Catégories :

Les albums

HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 3 août 2013 | Piano Classics

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
Piano Classics célèbre le bicentenaire de Charles-Valentin Alkan ! Le label partage son enthousiasme et sa passion pour ce génie du piano, en présentant des artistes capables de rendre justice aux difficultés colossales de sa musique. Sur ce deuxième volume, le jeune virtuose italien Vincenzo Maltempo joue le fameux Festin d'Esope, les rares Trois Morceaux dans le genre Pathétique, l'Ouverture en style quasi-orchestral, et la diabolique Sonatine. Grandiose !
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
De prime abord, on est tenté d’en faire, vite fait, une Lang Lang en jupon… Elle est jeune, Chinoise, pianiste et virtuose comme jamais… Pourtant, Yuja Wang est tout sauf un singe savant qu’on aura oublié d’ici quelques années… En signant ici cette nouvelle parution Rachmaninov/Prokoviev, elle trouve l'alliance parfaite entre virtuosité et grande énergie musicale sous l'impulsion du déjà grand Gustavo Dudamel !
HI-RES14,99 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 6 février 2009 | ECM New Series

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
Bande originale du film "La Poussière du temps" de Theo Angelopoulos (I skoni tou hronou - 2008), composée par Ereni Karaindrou, avec Willem Dafoe, Bruno Ganz, Michel Piccoli & Irène Jacob.
HI-RES16,99 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 28 octobre 2013 | Alia Vox

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique vocale sacrée - Paru le 26 février 2013 | Ricercar

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - 4 étoiles Classica - Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Difficile de ne pas voir danser devant les yeux les images à la fois cocasses et terrifiantes d’Orange mécanique de Kubrick en entendant les premières mesures de la Musique funèbre pour la reine Mary (Mary II d’Angleterre, ne pas confondre avec Mary Tudor « Bloody Mary » ni Mary Stuart, cousine puis victime d’Elisabeth I), un chef-d’œuvre absolu composé par Purcell six mois avant sa propre mort. Cela dit, il ne fut pas le seul compositeur dont la musique fut jouée pour les cérémonies funèbres : on exhuma quelques pièces de Thomas Morley, écrites un siècle plus tôt pour les funérailles d’Elisabeth – pièces qui étaient recyclées lors de cérémonies royales –, mais l’on s’aperçut qu’il manquait quelques partitions, d’où commande passée à Purcell, qui se chargea de concevoir les passages manquants dans le style ancien. Autre compositeur sollicité, ce fut Thomas Tollett, compositeur à la cour. Le déroulement précis de la cérémonie ne nous est pas connu, mais ce CD donnera une idée fort précise de ce à quoi put ressembler la partie musicale. Sachez également qu’une partie de cette musique fut donnée lors des funérailles de Purcell, qui ne se doutait pas qu’en célébrant la défunte reine il se célébrerait lui-même six mois plus tard… Un grand moment de musique sacrée, sombre et somptueuse de la Renaissance anglaise, donné par les rutilantes Trompettes des Plaisirs et les voix du parfait ensemble Vox Luminis. Si ça, ce n’est pas un enregistrement idéal, je mange mon chapeau. © SM/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 juillet 2013 | Alia Vox

