Catégories :

Les albums

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 13 septembre 2019 | Oehms Classics

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 30 août 2019 | Warner Classics

Hi-Res Livret
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Classique - Paru le 16 août 2019 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Classique - Paru le 26 juillet 2019 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 5 juillet 2019 | DiskArt

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 7 juin 2019 | Genuin

Hi-Res Livret
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 26 avril 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 1 mars 2019 | Alpha

Hi-Res Livret
Franz Liszt a soixante-sept ans lorsqu'il compose le Via Crucis. Il faudra toutefois attendre 1929, soit quarante-trois années après le décès du compositeur, pour que ce Via Crucis soit joué pour la première fois. Cette œuvre de la maturité est construite en quinze parties retraçant les étapes du chemin de croix du Christ, de sa condamnation à mort à la mise au tombeau. Mêlant chant grégorien et liturgie luthérienne, langues latine, allemande et araméenne, le Via Crucis de Liszt présente une véritable originalité de forme. Très croyant, le compositeur signe là l'œuvre sacrée la plus emblématique de son catalogue. Liszt en a composé plusieurs versions : pour chœur mixte, solistes et orgue (ou avec la partie d'orgue arrangée pour piano), pour piano seul, pour orgue seul ou encore pour deux pianos. Après un album consacré à Janáček, le Collegium Vocale, créé par Philippe Herreweghe, se trouve à nouveau dirigé par Reinbert de Leeuw pour ce nouvel enregistrement chez Alpha. © Outhere
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2019 | Ilona Records

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Classique - Paru le 1 mars 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 6 janvier 2019 | Resting Time Records

Hi-Res
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 6 janvier 2019 | Resting Time Records

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 16 novembre 2018 | SOMM Recordings

Hi-Res Livret
HI-RES16,99 €
CD12,99 €

Classique - Paru le 9 novembre 2018 | Portrait - Sony Masterworks

Hi-Res Livret
HI-RES16,99 €
CD12,99 €

Classique - Paru le 12 octobre 2018 | Sony Classical

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Lieder (Allemagne) - Paru le 5 octobre 2018 | Challenge Classics

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Auf Flügeln des Gesanges (« Sur les ailes du chant »), c’est ce beau lied de Felix Mendelssohn qui donne son titre à cet album ludique et bienvenu comme le pianiste Cyprien Katsaris sait si bien les composer. Si le propos de réunir un lied suivi de sa transcription pour le seul piano par un autre compositeur peut paraître musicologique, la démarche se révèle passionnante, car cette transformation apporte un éclairage nouveau sur l’œuvre originale en ouvrant toutes grandes les portes de l’imagination. Ce projet est aussi le lieu de retrouvailles somptueuses entre un des meilleurs chanteurs du lied romantique, Christoph Prégardien, et un pianiste virtuose de la taille de Cyprien Katsaris qui dévoile ici un autre aspect de sa riche personnalité. À plus de soixante ans, la voix du ténor allemand possède toujours le même rayonnement solaire avec un aspect désormais barytonnant qui donne une belle patine à sa voix splendide. La qualité de sa diction et la noble expression de son chant restent aujourd’hui une référence dans ce répertoire. Beau programme racontant à sa manière l’histoire du chant romantique allemand de Schubert à Richard Strauss, en passant par Mendelssohn, Schumann, Brahms, Wagner et Wolf. Si Franz Liszt se taille la part du lion des transcripteurs, on découvrira aussi dans ce rôle les talents de Clara Schumann, Godowsky, Stradal, Hinke-Reinhold, Gieseking et Gerald Moore. On découvrira aussi Theodor Kirchner, comme compositeur et arrangeur, qui, par sa longue vie, connut pratiquement tous les compositeurs réunis sur ce disque admirable. © François Hudry/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD12,99 €

