Les albums

6,99 €

Classique - Paru le 31 mai 2019 | Warner Classics

6,99 €

Classique - Paru le 8 février 2019 | Elettroformati srl

11,49 €

Classique - Paru le 16 novembre 2018 | Sony Classical

9,99 €

Classique - Paru le 31 août 2018 | Mezzoforte

16,99 €
11,49 €

Classique - Paru le 24 août 2018 | Sony Classical

Hi-Res
1,99 €

Classique - Paru le 11 mai 2018 | Menuetto Classics

17,99 €
12,99 €

Classique - Paru le 16 février 2018 | Myrios Classics

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
Après plusieurs albums respectivement consacrés aux Études d'exécution transcendante de Liszt, ou encore Moussorgski et Schumann, ou aux Concertos de Tchaikovski (1er) et Prokofiev (2è) pour le même label Myrios Classics, le pianiste russo-américain Kirill Gerstein s'immerge dans le monde coloré et rythmique de Gershwin. Heureusement, il choisit la version pour Jazz Band (1924) de la Rhapsody in Blue qu’il transforme en une œuvre presque cubiste, en totale symbiose avec le geste également acéré de David Robertson : le pianisme est vraiment anguleux, parfois glaçant, les cuivres se souviennent des partitions les plus modernistes de Bartók ou Prokofiev ou de la nouvelle musique américaine, en ce début des années 1920. Même proposition pour le Concerto en fa de 1925, le geste nonchalant de l’extraordinaire Earl Wild sous la direction d’Arthur Fiedler (RCA, 1959) se dissipe au profit, chez Gerstein et Robertson, de sonorités plus percussives. Kirill Gerstein offre en bis – l’album présente des enregistrements de concert – divers arrangements (ou paraphrases autour) des plus fameux « songs » du génie américain, dont un « I Got Rhythm » assez succulent dû à Earl Wild. Un album particulièrement stimulant en ces temps de neige. © Théodore Grantet/Qobuz
4,04 €

Classique - Paru le 16 février 2018 | Il Loggione Records

4,04 €

Classique - Paru le 19 janvier 2018 | Orange Records

Classique - Paru le 8 décembre 2017 | New York Philharmonic

Téléchargement indisponible
16,99 €
11,49 €

Musique symphonique - Paru le 24 novembre 2017 | Sony Classical

Hi-Res
16,49 €
10,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 13 octobre 2017 | Alpha

Hi-Res Livret
Il n’est pas rare que des musiciens de jazz s’aventurent sur les territoires baroques, souvent avec bonheur ; alors, s’est dit Jos van Immerseel, pourquoi pas le contraire ? Et c’est ainsi qu’il a décidé d’enregistrer… Gershwin. Dans les instrumentations et effectifs d’origine, sur instruments d’époque ! L’époque de Gershwin, s’entend, bien sûr pas sur des sacqueboutes et des cromornes. Le piano de la Rhapsody in Blue est un Steinway de 1906, l’orchestration de ladite pièce est la première établie par Ferde Grofé en 1924 pour jazz-band (Gershwin avait tardé, tardé, et l’ouvrage fut créé alors que l’encre n’était pas encore sèche, et encore, la partie de piano semble avoir été plus ou moins improvisée). On entendra aussi la vision tranquille d’Un Américain à Paris distillée par Immerseel, plusieurs songs ici chantés par Claron McFarren – qui n’est certes pas d’époque, mais dont la voix serre au plus près ce que l’on connaît du style vocal nord-américain de l’entre-deux-guerres –, tandis que l’opus magnum de Gershwin qu’est Porgy and Bess est représenté sous forme de suite orchestrale. Chacun appréciera selon ses goûts et selon la tradition telle qu’on la connaît l’interprétation de notre baroqueux jazzique, mais quoi qu’il en soit l’expérience valait la peine d’être tentée. © SM/Qobuz
9,99 €

Classique - Paru le 26 septembre 2017 | Drury Lane Records

8,99 €

Classique - Paru le 9 mars 2017 | Blue Pie Records

8,99 €

Classique - Paru le 9 mars 2017 | Blue Pie Records

Le genre

Classique dans le magazine
  • Lise Davidsen, la voix royale
    Lise Davidsen, la voix royale Qobuzissime pour le premier album Strauss et Wagner de la jeune soprano norvégienne !
  • Sandrine Piau, en mélodie
    Sandrine Piau, en mélodie Avec "Si j'ai aimé", la grande soprano signe un beau récital autour de la mélodie française romantique...
  • Hilary Hahn seule avec García Abril
    Hilary Hahn seule avec García Abril Le compositeur espagnol Antón García Abril signe 6 partitas pour la grande violoniste américaine...
  • Cap au Sud pour Garanča
    Cap au Sud pour Garanča Avec "Sol y Vida", la grande mezzo-soprano lettone Elīna Garanča signe un album de chansons populaires mucho caliente !
  • Francesco Tristano à Tokyo
    Francesco Tristano à Tokyo Avec son nouvel album "Tokyo Stories", le pianiste luxembourgeois signe une œuvre fascinante mêlant son amour pour la musique minimaliste, Bach, le jazz et l'électro...
  • Vanessa Wagner, intérieur minimaliste
    Vanessa Wagner, intérieur minimaliste Avec l'envoûtant et mélancolique "Inland", la pianiste française poursuit son exploration des compositeurs minimalistes...
  • Benjamin Alard, fou de Bach !
    Benjamin Alard, fou de Bach ! Le jeune claveciniste-organiste français poursuit son impressionnante intégrale des œuvres pour claviers du Cantor de Leipzig...
  • Les Arts Flo ont 40 ans !
    Les Arts Flo ont 40 ans ! Fondé en 1979, l'ensemble baroque de William Christie et Paul Agnew magnifie depuis quatre décennies les œuvres de Lully, Charpentier, Rameau, Monteverdi, Purcell, Haendel et bien d'autres génies d...
  • Schiff et Schubert, à la folie...
    Schiff et Schubert, à la folie... Le grand pianiste hongrois András Schiff poursuit son exploration de la musique de Franz Schubert et consacre son nouveau disque aux quatre Impromptus D 899 et aux compositions datant de 1828...
  • Lang Lang, le piano de A à Z
    Lang Lang, le piano de A à Z Avec "Piano Book", le virtuose chinois revisite tous les thèmes les plus tubesques de la musique pour piano...