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Aujourd'hui en europe occidentale, la culture « balkanique », popularisée par les films d'emir kusturica ou par la musique de goran Bregoviç, semblerait être devenue une valeur sûre. les festivals de musique des Balkans se multiplient, les concerts de la fanfare Ciocârlia ou de Boban Markovic font salle comble. la musique traditionnelle balkanique, ou du moins l'idée que s'en font les occidentaux, a désormais sa place dans le rayon world music de tout bon disquaire. on connaît en revanche très peu le répertoire moins « folklorique » qui ne répond pas aux projections mentales du public occidental. il faut rappeler que l'essentiel de la musique balkanique a subi une forte influence de la culture rom (voir l'article de Javier Pérez Senz « Musiques avec âme rom »), ce que semblent d'ailleurs oublier tous les musicologues de la région, qui parlent de musiques « serbes », « bulgares » ou « macédoniennes », sans mentionner que leurs sources et leurs interprètes sont très souvent « tziganes ». Quelques-uns des plus grands musiciens des différentes cultures de cette partie de l'europe orientale, les solistes d'Hespèrion xxi et moi-même, avons voulu aborder cet extraordinaire légat musical historique, traditionnel et même moderne, pour l'étudier, le sélectionner et l'interpréter ensemble, en créant en même temps un véritable dialogue interculturel entre ces différentes cultures souvent déchirées par des conflits dramatiques et très anciens.La sélection des musiques de cet enregistrement à été faite sur la base de nos recherches sur les répertoires sépharades et ottomans, conservés dans les principales villes des Balkans, et surtout à partir des propositions des différents musiciens et des ensembles spécialisés comme : Bora Dugic, tcha limberger, Nedyalko Nedyalkov, Dimitri Psonis, gyula Csík et Moslem Rahal, invités à travailler sur le projet. A tous nous adressons nos remerciements pour leur formidable engagement et leurs merveilleuses interprétations musicales qui par leur variété et leur diversité contribuent à donner forme et sens à cet « esprit des Balkans ». Musiques d'anciennes et de modernes traditions, musiques rurales et urbaines, musiques de célébrations (la pièce No 14 Ciocârlia a été composée et interprétée à l'occasion de l'inauguration de la tour eiffel en 1889) ou d'évocations : chants et danses d'origines très diverses, allant de la Bulgarie à la Serbie, de la Macédoine à la turquie des confins ottomans, de la Roumanie à la frontière hongroise, de la Bosnie à la grèce, des musiques sépharades aux traditions tsiganes. Véritable mosaïque, ces musiques sont interprétées sur les instruments d'origine de chaque culture : kaval, gûdulka (lire bulgare), tambura, lira grecque, kemancha, kanun, oud, tambur, Ney, Santur, Saz, Violon et Contrebasse, Frula, Cymbalum, Accordéon, orgue et guitare, etc. l'ensemble de ces musiques nous permet d'évoquer une véritable carte multiculturelle des traditions musicales de cette riche partie de l'europe orientale, qui surprennent et captivent par leur vitalité et leur passion, mais aussi par leur beauté et leur spiritualité. on constate alors qu'en dépit des caractéristiques nationales des différents peuples de la Péninsule balkanique, très souvent les mêmes traits les relient au plus profond niveau. Ce premier enregistrement Esprit des Balkans est un prélude au grand projet de livre/Cd Miel & Sang sur la musique et l'histoire de cette région, que nous préparons pour la fin de l'année. La consolidation de la Paix dans cette péninsule, est encore une entreprise pleine de difficultés, très accentuées notamment dans les régions qui ont été les plus touchées par les guerres : la Bosnie et le kosovo. Mais l'entente et l'intégration entre les différents peuples des Balkans, ne pourront se faire que par une véritable réconciliation - semblable à celle qui a été réalisée, il y a un demi-siècle, entre les peuples français et allemands - et l'intégration de tous les pays de la péninsule dans l'union européenne. Comme souligne Paul garde, « ils n'ont pas à devenir européens, ils le sont ». Mais « l'Ange de l'histoire » avance en regardant derrière son épaule, ce qui implique un important processus de réconciliation entre les identités et les passés de chacun, en intégrant toutes les strates de l'histoire balkanique, notamment l'héritage ottoman. Comme le soulignent Jean-Arnault Dérens et laurent geslin, nous croyons aussi que « c'est dans cette redécouverte de leur propre histoire et de leurs identités multiples, que les peuples des Balkans pourront enfin redevenir pleinement maîtres de leur destin, tout en dessinant une autre manière d'être européens, qui n'en finira pas d'étonner et d'émerveiller les occidentaux ».D'après Jordi Savall - (c) Alia Vox 2013
HI-RES21,99 €
CD15,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1986 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
Frédéric Chopin : Concerto pour piano n°1 Op. 11 - Concerto pour piano n°2 Op. 21 / Krystian Zimerman
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Deutsche Grammophon Classics

