book", le virtuose chinois revisite tous les thèmes les plus tubesques de la musique pour piano...