Classique - Paru le 28 septembre 2018 | Sony Classical

Hi-Res Livret
« Lang Lang – Piano Magic » est une compilation d’enregistrements divers et variés réalisés entre 2010 et 2014 ; l’album réunit des pièces brèves, ou aussi des mouvements isolés, qui comptent parmi les plus populaires de la littérature pour piano – souvent à usage de bis, d’ailleurs. En quelques minutes, chacun de ces morceaux fait apparaître son univers en miniature, comme par magie, d’où sans doute le titre. Si la majorité appartient résolument au domaine de l’éblouissante virtuosité, le pianiste n’oublie pas de proposer aussi quelques moments moins éclatants, à la faveur d’un brin de douceur ou de solennité. Voire de facétie, avec le magnifique Entertainer de Scott Joplin qui referme l’album, joué avec quelque humour décalé et une vision toute personnelle du rythme et de quelques tournures mélodiques, que Lang Lang fait passer par bien des prismes jazzy, comme s’il ré-improvisait l’œuvre au fur et à mesure. © SM/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 17 août 2018 | Lucky Light Movie Music

Hi-Res
HI-RES16,49 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 15 juin 2018 | Universal Music Division Decca Records France

Hi-Res Livret
HI-RES1,49 €
CD0,99 €

Musique de chambre - Paru le 21 mai 2018 | Oboe Classics

Hi-Res

Le genre

Classique dans le magazine
  • Florian Noack au pays de Baba Yaga
    Florian Noack au pays de Baba Yaga Tôt séduit par l'âpreté de la musique de Prokofiev, dont le piano percussif sied à l'adolescent bouillant qu'il est, le maintenant presque trentenaire Florian Noack enregistre le compositeur... mai...
  • Patricia Kopatchinskaja, un violon pour l'éternité
    Patricia Kopatchinskaja, un violon pour l'éternité Patricia Kopatchinskaja fait ce qu'elle veut. Chaque album est pour elle l'occasion d'emprunter un nouveau chemin. Loin d'être frivole, sa virtuosité au contraire est arrimée à un grand courage grâ...
  • Ainsi parlait Richard Strauss
    Ainsi parlait Richard Strauss Après Igor Stravinsky, Riccardo Chailly a choisi Richard Strauss pour l'Orchestre du Festival de Lucerne. Les œuvres du maître ès orchestration sont à cet ensemble éphémère, connu pour son art cons...
  • Imogen Cooper à l'heure espagnole
    Imogen Cooper à l'heure espagnole La pianiste britannique Imogen Cooper fêtait ce mercredi 28 août ses 70 printemps. Son nouvel album, radieux, s'aventure dans un répertoire qu'on ne lui connaissait pas.
  • Horowitz, un loup des steppes à New York
    Horowitz, un loup des steppes à New York Il fut comparé à Liszt, à Paganini. Pour Clara Haskil il est même le diable en musique. Un coffret en forme d'hommage rassemble des enregistrements inédits, richement agrémentés et illustrés de con...
  • Ivo ou le retour du pianiste prodigue
    Ivo ou le retour du pianiste prodigue Hormis quelques concerts, le pianiste Ivo Pogorelich se faisait rare ces vingt dernières années. Pour son retour au disque, il a choisi deux géants du répertoire : Beethoven et Rachmaninoff. Si son...
  • Aux grands motets, les grands remèdes (de Lully)
    Aux grands motets, les grands remèdes (de Lully) Jean-Baptiste Lully eut une influence décisive sur la musique française, en particulier sur l’opéra et le développement du grand motet, un genre emblématique du Grand Siècle. Enregistré à la Chapel...
  • Jake Runestad, l'as du chœur
    Jake Runestad, l'as du chœur Les partitions chorales ont ce pouvoir d'ouvrir l'espace sonore et de suspendre le temps. L'homogénéité des timbres de l'ensemble Conspirare, particulièrement fondus dans cet enregistrement, est mi...
  • Quand Mozart « enchante » le cinéma
    Quand Mozart « enchante » le cinéma Le cinéma s'est penché sur le cas Mozart. Côté biographie, on pense bien sûr au film Amadeus de Milos Forman. Mais d'autres réalisateurs ont préféré le terrain de ses opéras : Joseph Losey, Ingmar ...
  • Clara Schumann : Wonderwoman et la composition
    Clara Schumann : Wonderwoman et la composition La pianiste Clara Wieck, mieux connue sous son nom d'épouse Clara Schumann, fut aussi une compositrice majeure. Contrairement à Fanny Mendelssohn ou Alma Mahler, elle n'a pas été obligée de mettre ...