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Concertos pour clavier - Paru le 1 janvier 2012 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2007 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
Symphonie n° 3 en mi bémol majeur, op. 55 "Héroïque" - Symphonie n° 4 en si bémol majeur, op. 60 / Philharmonique de Berlin - Herbert von Karajan , direction
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 26 mai 2011 | Ricercar

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
Les œuvres pour baryton de Haydn sont aussi nombreuses (on en dénombre 170) que rapprochées chronologiquement (grosso modo une décennie, entre 1765 et 1775). Guido Balestracci, Alessandro Tampiero et Bruno Cocset en proposent une anthologie autour de sept trios.
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 6 novembre 2012 | Ricercar

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama - Coup de coeur de l'Académie Charles Cros - 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 4 juin 2013 | Ricercar

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
Enregistrée dans le beau réfectoire des moines de l'Abbaye de Fontevraud, cet album consacré à Antonio de Cabezon, un des grands maîtres de la Renaissance espagnole. Ce sont des extraits d'un fort album pédagogique destiné aux apprentis musiciens, regroupant des pièces disposées en difficultés croissantes. On y trouve des compositions des compositeurs de l'époque. Ce choix élcectique et international nous renseigne sur la culture exceptionnelle de Cabezon qui a probablement découvert ces musiques au cours de ses voyages en Europe. Destinées sans doute au clavier de l'orgue ou du clavicorde, voire à la harpe ou à la vihuela, ces pièces ont été transcrites pour l'Ensemble Doulce Mémoire dans une perspective historique. Ces musiques étaient en effet souvent distribuées aux instruments pour participer aux offices ou aux cérémonies officielles. SH
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 23 octobre 2012 | Fuga Libera

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Prise de Son d'Exception - Hi-Res Audio
Pour son premier disque avec l'Orchestre Philharmonique, et désormais Royal, de Liège, son nouveau directeur musical a choisi...César Franck, l'enfant du pays. C'est le troisième enregistrement que cet orchestre consacre à la célébrissime Symphonie en ré mineur. Une belle réalisation qui n'éclipse cependant pas celle enregistrée en 2004 par l'ancien titulaire, Louis Langrée, qui apportait à cette symphonie un souffle à la fois épique et poétique assez unique. L'intérêt de cette nouvelle gravure est de découvrir Christian Arming, ce chef autrichien formé à Hambourg et qui a étroitement collaboré avec Seiji Ozawa à Boston. Un autre atout de taille est la découverte d'une musique de ballet, fort bien troussée, écrite pour Hulda, opéra malheureux de Franck qui attend toujours sa création en France ou en Belgique. FH
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique de chambre - Paru le 11 février 2014 | Ricercar

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Joker de Crescendo - Le Choix de France Musique - Hi-Res Audio
On ne sait pas grand chose de la vie et de l'activité musicale de Anthony Holborne, si ce n'est qu'il était musicien à la cour d'Angleterre au service de la reine Elizabeth. Auteur de pièces pour consorts de violes, il est à la fois original et insondable. La langueur et la théâtralité des pavanes, la vigueur et l'élégance des gaillardes, la dimension poétique exceptionnelle de sa musique renforcée par sa part de mystère rendent ses oeuvres encore plus attachantes. La dimension mélancolique de ces Fruits de l'amour est admirablement rendue par les musiciens de L'Achéron, animés par la viole plaintive de François Joubert-Caillet. FH
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Un album festif avec la voix ailée et si bien timbrée de la jeune soprano russe Julia Lezhneva. Comme le temps des voix russes lourdes et capiteuses semble bien éloigné ! La cantatrice lance ses aigus avec une hardiesse qui fait mouche dans Vivaldi, Handel, Porpora et dans cet Exsultate, jubilate que Mozart écrivit pour le castrat Rauzzini en 1773. L'Ensemble Il Giardino Armonico dirigé par Giovanni Antonini lui donne la réplique avec une maestria toute italienne. FH
HI-RES16,49 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1995 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 9 juin 2011 | Ricercar

