Catégories :

Les albums

HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Concertos pour clavier - Paru le 11 août 2017 | audite Musikproduktion

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
On trouvera ici Nelson Freire en 1966, âgé de vingt-deux ans pour ses « débuts » radiophoniques allemands (en l’occurrence la RIAS de Berlin), dans un répertoire quelque peu inhabituel : les Pièces lyriques de Grieg, assez éloignées de toute notion de virtuosité, puis quelques moments de Liszt parmi les plus éclatants – la Rhapsodie hongroise n° 5 que le compositeur avait lui-même appelée « Héroïde-élégiaque », et celle qui circule sous le nom légèrement plus sobre de Preludio. Vingt ans plus tard, toujours à Berlin mais en 1986, le même Freire donnait le Second Concerto de Saint-Saëns, accompagné du Radio-Sinfonieorchester Berlin devenu entre-temps le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, que dirigeait Ádám Fischer ; il s’agit d’un concert radiophonique capté en public et diffusé en direct, donc aucune tricherie possible – non pas que Freire, d’ailleurs, soit un grand adepte du traficoton. Ce sont là de fascinantes archives qui montrent le pianiste brésilien déjà en pleine possession de ses phénoménaux moyens à vingt-deux ans, et en belle maturité pourtant toujours juvénile et enjouée dans Saint-Saëns. © SM/Qobuz
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 27 janvier 2017 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama - 5 Sterne Fono Forum Klassik
La violoncelliste-star française Emmanuelle Bertrand (qui semble avoir oublié un petit quelque chose sur la photo de couverture de l’album…) s’embarque ici dans une exploration de plusieurs chefs-d’œuvre de Saint-Saëns, l’un des compositeurs français qui a le plus enrichi le répertoire de l’instrument avec deux concertos, deux autres œuvres concertantes, deux sonates achevées et quelques autres ouvrages isolés. Son Premier Concerto, ici donné avec l’Orchestre Symphonique de Lucerne, date de 1872 – la première période créatrice donc, encore empreinte de Schumann ou de Mendelssohn, quand bien même dans la limpidité harmonique et orchestrale « à la française » dont Saint-Saëns serait toujours le défenseur. L’élégantissime Allegretto, le mouvement central, aurait-il éventuellement eu quelque influence sur Tchaïkovski ? Quelque trente ans plus tard, Saint-Saëns achève sa Deuxième Sonate pour violoncelle et piano, ici donnée par notre violoncelliste et le pianiste Pascal Amoyel : on est en 1905 et le compositeur prend, résolument, le contre-pied de la modernité ambiante, Debussy en tête. Mais c’est là le plus intense de sa musique, dépouillée et intimiste, les passages grandioses eux-mêmes restant raisonnés. Il existe aussi une Troisième Sonate, écrite peu avant 1920, mais dont hélas le dernier mouvement est perdu : on aura grand plaisir à la découvrir ici aussi, témoignage de l’intense vitalité de l’âme musicale d’un Saint-Saëns quand même âgé de quatre-vingt-quatre ans ! © SM/Qobuz
HI-RES22,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 19 novembre 2013 | Zig-Zag Territoires

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
CD14,99 €

Musique concertante - Paru le 14 octobre 2013 | Warner Classics International

Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - 4 étoiles Classica
Réunir les deux frères Capuçon au talent bien connu dans La Muse et le poète, oeuvre peu connue de Camille Saint-Saëns pour violon et violoncelle est une excellente idée programmatique. Leur donner ensuite un concerto du même compositeur à chacun, forme un cd monographique tout à fait passionnant. C'est aussi une illustration très brillante de l'état de la musique dans notre pays. Trois jeunes musiciens (Renaud et Gautier Capuçon et le chef d'orchestre Lionel Bringuier, nommé à la tête du prestigieux Orchestre de la Tonhalle de Zurich pour succéder au grand David Zinman) avec un des principaux orchestre de l'hexagone, l'Orchestre Philharmonique de Radio France, voilà qui a de quoi nous réjouir, d'autant plus que le projet est parfaitement réalisé. Les solistes au style conquérant sont aussi capables de beaucoup d'élégance et de finesse. La renaissance d'ERATO n'est pas une chimère et propose d'emblée un catalogue capable de rivaliser avec les meilleurs standards internationaux. FH
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 octobre 2013 | Oehms Classics

Livret Distinctions 5 de Diapason
Œuvres de Handel, Hollins, Whiting, Rachmaninov, Wolstenholme, Bach... / Alfred Hollins, William Wolstenholme, Harry Goss-Custard, Herbert Wolton & Reginald Goss-Custard, orgue
CD16,99 €

Musique concertante - Paru le 17 mars 2011 | Eloquentia

Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica
Luigi Piovano, violoncelle - Orchestra del Teatro Marrucino - Nazzareno Carusi & Luisa Prayer, pianos

Le genre

Classique dans le magazine