Hi-Res Livrets Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica - Hi-Res Audio
La découverte de la musique de Giorgi fut un coup de foudre pour Leonardo García-Alarcón. Compositeur totalement ignoré, mort en 1762, Giovanni Giorgi, dont on sait qu'il occupa en 1719 le poste de Maître de chapelle de Saint-Jean-de-Latran à Rome, avant d'achever sa carrière à Lisbonne, développe un style fortement influencé par la polyphonie de la Renaissance, notamment l’usage de la polychoralité et d'effets madrigalesques, alliés ici à des textures plus modernes, luxuriantes, ainsi que des harmonies inventives et audacieuses. Ce programme regroupe une Messe concertante, plusieurs motets dont un émouvant Ave Maria.
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 15 janvier 2013 | Ricercar

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica - Hi-Res Audio
Depuis l’époque romantique, tous les violonistes ont joué la fameuse Chaconne de Tomaso Antonio Vitali. Mais la partition dont ils disposaient était toujours basée sur l’édition modifiée qu’en avait faite le virtuose Ferdinand David vers 1860. Certains aspects étranges et les modulations inattendues de cette Chaconne ont toujours surpris les baroqueux qui l’on toujours considérée comme un « faux ». Repartant du manuscrit original, Stéphanie de Failly rend à cette composition boudée une lumière nouvelle, qui la relie aux autres compositions de Tomaso Antonio Vitali et à celles de son père Giovanni Battista, dont l’inventivité et les pièces et danses variées conduisent directement aux extravagances de la Chaconne.

Le genre

Classique dans le magazine
  • Lorenzo Gatto et Julien Libeer, leur intégrale de référence
    Lorenzo Gatto et Julien Libeer, leur intégrale de référence Le tandem belge boucle brillamment son intégrale pleine de spontanéité et de fraîcheur des sonates pour violon et piano de Beethoven publiée chez Alpha...
  • Alexandre Tharaud | One Cover One Word
    Alexandre Tharaud | One Cover One Word Rencontre avec le grand pianiste pour la sortie de "Versailles", son album consacré au répertoire français du XVIIe. Une interview One Cover One Word pour mieux cerner son ADN musical.
  • Trifonov/Rachmaninov, destination finale
    Trifonov/Rachmaninov, destination finale Avec l’Orchestre de Philadelphie dirigé par Yannick Nézet-Seguin, le virtuose russe boucle sa belle intégrale des concertos pour piano de Rachmaninov...
  • Cosma fait des Caprices !
    Cosma fait des Caprices ! Le mandoliniste Vincent Beer-Demander publie les "24 Caprices pour mandoline solo" du grand Vladimir Cosma...
  • Lucas Debargue | One Cover One Word
    Lucas Debargue | One Cover One Word Rencontre avec le jeune pianiste français pour la sortie de son album consacré aux sonates de Scarlatti. Une interview One Cover One Word pour mieux cerner son ADN musical.
  • Les Hanson sur la tombe d'Haydn
    Les Hanson sur la tombe d'Haydn Qobuzissime pour le splendide premier album du jeune Quatuor Hanson consacré à Joseph Haydn...
  • Il était une fois Jessye Norman...
    Il était une fois Jessye Norman... Aussi renversante dans la mélodie française que le lied allemand, les opéras de Wagner ou Strauss, la grande soprano américaine s'est éteinte à l'âge de 74 ans...
  • Focus Nouvelles Musiques 2019
    Focus Nouvelles Musiques 2019 Du 30 septembre au 4 octobre 2019, l’Institut français, le Bureau Export, la FEVIS, Futurs Composés, l’ONDA et la SACEM organisent un Focus consacré aux musiques de création. Ce parcours de repérag...
  • Florian Noack au pays de Baba Yaga
    Florian Noack au pays de Baba Yaga Tôt séduit par l'âpreté de la musique de Prokofiev, dont le piano percussif sied à l'adolescent bouillant qu'il est, le maintenant presque trentenaire Florian Noack enregistre le compositeur... mai...
  • Patricia Kopatchinskaja, un violon pour l'éternité
    Patricia Kopatchinskaja, un violon pour l'éternité Patricia Kopatchinskaja fait ce qu'elle veut. Chaque album est pour elle l'occasion d'emprunter un nouveau chemin. Loin d'être frivole, sa virtuosité au contraire est arrimée à un grand courage grâ...